Créer un site internet

LA NEIGE

 

 

                                                                                                                                    NEIGE AU BOUDARGA

 

UNE NEIGE TANT ATTENDUE

 

   Le djebel Boudarga est situé à quelques 8 kms de El bayadh , il culmine à 1873 d'altitude,
   il est séparé du petit djebel El Ouastani (situé entre le Boudarga ey le Ksej par une ouverture
   à savoir le col de Theniet ouled Moumene notre tribu, djebel El ouastani est le frère cadet du
   majestueux djebel Ksel  (2008 m) situé juste à  côté ,  j'avais visité le Boudarga en 1986 par le
   flanc opposé, il existait en son sommet au temps de la présence Française un poste optique où
   l'on envoyait des dépêches et des signaux à El kheither , Mecheria et Aflou d'une construction
   en pierre taillée qui malheureusement a été rasée à mon grand étonnement et en lieu et place
   ont été érigés des baraquements!
   ​Le Boudarga est un site exceptionnel par la diversité de sa flore on y trouve du térébinthe, c'est
   surtout El araar (genévrier) et plus particulièrement Taga ( oxycèdre) qui occupent une grande

surface en plus de l'alfa, le thym pousse aussi et bien d'autres espèces telles des plantes saisonnières comme l'asphodèle qu'on trouve en grande
quantité quand les pluies sont au rendez vous
La faune est aussi présente en petite quantité, j'ai eu le plaisir de croiser quelques groupes de perdrix, des traquets à tête et queue blanches,
Sauf que ce site court de réels dangers avec surtout la mise en service d'une route en bitume, j'ai vu des gens allumer des feux de bois
sans être inquiétés, d'autres laissent leurs détritus derrière eux, en plus du pâturage, plus grave aucun garde forestier n'est affecté à cet
espace livré à la merci des destructeurs 
Dans les années 1970 , le Boudarga était recouvert de neige presque tout l'hiver et jusqu'au milieu du printemps et par des temps plus

reculés ses cimes étaient drapées de neige jusqu'au mois de juin
Malheureusement l'homme y est pour beaucoup dans ce dérèglement climatique

Je ne développerais pas plus et laissons plutôt place au rêve 
Je vous convie sans tarder à pénétrer ce magnifique Eden de l'Atlas Saharien par un jour de neige (neige qui était tombée la veille ) , la
montée fùt délicate à mesure qu'on monte, sur quelques tronçons il y avait un peu de verglas sans compter que la route est très étroite , aucune manooeuvre n'est possible en cas de pépins , Dieu merci je n'avais croisé aucune voiture , à mesure que je montais le froid se faisait sentir , le thermomètre affichait les - 4 degrés, un froid polaire me souhaita la bienvenue et m lacera le visage à la descente de mon véhicule; la neige était très épaisse en quelques endroits est d'un blanc laiteux en quelques endroits , du givre était visible sur les troncs d'arbres , l'alfa était complètement transie par le gel , du haut sont visibles à l'arrière plan les terres de mes ancêtres à l'image de Lafrane (les fours) , El Mesnouka (nom d'une plante), la ravine de la jument , des endroits si chers à mon coeur et où je pensais mes vacances chez des proches quand j'étais enfant,  hélas tout a changé ; la mer d'alfa a complètement disparu laissant place à une terre livide balayée par les vents 
Tout était calme un silence presque assourdissant entrecoupé seulement par les aboiements plaintifs de chiens

transis par le froid  , je sentais une paix profonde m'envelopper

                                                                                                                         ​                                          Par Noureddine Toumi
                                                                                                                                                                               Le  08 janvier 2022

Photos prises le 07 janvier 2022
Le présent album comprend 91 photos
Cloquez sur la touche f 11 pour voir les photos en plein écran
            NB / Branchez vos enceintes acoustiques pour écouter la musique d'accompagnement

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (5)

Noureddine -  Sur : LA NEIGE
  • 1. Noureddine - Sur : LA NEIGE | dimanche, 09 janvier 2022
Merci cher ami
Noureddine
Abdelhamid Bessaïh -  Sur : LA NEIGE
  • 2. Abdelhamid Bessaïh - Sur : LA NEIGE | dimanche, 09 janvier 2022
Salam,
Djebel Boudergua, Ksel, El-Ouastani....Ah nos chères montagnes et boussoles que le regretté Paul Elwers à tant célébré dans ses poèmes!
Féeriques ces paysages sous la neige et les arbres comme les rochers couverts de cristaux de neige givrés c'est merveilleux: la nature est capable de réaliser des oeuvres grandioses avec lesquelles aucun artiste peintre ne peut rivaliser!
Il faudrait les exposer.
Merci cher ami pour ce beau voyage spirituel auquel tu nous a convié et cette fois-ci en bravant le froid et les routes enneigées.
Abdelhamid
Noureddine -  Sur : LA NEIGE
  • 3. Noureddine - Sur : LA NEIGE | dimanche, 09 janvier 2022
@Osmose
j'en suis vraiment touché
Merci
Osmose- 95
  • 4. Osmose- 95 | dimanche, 09 janvier 2022
Tu as vraiment un don pour représenter cette belle Afrique du nord !!!
Raymond - Sur : LA NEIGE
  • 5. Raymond - Sur : LA NEIGE | dimanche, 09 janvier 2022
Cette NEIGE givrée, collée au sol, aux plantes leur donne toutes ces métamorphoses de formes et silhouettes inattendues remplit le coeur de douce mélancolie, de silence, de paix !

Ajouter un commentaire