ECOUTE LE SILENCE

 

ECOUTE LE SILENCE

                                                                                               Malgrès la canicule et la chaleur étouffante qui régnent sur la région , je n'ai
                                                                                               pû résister à la tentation de retourner sur les lieux, le thermomètre avoisinnait
                                                                                               les 46 degrés

                                                                                                                    Le lundi 16 juillet 2018                                                                                                                

                                                                                              "Homme, il faut savoir te taire pour écouter le chant de l'espace.
                                                                                                 Qui affirme que la lumière et l'ombre ne parlent pas ?" 
                                                                                                                  Proverbe touareg

  

                                                                                    

                                                                                                 Cliquez sur la touche F 11 pour voir les photos en plein écran                                                                                                                                                                                                                                            Le présent album comprend 74 photos
                                                                                                 Photos prises le 03- 06 et 09 Juillet 2018 

                                                                                                NB/ Utilisez vos enceintes acoustiques pour écouter la musique d'accompagnement

 

 
 

 

 
 

 

 

Commentaires (9)

Danièle PONSOT- Sur : ECOUTE LE SILENCE
  • 1. Danièle PONSOT- Sur : ECOUTE LE SILENCE | samedi, 04 Août 2018
Les mots paraissent creux face à une telle beauté! J'ai particulièrement été sensible aux ciels nocturnes, fenêtre ouverte sur l'infini...
Armande
  • 2. Armande | mardi, 31 Juillet 2018
Cher ami, Pardon de ne pas avoir répondu plus tôt à votre beau message. Le médecin trouve que je vais aussi bien que possible…. Mais voilà, 96 ans…. ça pèse sur les jambes…. Les humidités du printemps ont activé les douleurs d’arthrose…. Je ne pourrai plus marcher dans le désert et dormir à la belle étoile…. Il me reste, avec les souvenirs, les belles photos et vos messages. J’espère que vous tenez le coup malgré lé canicule qui sévit chez vous.
Georges. S -  Sur : ECOUTE LE SILENCE
  • 3. Georges. S - Sur : ECOUTE LE SILENCE | samedi, 21 Juillet 2018
J’ai apprécié la rubrique Ecoute le silence , très belles prises de vues agrémentées d’une belle musique
Noureddine (webmestre Nostalgie) -  Sur : ECOUTE LE SILENCE
  • 4. Noureddine (webmestre Nostalgie) - Sur : ECOUTE LE SILENCE | jeudi, 19 Juillet 2018
Bien cher ami & frère
Magnifique steppe désertique belle et généreuse
Heureux de vous retrouver , vous m'avez bien manqué
En effet le désert à une âme ne livrant ses secrets qu'aux initiés et amoureux
Merci pour vos bons mots qui complètent ce pano, des lieux si chers à moi
Bien à toi l'ami
Abdelhamid Bessaïh -  Sur : ECOUTE LE SILENCE
  • 5. Abdelhamid Bessaïh - Sur : ECOUTE LE SILENCE | jeudi, 19 Juillet 2018
Bonjour Noureddine et tous les amis du site
Ce sont de magnifiques images de notre chère steppe semi désertique; nature voluptueuse de jour comme de nuit avec cette voie lactée splendide, visible avant même le coucher total du soleil; c'est unique. On s'attend presque à tomber sur une Oasis à la vision des végétations et des quelques arbustes; il ne manque hélas que la nappe d'eau, mais elle est certainement sous le sable.. On ressent que ce désert a une âme et il y a de la vie malgré la sécheresse et la chaleur extrême; les dromadaires "vaisseaux du Sahara" en témoignent.
Merci cher ami de nous emmener en voyage avec toi, grace à ton objectif et ton imagination et surtout ton amour du désert qui te fait braver la chaleur.
Avec mes amitiés
Abdelhamid
Noureddine (webmestre Nostalgie) -  Sur : ECOUTE LE SILENCE
  • 6. Noureddine (webmestre Nostalgie) - Sur : ECOUTE LE SILENCE | mercredi, 18 Juillet 2018
Bonjour l'amie
En effet les plantes Sahariennes ont de longues racines pour puiser l'eau ou quelconque humidité, d'autres utilisent des stratagèmes époustouflants
Ces dromadaires appartiennent à des nomades "rahala" qui campent un peu plus loin
Le désert se mérite et comme disait Monod : Le désert est beau , il ne ment pas
Bien à vous avec mes sincères amitiés
jubba -  Sur : ECOUTE LE SILENCE
  • 7. jubba - Sur : ECOUTE LE SILENCE | mercredi, 18 Juillet 2018
Majestueux désert!
j'imagine ces arbustes avec d'interminables racines pour puiser l'eau des nappes phréatiques
ce qui explique la couleur de leurs feuillage.
ces animaux chétifs peuvent-ils s'abreuver dans le coin?
Une aventure exceptionnelle mais un peu risquée .
Noureddine (webmestre Nostalgie) -  Sur : ECOUTE LE SILENCE
  • 8. Noureddine (webmestre Nostalgie) - Sur : ECOUTE LE SILENCE | mercredi, 18 Juillet 2018
Merci l'ami
Amitiés
Un ami -  Sur : ECOUTE LE SILENCE
  • 9. Un ami - Sur : ECOUTE LE SILENCE | mardi, 17 Juillet 2018
Désert brulant,harmonieux, vivant,parfois meurtri dans la lumière,saisi par votre regard,amour,et ténacité,merci,merci.

Ajouter un commentaire

×