LA VALLEE DES GEANTS

 

 

 

 

LA VALLÉE DES GÉANTS

 

 Dhayet El-btoum


la vallée des géants                 C’est au détour et en aval d’un petit monticule  au milieu de ces magnifiques

espaces sans fin que j’atteignis «  Dhayet El-btoum » la vallée des térébinthes ,

un spectacle des plus fascinants s’offrit à mes yeux ébahis , en effet une multitude

de btoum géants ( Térébinthe)  ont élu domicile dans cette dhaya

De suite une pensée triste traversa mon esprit en pensant à Boutmet Abbes si

loin des siens .

 

Tels des géants impassibles les racines bien ancrées sur cette terre qui les a vu naitre

ils sont là en seigneurs dans ces coins arides  offrant gite et ombrage aux " arab rahala " 

( nomades pasteurs ) et à une multitude d’oiseaux , en effet j’ai eu le privilège de rencontrer

plusieurs espèces dont des prédateurs ailés :

faucons , éperviers et chouettes , des tourterelles qui me gratifièrent de sons

Mort d'un géant         mélodieux , y cohabitent avec ces géants du genêt et de grands acacias aux

épines effilées offrant un habitat sûr aux rongeurs pour être hors de portée

            des prédateurs.

 

Quelques uns , tels de valeureux guerriers tombés au champ d'honneur avaient rendu

l' âme sur cette terre bénie  d’une mort douce sous l’œil attentif et protecteur de

leurs congénères .

 

Une pensée à Mohamed un jeune homme qui campait dans le coin avec son

troupeau qui nous offrit l’hospitalité légendaire de ces "  arab rahala " que nous

leur  reconnaissons depuis la nuit des temps .

 

De retour j’eus le privilège de croiser un chamelier et ce dans un décor de rêve

que seul  Dieu tout puissant peut nous gratifier devant ce dédale de gorr qui

de loin ressemblent à d’immenses paquebots échoués sur un récif .

 

Térébinthe                Les mots ne pourront suffire à décrire tout ça je vous laisse découvrir par l’image

la vallée des géants.

 

Nb / J’ai pris le soin de ne pas révéler le nom exact de cet endroit et que j’ai préféré

appeler  la vallée des géants  pour l’unique et simple raison de préserver ces lieux

de cette immonde bête qu’est l’homme destructeur.

 

                                                      Toumi Noureddine

                                                                          LE 13 Avril 2010  

 

       

LA VALLÉE DES GÉANTS VUE AVEC MON APPAREIL PHOTOS

 

 

 

 Retour home page


 

        
 

                                      

 

 

Commentaires (8)

Noureddine (webmestre Nostalgie)- Sur : LA VALLEE DES GEANTS
  • 1. Noureddine (webmestre Nostalgie)- Sur : LA VALLEE DES GEANTS | vendredi, 29 Juillet 2016
Aleikoum salam
C'est le dernier de leur souci quand à préserver ce bel arbre et la flore et la faune en général si bien que beaucoup d’espèces animales et végétales ont disparu, l’exemple du barrage vert est édifiant à plus d'un titre, en effet le fruit de cet arbre est le goudheime
J'ai rendu un hommage à ce bel arbre à travers cette rubrique cliquez directement sur ce lien: http://steppe.doomby.com/pages/faune-flore/le-vieux-btoum.html
Derdar- Sur : LA VALLEE DES GEANTS
  • 2. Derdar- Sur : LA VALLEE DES GEANTS | jeudi, 28 Juillet 2016
Salamou Allahi Aleykoumou
Cet arbre légendaire (le Btoum) mérite une grande attention . Pourquoi ne fait-on rien pour le multiplier? Il s'adapte parfaitement dans les dayas éparpillées entre Metlili et Brezina. Ses fruits (je crois qu'on les appelle "goudeym" ou "khoudeyr" ) sont très appréciés par les autochtones. Ils sont utilisés dans la médecine traditionnelle. Des études scientifiques poussées de ses fruits sont nécessaires pour sa valorisation. Prendre exemple sur nos frères marocains qui ont valorisé l'arganier. Ce dernier peut être implanté en Algérie. On ne doit pas compter uniquement sur le pétrole et le gaz.
Merci pour ce site
Farbala -  Sur : LA VALLEE DES GEANTS
  • 3. Farbala - Sur : LA VALLEE DES GEANTS | mercredi, 03 Septembre 2014
Voilà 04 ans que certains ont visité cette vallée,me concernant ce n'est qu'aujourd'hui mais
mieux vaut tard que jamais .
Ces arbres avec feuillages bien verts alors que leurs racines plongent dans l'aridité nous
renseignent sur dame nature,ignorée totalement de nos jours .
C'est avec plaisir que je me rends sur ce site quand mon emploi du temps me le permet
merci à vous Mr Noureddine de nous offrir ces moments de détente,et gratuitement!
Yur  -  Sur : LA VALLEE DES GEANTS
  • 4. Yur - Sur : LA VALLEE DES GEANTS | dimanche, 22 Juillet 2012
Aujourd'hui, j'ai passé une partie de ma soirée dans cet espace que vous appelez "La Vallée des Géants" . Grâce et beauté !! Tout l'honneur est à votre Steppe !!
belarbi
  • 5. belarbi | mercredi, 23 Février 2011
je suis trait fiere de vous nourdien cest un grant honeure de desquite avec vous pour ameliore ce statu de liberte et de frantalite et un espace qui donne le courage de expreme etde change les aides entre les geryvillois je mexcuse cest par le racisem mais cest la fedalite a mon paye natal chaque foie que je passe dela place de LEGLISE ou le bain SOUAYAH OU neporte maisan d e TOBE ces mur tembes ou recenstruire je dit a deue mon enfance jesper que les enciens bayadhou geryviliosont avec moi merci de mon coeur bon courage et bon chance brahim umc
Fatiha
  • 6. Fatiha | mercredi, 14 Avril 2010
Tu as eu raison de ne pas citer l'endroit Nourredine, la beauté des paysages est fascinante.
Les squelettes des arbres sont des êtres "humains" dont le regard envoûtant nous interpelle.
Il y a un appel dans ce qu'a produit la nature, on ne peut quitter des yeux ces transformations du temps qui passe.
Il y a ces animaux en liberté, il y a ces hommes libres dont le sourire à lui seul nous renvoie ce bonheur de vivre que nous admirons.
Et il y a une jolie princesse qui a pris ses marques au milieu de l'immensité et du silence. Elle règne comme "la Princesse des Sables" avant elle sur ces lieux de mémoire.

Merci pour ce reportage sublime digne d'un grand reporter professionnel.

J'espère qu'un jour ces images feront le tour du monde et que tu sois récompensé pour toute la sueur que tu as donnée pour ta région.

Merci nous faire encore rêver, Nourredine, tu es un poète et ton compagnon muet nous retransmet ton âme.

Fatiha

Fatiha
  • 7. Fatiha | mercredi, 14 Avril 2010
Comme ce site est une oeuvre poétique, je me permets de poster ce poème
qui parle du désert et qui est bien approprié au travail de Nourredine.

Le désert

Immense est ma solitude, car je suis le désert infini.
Le temps a passé, des siècles se sont écoulés, ou : je
suis resté toujours muet;
Mon silence est légendaire.
Aujourd'hui, j'ai pris la décision, o! Combien
difficile, de parler aux humains.
Pour la première fois, j'emprunte ma langue aux
terriens.
Mes demeures sont au Sud, la ou la pluie est rare, et,
le soleil brulant.
Ma peau est de sable, de rocs, et, de volcans morts.
Je suis sensible, je pense, je vois et j'écoute.
Mon utilité est beaucoup plus grande que vous ne le
pensez!
Je renferme des richesses encore vierges,
inimaginables, et, méconnues.
Mon role écologique, humain, et, spacial n'est pas
apprécié à sa juste valeur!
Les hydrocarbures ne sont pas mes seules ressources.
Accompagnez-moi par vos technologies, vos sciences,
et, vos découvertes, je vous ouvrirai mes trésors
enfouis.
Voila des siècles, mes ouailles sont abandonnés à leur
sort, par les gouvernants du Sud et du Nord!
Des expériences nucléaires sont entreprises sur mon
territoire; des déchets radioactifs enterrés sur mon
sol.
Mes nappes d'eau abondantes restent en friche.
Mes Peuples du désert, muets par leur nature
taciturne, crient enfin leur détresse à travers ma
voix grondante et mondiale!
Moi, le Désert, le gigantesque, le majestueux, le
stoique, je m'adresse aux habitants de la Terre, pour
leur dire :
En vivifiant mes rivières souterraines, en créant des
terres agricoles, et, des prairies verdoyantes sur mes
vastes étendues planétaires, vous donnerez l'espoir et
la joie de vivre à des millions d'êtres humains sur la
Terre!

Djilali HAMDAOUI
Abderrahmane MOKHTARI
  • 8. Abderrahmane MOKHTARI | mardi, 13 Avril 2010
Bonjour les amis: " il est 06h30 ,ce matin,du mardi 13 avril 2010,en revenant de la mosquée au lieu d'aller prendre mon petit déjeuner,je clique sur notre site préféré ,quelle fut ma joie et mon extase d'assister au défilement des images de"la vallée des géants"sur l'écran de mon micro.Oh!comme c'est beau!de voir ces contrées de mon pays ,que je sentais loin de moi et que je vois tout prêts de moi,grâce à ce geste de notre ami Si Noureddine par lequel il nous fait découvrir ces paysages fantastiques.Je m'explique :c'est son geste habituel d'artiste,de connaisseur et de "passeur"comme l'a si bien dit,notre collègue Fatiha,l'autre jour ,sur la rubrique .Il nous fait voir ces btoums,ces térébinthes.Ces arbres sont éparpillés sur cette vallée fantastique,à côté des Gorrs de Bent Elkhass .Ce paysage me donne une certaine représentation que je garde dans ma tête et je suis très heureux de contempler ces troupeaux de moutons et celui des dromadaires .La couleur des feuilles de térébinthes et celle de la végétation au sol côtoie celle de la terre ,des troncs d'arbres ,des dromadaires et de quelques trons de bois mort gisant au sol ,est celle d'un marron naturel qui vous donne le frisson et vous renvoie à plusieurs années en arrière .Ya !Haouli! Comme cette terre est fertile !elle nous présente l'image ,le tableau de ce nouveau printemps .L'idée d'aller maintenant rendre visite à cet espace et de suite me tente et me donne à réfléchir .Comme je l'ai déjà dit par ailleurs,le printemps et l'automne ne durent pas longtemps dans le pays de la steppe .Car l'été pointe déjà à l'horizon .
Le tableau des petits dromadaires"elhirenn" et leur mère"ennaga"est surprenant et extravagant................je ne sais comment traduire ce que je vois sur ces belles images .Je pense qu'il faut aller rendre visite avant qu'il soit trop tard avec l'entrée imminente de l'été.
Je remercie Si Noureddine de nous avoir donné le cadeau ce jour et d'avoir éléboré ce tableau aux pieds de "Bent Elkhass".Merci ,ya Si Noureddine,à bientôt et mes compliments à tout les internautes du "nostalgie géryville",votre ami et compagnon, Abderrahmane,

Ajouter un commentaire

×