MELHA

MELHA

 

Mon frère 1, pourquoi ais je voyagé et attrapé le mal d’amour ?
J’attends d’être guéri de mes tourments , j’attends le repos.
Je l’aime palme élancée, souple.
Ami va voir Melha.
Dis à la belle aux doubles pendentifs
de raconter le jour où nous rompîmes le chapelet 2 ;
Marchant, attentive et majestueuse,
elle est sortie, bey sans gardes
abordant ses sujets sans crainte refusant la révérence 3.
Mohamed lui porte intérêt sans mal penser ,
Lui évite médisance et scandale.
Mon confident messager ira chez la belle ;
il me rapportera le signe secret 4.
Bonheur à qui fréquente les filles de tente.

L’éloquence honore la beauté.
Ne prête pas confiance à ce temps maudit,
Nombreux sont les mauvais.
Où donc est le trésor enfui dont je n’ai pas la clef ?
Point d’échelle pour y parvenir, ni d’ami pour  m’y hausser ,
trésor que le maitre ingénieux et rusé
a clos d’enceintes inaccéssibles :
remparts, tours, pierres lourdes .Imprenable citadelle.
Ma passion est la chasse,
j’aime enlever l’or des puissants,
ravir le miel entre tigre et lion.
A cause d’elle je ne vois que jaloux.
Celui qui l’a enfermé déborde de colère
Contre le bey et Hamidi 5.

Elle est lumière en ces jours de fête,
enviée par le renom de sa beauté.
Elle trébuche comme gagnée par le sommeil,
voluptueuse  en un jour de joie.
Le soir elle moque le clair de lune
puis l’aube qui surgit.
Tes sourcils, les deux noun
décorant le haut d’une planche.
Ton œil furtif , fusil et chasseur ,
ne rate aucune cible.
Ta joue rose entre les fleurs écloses
dans la roseraie entre parfums et eaux .
Tes dents perles étincelant sur le rubis :
pour un baiser je donnerais cent chamelles.
Ton cou , étendard planté parmi les cavaliers
mêlés un jour de franc combat.
Ton sein, œuf de colombe dans une cage rouge
perchée dans un bois reposant    

Ta jambe , épée précieuse ;
fortuné qui la possède.
L’anneau à la cheville fredonne
au creux de la nuit sans refrain.
Tambours et soldats ; l’un conduit ; l’autre chante 6 ,
ou nomades égarés dans le désert
fuyant la colère du sultan 7 .
O toi le magnanime , le Puissant ,
fais lui subir le mal que je supporte .
Que Melha soit à son tour tourmentée ,
que mon démon l’habite.

Mohamed Belkheir sait percevoir ,
et honorer le mim et le ha 8.
Mon cœur est lacéré sans couteau ,
vers Melha il vole sans ailes.
M’arrive ce qu’il advint à Imru’l-qays 9 ,
après lui point d’éloquence .
Dans cet océan profondeurs et abîmes ,
j’aurais  sombré dans la clémence d’Allah.
Lui et les dévots m’ont épargné le naufrage :
sans avoir appris je sais lire .

 

         

1. Littéralement : « le fils de ma mère «  , frère utérin
2. Le chapelet de prières , ce qi veut dire : le jour où nous nous sommes écartés des lois et de la religion.
3. Il s’agit d’une femme de condition sociale importante qui a daigné sz conduire simplement avec le poète

4. El-mara : le mot , l’objet , le signe demeuré secret entre elle et lui et qui ,  une fois révélé au poète par le
confident , authentifie le contenu du message.

5. Il s’agit d’un chef Turc du XIV siècle qui , après avoir pris son indépendance en fondant la lignée des
Hamid Aghlou , se rallia à l’empire ottoman.
Serait-ce un de  ses descendants ?

6. Rappel des langues marches dans le sud durant lesquelles le cavalier , ou le chamelier , fredonne un refrain
à sa monture , pour bercer la marche et chasser l’ennui

7. Par deux fois dans ce poème , Belkheir fait allusion à un certain mécontentement vis-à-vis du sultan ,
indication politique intéressante car , plus au sud , ceux qui veulent échapper à son autorité peuvent rejoindre
des régions incontrôlées par le makhzen.

8. Mim et ha , première et dernière lettre du prénom de Melha
9. Imru’l-qays : un des sept grands poètes de période antéislamique

Voir autre poème d'amour " fATNA "

Retour poèmes d'amour

Commentaires (9)

yur  -  Sur : MELHA
  • 1. yur - Sur : MELHA | jeudi, 17 Juillet 2014

Je vous dis tout simplement MERCI !!

Et aussi, Sekkoura, Chabha, Aldjia, Jedjigga ... hommages à tous ces prénoms typiquement berbères algériens kabyles .

Noureddine (webmestre Nostalgie)  - Sur : MELHA
  • 2. Noureddine (webmestre Nostalgie) - Sur : MELHA | jeudi, 10 Juillet 2014

Au vu de votre engouement pour les poèmes de Mohamed Belkheir , je vous présente un autre poème inédit " Fatna " cliquez sur le lien ci dessous
http://steppe.doomby.com/pages/content/fatna.html

Bonne lecture

PS/ Ne vous attendez pas à ce qu'on vous réponde, pour la simple raison que beaucoup n'ont jamais voulu que ce site existe et font tout pour qu'il disparaisse de
la toile

Noureddine (webmestre Nostalgie)  -  Sur : MELHA
  • 3. Noureddine (webmestre Nostalgie) - Sur : MELHA | jeudi, 10 Juillet 2014

Bonjour
il y a aussi ces prénoms :
- El hedbia
- zana
- Breka
- Fatna
- Zoulikha
- el amria
et bien d'autres qu'on évoquera par la suite

yur  -  Sur : MELHA
  • 4. yur - Sur : MELHA | jeudi, 10 Juillet 2014

Bravo! Bravo! vous venez de citer des prénoms des plus anciens , d'ailleurs ceux de Aouali et Oumennoun, en ce qui me concerne je les ai entendu par mes parents qui évoquaient deux parentes que moi n'ai jamais connues !! J'ajouterai comme promis : Keltoum , Aouaouche, Bekhta, Yamna et la liste reste longue ...

Noureddine (webmestre Nostalgie)  -  Sur : MELHA
  • 5. Noureddine (webmestre Nostalgie) - Sur : MELHA | mercredi, 09 Juillet 2014

Bonsoir
Effectivement ces prénoms tendent à disparaitre petit à petit
je me souviens des prénoms anciens du moins ceux dans ma région
- Oum El kheir
- Dhaouia
- Saadia
- oum enoune
- Fréha
- Setti
- Rekia
- Aouali
Ramadhan karim
Hommage à Mohamed Belkheir

yur  -  Sur : MELHA
  • 6. yur - Sur : MELHA | mercredi, 09 Juillet 2014

Aujourd'hui, je suis revenue pour lire les magnifiques poèmes de M Belkheir, j'ai relu aussi mon com sur cette page où j'ai parlé des prénoms qui tendent à disparaître , j'aimerais bien que vous soyez d'accord chers amis internautes de nous rappeler d'autres encore qui ne sont plus usuté !! Si je vois que ça vous intéresse, je me joindrai à vous pour en proposer d'autres moi aussi. Allez on fait appel à sa mémoire!! et vous souhaite une bonne soirée!!

yur  -  Sur : MELHA
  • 7. yur - Sur : MELHA | dimanche, 27 Octobre 2013

Salam,
Enfin un com ou si j'ose dire quelqu'un sur cette page!!
Je suis sûre que beaucoup d'internautes ont lu et aimé ces vers,
mais tout comme moi n'ont pas laissé de messages
J'interviens pour parler de ces prénoms qui ont été portés par nos mères et grand-mères
"Melha" qui à ma connaissance n'a pas été très répandu, ou peut-être absent dans ma région seulement ...
Je trouve sa signification si jolie "celle que tout le monde aime ou que tout le monde apprécie"
mais de nos jours, il se range sans faire de bruit et désespérément dans les oubliettes...
Tout comme d'autres prénoms "Aicha" qui renvoie à la vie,
"Kheira" qui renvoie au bien et qui veut dire "la meilleure"...
et beaucoup d'autres aussi qui tendent tous à disparaître ...
Ces prénoms si jolis ont fait partie du cachet d'une certaine époque passée...
Enfin, c'est ainsi, ce n'est la faute à personne .
Le poète à bien dit : les générations se suivent mais ne se ressemblent pas !! ...
N'est-ce pas??
Salam

Noureddine ( Webmestre Nostalgie )  -  Sur : MELHA
  • 8. Noureddine ( Webmestre Nostalgie ) - Sur : MELHA | lundi, 21 Octobre 2013

Bonsoir et merci
Cette chanson a pour titre " lazrague oueld lehmam " elle fait partie du riche patrimoine culturel que nous ont légué nos ancêtres , elle est chantée et reprise par un chanteur de la région ( Cheikh Slimane ) de Sttiten wilaya d'El bayadh
Amitiés
:
PS Vous trouverez d'autres chansons sur ce site de ce chanteur sur les rubriques suivantes : AICHA ( Poèmes de Med Belkheir ) - POÈMES DE GUERRE ( Poèmes de Mohamed Belkheir ) - KSAR DE SID EL HADJ BENAMEUR - LE PETIT MECHERIA - SID CHEIKH
Bonne écoute

benzohra m  -  Sur : MELHA
  • 9. benzohra m - Sur : MELHA | lundi, 21 Octobre 2013

bsr je viens de découvrir votre site, chapeau un beau travail, mais étant dans cette page http://steppe.doomby.com/pages/content/melha.html Poême sur Melha l'on écoute une superbe chanson que je connais pas, pouvez vous me dire le titre de la chanson ainsi que le chanteur SVP. j'ai beaucoup aimé

mille merci, et surtout bon courage.

Ajouter un commentaire