VERS SID EL HADJ EDDINE

 

Mausolée de Sid El-hadj dine

 

SUR LA ROUTE


 

DE SID EL HADJ EDDINE


 

 

Theniet tmar  L'immensité c'est ce qui a attiré le plus mon attention et cette sensation

  de liberté qu'on n'éprouve nulle part ailleurs et dire que le Colorado                      

   bien plus je dirais est à portée de mains et ce vent si doux imprégné

   d'un silence complice relayé seulement par le faufile-ment de gros

   lézards et de scarabées  accaparés par leurs taches ingrates ,

   mais o combien bénéfiques pour l'environnement.  
   Et cette pierre d'une couleur noire incomparable écrasée depuis

   des millénaires par un soleil de plomb .

Ma première surprise en cette journée mémorable fut la découverte d'une

belle source malheureusement desséchée taillée de pierre et portant l'inscription "Laguermi Juin

1889" et à quelques mètres de là un  tout petit cimetière presque effacé témoin d'une
tragédie suite  à une tempête de neige qui s'est abattue sur
"Laguermi" causant des

dizaines de décès début des années 1940 : Cette tempête beaucoup s'en souviennentTheniet tmar

 et y est connue sous le nom de "Teljet Laguermi" .

 

 

Nous traversâmes la magnifique et sinueuse route de Theniet tmar ( défilé des dattes ) aux massifs

en dents de scie non sans prendre une pause sous l’ombrage de quelques arbres plus que centenaires.

A la sortie de Brezina et plus au sud à une dizaine de kilomètres s'élèvent majestueusement dans le ciel

" Gorr Bent el-khass" , j'y reviendrai plus tard sur ce sujet : véritable œuvre de la nature.

Arrivé à "Sid El hadj Eddine" j'ai été subjugué par un mode de vie séculaire et ancestral fait

de simplicité , des gens très sympathiques avec comme seuls traits l'innocence , de jolis

          vergers aussi à  visiter pleins de senteurs sous le roucoulement des tourterelles ,des

séguia  Theniet tmarsi limpides que j'ai prises pour miroirs et plus haut se dresse la Kouba de Sid El Hadj Eddine

pleine de ziar(visiteurs) et où le saint coran  est récité à longueur de journée , de retour

          je garderais en mémoire ces filles innocentes jouant à la   marelle sous l'ombre d'un palmier. 


         Soudain j'ai vu que nous étions arrivés à Laguermi dans le sens inverse et une immense

         tristesse s'est emparée de moi et ne pouvais retenir mes larmes lorsque s'est dressé

         devant moi cet hideux et lugubre mur de béton qu'on appelle aujourd'hui El-Bayadh.




 

                                                                                                                                                  TOUMI Noureddine  

                                                                                                                             Mercredi 13 juin 2007                                                                                

 
 * A noter que la kouba ( Mausolée ) du saint Sid el-hadj eddine a été détruite
une première fois par la colonne de Sonis en 1868.

* Laguermi : col  

 
 

 

                                                                                                         Aperçu historique

 

 

SID EL HADJ -EDDINE. ( vu vers le milieu du 18e siècle par une éxpédition Française )

Petit k'sar de quinze ou seize maisons seulement, mais remarquable par un très beau
marabout
 qui adonné son nom au village.

sid el hadj dine

Cette tribu se distingue par cette particularité, que chacune des fractions n'obéit qu'à son chef , et qu'elle n'a point de chef unique; mais elle est sous l'entière dépendance de la grande tribudes Ouled Sidi Cheikh , tribu de marabout , dont l'influence religieuse est consacrée  sur un immense rayonnement.Les El Aghouat Ksal peuvent mettre sur pied quatre cent chevaux  ; ils sont riches en troupeaux de chameaux, de moutons, et, par exception, ils élèvent, assure-t-on, des bœufs qui trouvent des pâturages convenables et suffisants dans les marais et les montagnes.

Ils ont pour industrie particulière de confectionner des bois de selles et des objets de harnachement, brides, poitrails, etc. Au retour de leurs voyages dans le Tell, où ls vont acheter des grains, ils rapportent des étriers, des mors et des éperons.

La beauté de leur sang est renommée, comme celle des Ouled Sidi Cheïkh ; mais si ces derniers sont également cités pour la sévérité de leurs mœurs, cet exemple ne profite guère aux El Aghouat Ksal, qui sont, hommes et femmes, très-dissolus.

De nombreux visiteurs apportent des offrandes, où les pauvres pèlerins reçoivent l'hospitalité ; et les voyageurs sont nombreux ; car toutce qui vient de Gardaïa, de Metlili, de Guelea' et de Gourara pour se rendre au pays des Ouled Sidi Cheikh, passe par Sid el H'adj ed Din. Les riches y laissent des présents que les pauvres dépensent.

Le cheikh de ce village, qui se nomme H'amza el, Ftati est l'oukil de la K'oubba ( chargé d'affaires du marabout'). Les environs sont fécondés par des puits nombreux, alimentés, selon la tradition du pays, par une mer souterraine.

Des fractions des Ouled Sidi Cheikh, des Mekhadma,des Chamba, des  El Aghouat Ksal passent ordinairement l'hiver

entre Sidi el H'adj ed Din et Brezina, sur l'Oued Segguer.

C'est un terrain plat, où poussent beaucoup d'herbes et de buissons très propres à la nourriture des chameaux, des moutons et des chevaux. 

Le descendant, à présent vivant, du marabout El Hadj ed Din n'a rien, assure-t-on, de l'austère sévérité monastique de ses confrères : il se plaît aux fantasia, aux chansons et à la musique ; il est homme de Dieu et tolérant, phénomène très rare chez les musulmans

 

                                                               

                  SID EL-HADJ EDDINE

 VU AVEC MON APPAREIL PHOTOS

 

 

                      
   

 

                                                                                                                            Page précédente                            

 

 

 


Merci de patienter pendant le chargement de la page

 

 

 


Commentaires (18)

Un nostalgique  -  Sur : VERS SID EL HADJ EDDINE
  • 1. Un nostalgique - Sur : VERS SID EL HADJ EDDINE | jeudi, 28 Mars 2013

L’origine de l’homme c’est comme la couleur de sa peau, il n’en est pour rien. Mais il a tout le droit d’être fier de ses origines et d’en remercier Dieu, il a en même temps le devoir de préserver ce dont il est fier et dont il a hérité, et ce notamment par sa manière d'être et par ses relations avec autrui . Ceci dit, il doit, surtout, faire attention de ne pas tomber en contradiction avec le fondement de sa foi, l’essence même de son existence et de sa destinée :

يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّا خَلَقْنَاكُمْ مِنْ ذَكَرٍ وَأُنْثَى وَجَعَلْنَاكُمْ شُعُوبًا وَقَبَائِلَ لِتَعَارَفُوا
. إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِنْدَ اللَّهِ أَتْقَاكُمْ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ

 Ô les hommes, nous vous avons créés à partir d'un seul homme et d'une seule femme, et nous avons fait de vous des nations et des tribus pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux d'entre vous. Dieu est Omniscient, Grand Connaisseur.  (Les appartements/13).

Amine Yassine  -  Sur : VERS SID EL HADJ EDDINE
  • 2. Amine Yassine - Sur : VERS SID EL HADJ EDDINE | mercredi, 27 Mars 2013

Bonjour,
je posséde l'arbre genealogique version originale que mes ancetres ont laissees de descendance en descendance, je travaille dessus et l'histoire me passionne enormement, l'histoire de nos ancetres est noble. mes ancetres ont appartenue a la tariqua rahmania, ont tous appartenue a la grande mosquee d'alger et ensuite tranfere a sidi abderrahmane taalibi.
je porte le nom de famille: El-Amin, ce nom a ete donne par les turques, l'un de mes ancetres etait El-amin el benayine, nous sommes chorfaa de la tribu des Ouled Oukil.
d'apres mes ancetres les Ouled sidi cheikh etait amis avec mes ancetres, ont y trouve une tombe a sidi m'hamed belcourt alger.
a trrs bientot
Y.Amine

DEHABA  TEWFIK  -  Sur : VERS SID EL HADJ EDDINE
  • 3. DEHABA TEWFIK - Sur : VERS SID EL HADJ EDDINE | samedi, 31 Mars 2012

eh bien figurez vous que je découvre ce merveilleux site juste parce que la providence à voulu que je mette sur google ce fameux ver de l'Emir Abdelkader, si tu savais la valeur de la vie bédouine tu me comprendrais mais tu l'ignores , voyez vous notre terre est unique dans ce monde et seul les vrais algériens connaissent sa valeur alors mes frères que notre voix porte très haut que tous sachent que cette terre est sacrée et que nous la protégerons contre vent et marée au prix de nos vies!!!! merci pour ces renseignements

LAKHDAR TOUMI NANA
  • 4. LAKHDAR TOUMI NANA | dimanche, 28 Mars 2010

HELLO
i'm proud to be one of this familly

nana bent m'hamed
oran

HEDROG HADJ
  • 5. HEDROG HADJ | mardi, 13 Octobre 2009

MERCI

lakhdar toumi houria
  • 6. lakhdar toumi houria | lundi, 12 Janvier 2009

grand merci avec toi j ai visite ce beau lieu ouled sidi cheikh rabi yahafdek une lakhdar toumi qui aime tout qui porte ce beau nom dieu merci

Noureddine
  • 7. Noureddine | jeudi, 16 Octobre 2008

Bonjour Abder
C'est de bonne augure
La région est belle et mérite protection

Abder Benkhalifa
  • 8. Abder Benkhalifa | jeudi, 16 Octobre 2008

Si Noureddine; c'est tres reussi comme initiative de nouer des contacts à travers ce forum .Notre collegue R. Mechri pourra donner plus d'infos sur les activites. En effet les 16 ha réservés pour l'annexe du cndrb à laguermi sont reboisés en attendant le reboisement de la pépinière pour s'étaler et encourager le reboisement de la région.

AL SID CHIKH
  • 9. AL SID CHIKH | vendredi, 22 Août 2008

Merci pour le site

Rachida mechri
  • 10. Rachida mechri | mardi, 22 Juillet 2008

Merci pour votre intérêt
le CNDRB a pour objectifs : la connaissance , le suivi , la valorisation ; la conservation et le développement des ressources et du patrimoine biologique national ce qui se traduit par :
1- centraliser l'ensemble des inventaires de la faune et la flore des habitats et des écosystèmes
2- contribuer à l'élaboration des plan de valorisation des ressources biologiques ds le cadre du développement durables
3- proposer la conservation des ressources biologiques nationales selon les modalités fixes par la réglementation en vigueur
4- promouvoir la mise en oeuvre des programmes de sensibilisation du public.

Rachida mechri
  • 11. Rachida mechri | lundi, 21 Juillet 2008

c'est formidables et surprise pour moi de trouver un articles sur lagarmi
et un magnifique œil Je veux savoir la signification"lagarmi" deuxième je veux savoir quand déssécheé la sources .

je suis ingénieur d'état auprès l'annexe lagarmi du centre de développement des ressources biologiques (CNDRB Alger).
j'ai besoin des information sur l'historique

Noureddine
  • 12. Noureddine | vendredi, 29 Février 2008

Merci l'ami
C'est formidable ce projet , je pense que les travaux sont lancés c'est juste en contre bas du petit cimetière des disparus de teljet laguermi
Je garderais cette volonté jusqu'au bout malgré les moyens dérisoires

Abderrahmane Benkhalifa
  • 13. Abderrahmane Benkhalifa | jeudi, 28 Février 2008

Merci pour cette initiative. Bonne poursuite et garder fièrement cette volonté. Je vous ajoute de ma part que je viens d’effectuer un passage aller retour d’Alger - El-Bayadh via Znina (El-Idrissiya), Aflou, etc. Je vous annonce que Laguarmi a été retenue pour mettre en place un centre de développement des ressources biologiques (annexe du CNDRB Alger).

lakhdar-toumi nader
  • 14. lakhdar-toumi nader | dimanche, 11 Novembre 2007

bonjour mon pere porte son prenom EDDINE c est mon aieul et j en suis fier , c'est un endroit chargé d emotion et d histoire ; modestie humilite et spiritualite;

nini
  • 15. nini | mercredi, 31 Octobre 2007

moi je tente d'attraper le petit lezard ......

taha
  • 16. taha | lundi, 29 Octobre 2007

bravo pour le choix musical et tout le reste. J'espère que tu es fier de ce que tu nous proposes et je pense que tu progresses et nous avec toi t'éclates comme on dit ici.
Bravo l'ami

BERZINIA
  • 17. BERZINIA | lundi, 18 Juin 2007

On passera des siècles à éloger la vie de jadis et celle au naturelle et n'en finira jamais
L'Emir Abdelkader a bien dit
si tu savais la valeur de la vie bédouine tu me comprendrai ......mais tu l'ignores
Vraiment c'est admirable ce que vous faites
nul n'aura cette volonté de mener ce combat .
Que dieu vous aide
J'ajoute ceci
ce qu'on appelle EL-GOUR à Brézina ,il y en a plusieurs dont celle de Bent El-khass et autres? sont présentées par une très jolie maquette à paris au musée Aulouvre indentifiée sous le nom de (tables de Brézina Algérie)
MERCI

omar
  • 18. omar | lundi, 18 Juin 2007

merci

Ajouter un commentaire