AU PAYS DE LA STEPPE

 

 

 AU PAYS DE LA STEPPE

 

   Du haut de la source sourdent quelques minces filets d’eau sur un petit oued
   encastré entre de petites falaises où poussent quelques lentisques et une multitude
   de rosiers roses, du haut de cette crête pousse un somptueux térébinthe  dominant
   tout la vallée environnante, au large tronc courbé par le poid de l’âge et les vents
   violents, sur la rive opposée apparaissent deux vieilles maisons croulantes bâties
   de pierre que côtoie un cimetière et dont les pierres tombales sont à peines visibles
   rongées de spartes et d’herbes sèches
   La source de Laguermi s’est tarie depuis un bon bout de temps, taillée de pierre
   locale et aux motifs simples et ingénieux et dont la construction remonte à juin
   1889, aux alentours ne subsistent que quelques rares vergers aux moissons médiocres,
   le pays est rude ; témoin cette tempête de neige qui s’est abattue sur les lieux au
   milieu des années  40 où plusieurs personnes périrent suite à un terrible blizzard
   qui emporta hommes et bêtes, l'endroit garde jusqu'à nos jours l'appellation de
   "Taldjet Laguermi" (tempête de neige de Laguermi°

Par la suite je m’enfonçais un petit peu vers le sud en plein pays de la steppe entre les terres des ouled sid
el hadj des ouled Aissa et d’ahl sidi Ali Ben yahia et de Ouafeg où s’étendent d’immenses plaines qui se
relèvent de temps à autre en collines pierreuses parsemées de quelques maigres touffes d’alfa et de romarin,
lieux où elles semblent trouver un semblant de refuge loin des bêtes et des hommes, ces deux dernières
décennies les lieux sont envahis par le « methenane » et le sparte, plantes résistant à tous les aléas climatiques,
le methnane est un superbe graminée de par sa magnifique adaptation aux hivers les plus rigoureux qu’aux
étés les plus chauds et secs, à propos du methnnane une citation de nos aïeux dit: "ena el methnane ma
takoulni zayla oula tahragni gueyla" ( je suis el methnane je ne suis ni mangé par les bêtes ni brulé par le soleil )

Quelques fois on traverse des espaces nus coupés par d’âpres falaises rouges et de quelques lits d’oueds asséchés,
envahis de lauriers roses, de ces espaces sans limite, le printemps se fait déjà sentir: une senteur forte de vie et de
fécondité montent de cette terre transie par des hivers longs et rigoureux, les alouettes grisolent déjà haut vers
le ciel et reprennent déjà leurs ballets incessants à la recherche d'une compagne

Par une petite pente  douce et par le plus heureux des hasards et sur un monticule de grès rocheux , grande fut
mon émotion à la vue d’un magnifique tableau rupestre jusque là non répertorié, on y voit une scène de chasse
où un homme semble tenir un arc, sont visibles aussi des signes qui par le passé et sur d’autres sites je prenais
pour des graffitis

En d’autres endroits s’élèvent quelques mamelons en forme conique est dont les sommets sont souvent couronnés
de petits monuments tumulaires, quelques grands rochers ont été taillées en grottes refuges qui je suppose étaient
habitées par de très anciennes peuplades
A quelques lieux s'élève la montagne nue d'el koundjaia, le jour baissait lentement et tendrement embrasant
ces solitudes de chatoyantes couleurs.

 

                                                                                   Par Noureddine Toumi
                                                                                      Le dimanche 14 Mars 2015

 

                                                       Les lieux vus avec mon appareil photo

                  Cliquez sur la touche F 11 de votre clavier pour visualiser les photos en plein écran
                                            Cliquez toujours sur F11 pour quitter le mode plein écran

 

Commentaires (8)

Jubba -  Sur : AU PAYS DE LA STEPPE
  • 1. Jubba - Sur : AU PAYS DE LA STEPPE | mardi, 24 Mars 2015

Bonsoir Mr Andrée,

J'espère que vous vouliez dire:
Que nos steppes (algériennes) n'ont rien à envier aux steppes asiatiques,vu leur diversité,
et leur beauté.
Merci de savoir apprécier ce qui en vaut la peine .

André -  Sur : AU PAYS DE LA STEPPE
  • 2. André - Sur : AU PAYS DE LA STEPPE | mardi, 24 Mars 2015

J'ai visité les steppes asiatiques et je trouve qu'elles n'ont rien à envier à votre steppe
Très beau site plein de sensibilité avec en plus de superbes photos
Bonne suite

Jubba -  Sur : AU PAYS DE LA STEPPE
  • 3. Jubba - Sur : AU PAYS DE LA STEPPE | mardi, 17 Mars 2015

Bonjour à tous,

Aucun doute que beaucoup de "gens" ont transité et vécu sur ces lieux si paisibles qui inspirent à
la méditation,donc au repos de l'esprit, à la vie sans stress ,sans artifices,en osmose avec cette nature qui n'est qu'amie.
Des moments très agréables et reposants que nous offre l'ami Noureddine,qu'il en soit remercié.
Amicalement.

Noureddine (webmestre Nostalgie) -  Sur : AU PAYS DE LA STEPPE
  • 4. Noureddine (webmestre Nostalgie) - Sur : AU PAYS DE LA STEPPE | mardi, 17 Mars 2015

Bonjour aux amis intervenants sur cette rubrique
@Georges
ces pierres entassées c'est une délimitation de terrain interdite au pâturage mise en place par l'office agricole de la wilaya, en effet ce pâturage a des répercussions néfastes sur la steppe déjà mal en point
L'oiseau en question et un oiseau migrateur, on voit beaucoup ces spécimens au début du printemps de passage sur notre région
La source est un des seuls vestiges qui a échappé par je ne sais quel miracle aux destructeurs
Bonne journée

Georges. S -  Sur: AU PAYS DE LA STEPPE
  • 5. Georges. S - Sur: AU PAYS DE LA STEPPE | lundi, 16 Mars 2015

Très beau reportage , la source est magnifique dommage qu’elle ne soit pas entretenue avec le temps elle va se dégrader.sur les
photos on voit un mausolée en pierre est-ce une commémoration? ou une stèle en souvenir d’une personnalité? les vues sont très
réussies on voit même un oiseau du genre moineau .superbe reportage qui nous permet une évasion et une rêverie , je me sens
rajeunir de plusieurs lustres.
l’ami georges

Abderrahmane MOKHTARI -  Sur : AU PAYS DE LA STEPPE
  • 6. Abderrahmane MOKHTARI - Sur : AU PAYS DE LA STEPPE (site web) | lundi, 16 Mars 2015

....................................................................................! Et oui thèljett Laguèrmi ,et,oui Thèljett Laguèrmi,et cette guarèt à proximité de ces lieux indique qu'il y a eu beaucoup d'évènements qui se sont passés ici sur ces lieux bénis où vivait f.El-Hadj Mohammed Belèmkadèm qui a séjourné pendant plusieurs années sur ces lieux où se sont déroulés beaucoup,beaucoup de choses bien avant les années de lutte de libération.Avant le déclenchement de la révolution f.mon père et ses compagnons se retrouvaient sur ces lieux pour discuter de politique et des problèmes de la tribu des Oulèd Moumen.Certainement ils sirotaient du thé 71 ,pour avoir de l'énergie et pour bien communiquer avec les siens..........................................................................Ces paysages bien choisis nous font découvrir des gravures instructives et très belles qui nous permettrons de rêver par la suite ..............................!Il y avait des vergers de figuiers, de pruniers,et des mèchmèches,...............et des légumes au gout délicieux et cette eau de la source de Laguermi que de gens,venus de loin ,viennent déguster ,après une brève causette.;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;Les pierres bien taillées et installées nous montrent que ces lieux ont bien été habité par d'anciens nomades qui se sont sédentarisés sur ces illustres endroits qui sentent Echihh (l'armoise,ejerjir et elgartouffa)...............!j'ai l'eau à la bouche comme dit-on dans mon blèd !ya Rabi Aminn!;il faudrait que je me trouve une occasion pour venir sur place pour observer ces belles choses Ya Rabi Aminn!
pourqu'oi pas se remettre l'invitation et à ce moment précis je félicite notre Ami Si Noureddine,le Webmestre du site pour son gout ses manières de nous faire savoir et nous faire observer les couleurs et ces paysages formidables!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!................................................................merci infiniment et le bonjour à tous les
collègues internautes.......................................................,à bientôt dans l'espoir de vous lire,Abderrahmane ,

Danièle PONSOT -  Sur : AU PAYS DE LA STEPPE
  • 7. Danièle PONSOT - Sur : AU PAYS DE LA STEPPE | lundi, 16 Mars 2015

Bonjour Noureddine,
Superbe, comme toujours, cette promenade dans la steppe!

Gilles -  Sur : AU PAYS DE LA STEPPE
  • 8. Gilles - Sur : AU PAYS DE LA STEPPE | lundi, 16 Mars 2015

Bonjour Noureddine
Comme toujours tu nous épates avec ces superbes photos et ces textes langoureux
Bien à toi et à ta steppe que tu sembles chérir de tout ton cœur
Cordialement Gilles

Ajouter un commentaire

×