BREZINA - LE MASSACRE CONTINUE

 

BREZINA 

LE MASSACRE CONTINUE DE PLUS BELLE

 

En me rendant hier aux gour de Bent El Khass (Brezina) en compagnie d'un couple Allemand je fus surpris par un ballet et
une meute de bulldozers en train de procéder à un terrassement sur ce lieu ô combien magique et historique, j'étais effaré et
sans voix en voyant ce spectacle des plus macabres,  je ne pourrais vous décrire ma colère tout comme celle d'ailleurs de mes
hôtes en voyant ces machines endiablées déracinant la flore déjà martyrisée et écraser quelques petites buttes qui donnaient un
cachet particulier à ce site spectaculaire et unique en son genre
je suis vite allé voir auprès d'un ouvrier pourquoi ce terrassement, il m'avait appris qu'un rallye allait passer par là, je faillis
tomber à la renverse, je ne sais si les responsables qui ont permis ce massacre ont-ils idée du préjudice causé à la flore et à
cet écosystème et ces lieux pleins d'histoires et ô combien fragiles

Malheureusement le mal causé à ces lieux s'enchaîne à un rythme infernal avec entre autre l'implantation de la nouvelle ville de
Brezina à quelques lieues des gours,tout comme les fameux méga-projets agricoles qui auront un impact des plus destructeurs sur
l'environnement; des maux pouvant même affecter le mode de vie ancestral de cette région et dont les prémices se font déjà sentir

                                                                                              Toumi Noureddine
                                                                                                    le mercredi 31 octobre 2018

 

" Le tourisme m'apparaît comme une forme moderne de la peste, s'abattant sans distinction à toute espèce de vie"


                                                                                               Eugene Green 

Mes soupçons se sont avérés exacts et ce même avant le lancement du méga-projet de Brezina et ce à travers 
plusieurs rubriques sur le site, l'expert Algérien Ferhat Ali confirme mes soupçons à travers cette vidéo récente
où il décrie haut et fort cette arnaque, et ceci sans compter les conséquences néfastes qui vont affecter gravement
tout l'écosystème de la région

 

 

 

 

Commentaires (4)

jubba -  Sur : BREZINA - LE MASSACRE CONTINUE
  • 1. jubba - Sur : BREZINA - LE MASSACRE CONTINUE | vendredi, 02 Novembre 2018
On ne peut être qu'outré !
Bruno Sur : BREZINA - LE MASSACRE CONTINUE
  • 2. Bruno Sur : BREZINA - LE MASSACRE CONTINUE | vendredi, 02 Novembre 2018
Cher ami,je comprends et m'unis à votre souffrance,mais il faut reconnaitre que l'Être humain depuis toujours cherche à dominer la Nature,à chasser,à la détruire pour la cultiver,s'y installer..mais maintenant avec la puissance technique qu'il a acquise,il la ravage parfois sans limite pour y installer des villes,des usines,des aéroports...parfois sans soucis d'harmonie avec la Nature.Et la population mondiale augmente beaucoup...et les moyens techniques aussi..Mais c'est vrai que dans une certaine mesure on peut veiller à ce que cette croissance se fasse dans le respect.Et c'est vrai que où cela se réalise il est possible de trouver une harmonie pacifiante entre Nature et oeuvres humaines.Merci de montrer ce qui fait mal,d'appeler au respect de la Nature...Espérons que de bonnes solutions surgiront. Bien amicalement Bruno
--------------------------------------------
BAUDRY -  Sur : BREZINA - LE MASSACRE
  • 3. BAUDRY - Sur : BREZINA - LE MASSACRE | mercredi, 31 Octobre 2018
VOILA !!! POUR UN RALLIE , ON N'HESITE PAS, SANS SE POSER DE QUESTIONS, ON " NETTOIE ".
Abdelhamid Bessaïh -  Sur : BREZINA - LE MASSACRE
  • 4. Abdelhamid Bessaïh - Sur : BREZINA - LE MASSACRE | mercredi, 31 Octobre 2018
Bonjour Noureddine
C'est triste de voir la steppe livrée aux prédateurs sans scrupules, parvenus et attirés uniquement par le paraitre et l'appât du gain facile. Si au moins il s'agissait de construire des infrastructures utiles, des villes modernes et des routes pour les relier et permettre un vrai développement économique.
Je crois toujours à une nouvelle aire pour l'avenir du pays; les rapaces ne pourront en venir à bout..
Avec mes amitiés à toi et tes hôtes allemands

Ajouter un commentaire