AIN EL-MAGHSSEL

 

Ain El maghssel

 

                                                                              AIN EL – MAGHSSEL   

 

 

Ain El-Maghssel doit son nom suite aux dernières volontés du saint Sid Cheikh , qui sentant

sa mort proche recommanda aux Stitteniens avec qui il passa les dernières années de sa vie  

de placer son corps dès qu’il aurait exhalé son dernier soupir sur une chamelle blanche à

laquelle on  laisse le soin de la direction à choisir et qu’à la première station de cette dernière     

sera procédé la lotion du corps béni du saint homme, persuadé qu’il n’y avait point d’eau

dans les parages suite à une sécheresse terrible , la chamelle après plusieurs heures de

marche s’arrêta à un point ; on rapporte qu’un des Stitteniens ( habitant du ksar de Stitten )

leva son bâton  et commença à taper sur cette terre si pauvre , quand soudain apparut un

chacal venant de nulle part et commença à gratter avec frénésie le sol en poussant des cris

plaintifs et grande stupéfaction auprès de l’assistance quand  jaillit soudain une eau limpide

et abondante et c’est là qu’ils procédèrent à la lotion du corps du saint homme et c’est pour

perpétuer ce miracle que cet endroit fût appeler « Ain El-Maghssel » et tout prés de la source

fût élevée une kouba en hommage  au saint homme encore visible de nos jours.

                          

                                                                           depouille de sid cheikh

                                                                 Dépouille de Sid Cheikh à dos de chamelle

 

Ain El-Maghssel est dominée par les magnifiques monts de Krekda et par les majestueuses

montagnes du Ksel et de Bouderga en plus de quelques plateaux de faible altitude .

Est encore visible l’ancien ksar d’Ain El-Maghssel et qui semble résister aux assauts du

temps , en posant pied sur ces vieilles battisses le temps s'est soudainement figé pour moi et fus

emporté en ces époques  lointaines , le vieux ksargrande fût surtout ma stupéfaction voyant la source

bénie bétonnée presque ( voir photo ) et qui je ne sais  par quel miracle coule encore de nos

jours en minces filets et qui arrive tant que bien que mal à arroser en aval les quelques potagers

que tiennent encore quelques intrépides paysans vu la rudesse du pays au sol dur et très

rocailleux et qui est balayé à longueur d’année par des vents violents .

 

De retour je pris pause sur les rives d’une grande guelta ( Marre d’eau ) où pataugeaient quelques 

couples d’oies cendrées et qui semblent prendre possession de ces lieux  je fis aussi une petite

escapade au lieu dit " Hadjrat deriass"  qui regroupe quelques magnifiques gravures rupestres

représentant des figurines bubales datant de l'age de pierre d'après les spécialistes , malheureusement

le vent commençait à se lever je n’eus pas aussi le plaisir de visiter les quelques khalouas (2) de Sid

cheikh disséminés sur les plateaux environnants où le saint homme venait se recueillir et méditer ,

ça ne sera que partie remise et je rebroussais chemin au milieu de grandes touffes de g'taf  qui a été

implanté pour palier la disparition de la plante mère de la région : l'alfa et s’étalaient devant moi des

paysages grandioses et sans fin entrecoupés de temps à autre par un vieux térébinthe isolé .

TOUMI Nour-eddine



 Mardi 29 Decembre 2009


 

                                                                                                    

                                                                      Hadjrat deriass

.

                                                          (2)  Kheloua : lieu de méditation                                                                                                                  

                                                                             

 

                   AIN EL-MAGHSSEL VU AVEC MON APPAREIL PHOTOS

 

                                                                                                                                                         

 

Home page

 

 

 

Commentaires (5)

Nour eddine ( webmestre Nostalgie )  -  Sur : AIN EL-MAGHSSEL
  • 1. Nour eddine ( webmestre Nostalgie ) - Sur : AIN EL-MAGHSSEL | mercredi, 06 Février 2013

Salam
Aucun passage sur la rubrique ne fait mention de l'appartenance d'Ahl Stitten à la localité d'Ain El Maghssel

tagada  -  Sur : AIN EL-MAGHSSE
  • 2. tagada - Sur : AIN EL-MAGHSSE | mercredi, 06 Février 2013

mon cher nourredine ds ton recit tu parle des stitteniens mais actuellement ceux sont oulad aissa qui y habitent comment expliquer leur presence ds l'histoire

Addadi  -  Sur : AINE EL MAGHSSEL
  • 3. Addadi - Sur : AINE EL MAGHSSEL | mercredi, 21 Mars 2012

El maghssel les ouled aissa sont d une hospitalite incroyable des gens sinceres bifurcation par la route de brezina qui longe jusqu a krekda des fois il y a des crues d oued traces encore visible des ouled sid cheikh region ou l elevage ovin est abondant

kadazaoui
  • 4. kadazaoui | jeudi, 29 Avril 2010

Félicitations Mr Toumi, bon courage!!!.

neila
  • 5. neila | dimanche, 03 Janvier 2010

merci cher frere pour ce grand cadeau .je connais tres bien toute cette region et en particulier les ruines du chateau .merci pour l histoire de nos ancetres et de nos saints hommes que tu resscites .merci pour nos enfants.

Ajouter un commentaire

×