HOUARI BOUMEDIENE

Né le 23 août 1932 à Aïn Hesseinia, près de Guelma, dans une famille berbère[réf. nécessaire] pauvre du Constantinois, Boumédiène connut déjà très jeune les événements sanglants du 8 mai 1945 à Sétif et à Guelma, dont il dit plus tard : « Ce jour-là, j'ai vieilli prématurément. L'adolescent que j'étais est devenu un homme. Ce jour-là, le monde a basculé. Même les ancêtres ont bougé sous terre. Et les enfants ont compris qu'il faudrait se battre les armes à la main pour devenir des hommes libres. Personne ne peut oublier ce jour-là» Durant les années quarante, il entreprit des études coraniques à l'institut Kettania de Constantine, puis les poursuivit à l'institut Zitouna de Tunis ; il se dirigea par la suite vers l'institut al-Azhar du Caire.                                           
En 1955, il retourne en Algérie où il rejoint les rangs de l'ALN (Armée de libération nationale). Très vite, il se fait remarquer et occupe le poste de Chef d'état-major. Une fois l'indépendance acquise, il devint vice-président et ministre de la Défense du Conseil de la Révolution qui est alors présidé par Ben Bella. Ne partageant pas les orientations politiques de ce dernier, il décide le 19 juin 1965 de mener un coup d'État au terme duquel il devient le nouveau président de l'Algérie. Sous sa direction, il entreprit plusieurs actions en vue d'estomper sur le plan intérieur, les tensions nées de la guerre d'indépendance. En 1968, il réussit à faire évacuer la dernière base militaire occupée par la France à Mers el Kébir (Oran) ; alors que sur le plan économique, il opte pour le modèle socialiste, il construisit sur la base de ce choix beaucoup d'usines et d'écoles, et contribua surtout, le 24 février 1971, au nom du principe de la récupération des richesses nationales, à la nationalisation des hydrocarbures, au grand dam de la France

 
Cette nationalisation réussie conféra à Boumédiène une importante dimension internationale; En effet, Boumédiène venait de réussir là où l'Iranien Mossadegh avait échoué. L’année 1973 lui donne une nouvelle fois l’occasion d’affirmer son influence sur le plan international en organisant avec succès le sommet des non-alignés auquel les plus grands dirigeants du Tiers-Monde de l’époque ont assisté, il s’en suit dès lors une période durant laquelle l’Algérie de Boumédiène offrit un soutien très actif aux différents mouvements de libération d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine, et c’est en véritable leader du Tiers Monde qu’il se déplaça en 1974 à New York, pour prendre part à une réunion spéciale de l’Assemblée générale de l’ONU sur les matières premières qu’il a lui-même convoquée au nom des non-alignés, il prononça à cette occasion un discours par lequel il exposa une doctrine économique, appelant entre autres à l’établissement d’un nouvel ordre économique international plus juste, qui prendrait en compte les intérêts du Tiers Monde. En 1975 il accueille le premier sommet de l'OPEP par le biais duquel les membres du cartel ont pu définir une politique pétrolière concertée. Dans le sillage de cette même réunion, il parvint à sceller la paix entre l'Iran du Chah et l'Irak de Saddam Hussein. Sur le plan intérieur, il fit voter en 1976 une charte en vertu de laquelle il promulgue la constitution d'une Assemblée législative ainsi que la création du poste de président de la République, soumis au suffrage universel.
À partir de l'année 1978, les apparitions publiques du président Houari Boumédiène se font de plus en plus rares, il s'est avéré qu'il souffrait d'une maladie du sang, la maladie de Waldenström.
                                           Source : fr.wikipedia.

NOTE PERSONELLE
Je me souviens comme si celà datait d'hier et plus particulèrement en 1975 à l'époque étant militaire à EL-HARRACH on se rendait au stade du 5 juillet pour procéder à des répétitions"'fresques" pour l'ouverture des jeux
méditérranéens;le long du trajet sur le bus qui nous ramenait vers le stade,j'étais adossé sur le rebord de la vitre quand soudain une voiture noire non éscortée nous dépassa et qu'ais-je vu:c'était feu le Président HOUARI BOUMEDIENE qui m'a lancé un signe et un sourire éclatant que
je n'oublierai jamais de ma vie ( Il se rendait quotidienement au stade pour s'informer du déroulement des
répétitions.)
On tend à oublier vite chez nous ce grand personnage ;n'est-ce pas lui qui incarna la doctrine du nouvel ordre économique international 
                                            
                                        VIDEO HOUARI BOUMEDIENE
  

 

Commentaires (30)

D J E B A R A     HAMIDA  -  Sur : HOUARI BOUMEDIENE
  • 1. D J E B A R A HAMIDA - Sur : HOUARI BOUMEDIENE | samedi, 30 Novembre 2013

EX-AGENT DE L ORDRE PUBLIQUE AGE 60 ANS RETRAITE ......40 ANS A LA FONCTION PUBLIQUE ............ A SUIVRE ..........................
DJEBARA HAMIDA OULED CHELIH BATNA DEMEURANT CITE KECHIDA BATNA

mohamed
  • 2. mohamed | vendredi, 19 Août 2011

salut a tous chahada de notre cher pays qui a ete libere par le sang de nos cheres et rs freres chouhada....est surtout notre pere pere des jeunes des pauvres ...je ss un cadre grace a ce pere boumediene le grand homme de l histoire algerienne et du monde.......

عمــــــر
  • 3. عمــــــر | mardi, 17 Mai 2011

لقد انتهزنا أبواب الشيخوخة و نحن دائما أوفيا لهذا الوطن الغالي علينا بمؤسساتة كلهاوعلي رئسها الرئيس الجمهورية ربي يوفقه في مشواره

abdel 5649
  • 4. abdel 5649 (site web) | jeudi, 17 Mars 2011

bonjour et disant allah yarahmak à notre plus cher et regrétable président defunt Houari Boumediène qui à aimé son pays de tout coeur et à construit un peuple fort qui malgré les seismes qui l'ont touchés n'ont pu le bouleversé l'homme est mort mais le peuple vit en dignité pas comme ashab el ganadar

DJEBARA
  • 5. DJEBARA (site web) | mercredi, 23 Février 2011

je m'appel DJEBARA Hmida
DE L'unité de parade Belkour alger je me souvient tres bien de mes collègues et de notre grand heros de l'unité AMI SALAH VESPA ET SARIANE AMI LAIDI- a l'époque de mr MEDEGHRI et ahmed draia directeur general de la sureté national
mon unité unique de ma vie LA PARADE BELKOURT je me souvient de mon adresse --
56 rue rouchai boualem belkourt alger
depuis 1973 au 1981...allah yarhoumhoum
une epoque quand je me souvient pour moi comme un reve je passe mon grand salut a tou les anciens agent de l'ordre publique....
VOTRE FRERE AT COLLEGUE DJEBARA HAMIDA DE BATNA .................

al jijeli
  • 6. al jijeli (site web) | samedi, 22 Janvier 2011

boumèdienne à fait des èrreurs cèrte mais c'est un homme que je rèspècte car il possèdait une bonne foi il est sincèrre et aussic'est un homme de parole.dans la vie on pourra ètre un hèros une foi dans la vie mais qui pourra garantir ètre un homme honnète tout ça vie.

BELLBOUKH
  • 7. BELLBOUKH | mercredi, 11 Août 2010

Bonjour les Algériens.
Feu Boumédien, un grand homme aux yeux perçants et au grand coeur. L'homme qui voyait loin, mais hélas. Le premier Président qui a parlé en arabe au siège de l'ONU. L'homme qui aimait les jeunes et les pauvres. Un grand avenir était pour l'Algérie ; son premier but. L'homme qui combattait pour une Algérie forte et puissante. Ah s'il était encore en vie, tous ces pourris qui vivent actuellement, ne seraient que des minables créatures. que Dieu le tout puissant t'acceuille dans son vaste Paradis. Repose en Paix.

Fatiha
  • 8. Fatiha | mardi, 01 Juin 2010

bonjour a toute et a tous vraiment je nai auccun commentaire il sufffit juste ke j'entend parlé de cet légende ou je vous ces vidéo vraiment sa me touche malgré ke je suis jeunne personne de 30ans je nai pas vécus son époque achaque fois je dit mon réve est celui je vire un peu temps dans son époque ou la femmme ou tt personne été une personne algérienne bien respecté dans son pays ou ailleurs sa sera tjr mon unique ki mé chér, on te regrette,plutos je te regrette HOUARI BOUMEDIENNE, RABI YARAHMEK INCHALLAH

aek
  • 9. aek | lundi, 10 Mai 2010

moi fils de chahid et cadet de la révolution,que dire de cette montagne,que des choses que personne à ma connaissance,ne peut les imaginer,c'était le père spirituel des vrais enfants de chouhadas,car c'est lui qui a sèmé ces écoles de la révolution,ou maintenant on deguste de ce fruit par ces enfants qui aujourdhui ont sauvé ce pays par leur courage,leur discipline,leur sens de patriotisme et surtout leur éducation par ces écoles des cadets gloire à notre cher et regretté HOUARI BOUMEDIENNE,repose toi en paix.

oussama khaldi
  • 10. oussama khaldi | mardi, 27 Avril 2010

Moi, je suis né après la mort du ZAIM HOUARI BOUMEDIENE EL MOUSTACHE mais d'aprés mon pére ,il était un -ARGUEZ- meme la france de giscard d'estaing le redoute. ALLAH YARHMOU DOMMAGE .

amrani amirouche
  • 11. amrani amirouche | mercredi, 31 Mars 2010

je m'apelle amrani amirouche je suis le fils du garde du corp du president boumediane . mon pére il s'apelle^amrani ahcen il es mort en 1990 je vx avoir des choz sur mon pére

MEHDI .B
  • 12. MEHDI .B | mercredi, 24 Mars 2010

ALLAH YERHAM CHOUHADA- INA EL ABBRAR ET HOUARI -BOUMEDIENE UN GRAND PRESIDENT DE NOTRE CHERE ALGERIE .QU ILS REPOSENT EN PAIX .ILS SONT MORT POUR QUE NOUS VIVIONS DANS LA DIGNITE ET AVEC HONNEUR ,INA LILLAH OUA ILAIHI RAJI3OUNE !!!!TAHIA -EL - DJAZAIR .

DJEBARA   de  Batna
  • 13. DJEBARA de Batna (site web) | lundi, 08 Février 2010

je suis un ancien policier datant de 1973 ayant exerçé plus de 9 ans a alger ville grand sureté de wilaya
a lépoque de boumediene ( ALLAH Y'ARHMOU ) je me souvient tres bien ahmed draia - hadi khediri- ahmed medeghri - et je n'oublie pas ami- salah - SALAH VESPA DE L'UNITE DE PARADE A BELKOURT 56 RUE ROUCHAI BOUYALEM ALGER ALLAH ALLAH LES ANNEE 1973 - 1982-----ADIEU SOUMAA ET BELKOURT djebara ....(((())))))

Karim
  • 14. Karim | mercredi, 13 Janvier 2010

Je me demande pourquoi y'a toujours les chiyatines dans ce bled! je veut donner juste un message à Boutaflika, vous connaissez bien les vrais moudjahidine de l'Aln n'ont pas du Fln qui etaient tous à l'etranger, vous connaissez aussi ceux qui entouraient Boumediene, ceux qui mènent une vie de misère dans votre epoque ya boutef! ceux qui ont sacrifié leurs vie pour ce pays, si un artiste meurt de nos jours tout le monde parle mais si un moudjahid meurt personne c'est interdit on n'en parle plus!! on dirait qu'il y'a de la haine envers ces vrais heros! heureusement il y'a la mort et le jugement juste!!

djamel
  • 15. djamel | samedi, 26 Décembre 2009

je suis fier dapartenire a un
pays qui a fait mettreau monde un homme de la trompe de houari boumediene

abdallahoum omar
  • 16. abdallahoum omar | dimanche, 05 Avril 2009

SI JAMAIS NOUS ALGERIENS,NOUS AIMONS L'ALGERIE COMME L'AVAIT FAIT BOUMEDIENE,NOUS POURRONS DIRE QUE L'ALGERIE EST EN BONNE SANTE.

Mohamed
  • 17. Mohamed | mercredi, 23 Juillet 2008

Salam alykoum!J'avoue que notre chèr pays a perdu un héros mais je vois qu'il s'est trompé avec un entourage et qu'il a mal choisi en suivant l'exemple socialiste de la politique fantisiste!!
رحمه الله و كامل الرجال الدين ضحو في سبيل البلاد

Mme GOUDA
  • 18. Mme GOUDA | mardi, 15 Juillet 2008

Depuis la mort de notre HEROS je n'est pas entendu le discours de Bouteflika lors de l'enterrement, j'avais seulement 9 ans et je suivait tous les discours du defun, c'est fou ce qu'il est arriver à faire avec nous les enfants des années 70, Dieu merci j'ai connu cette époque et je me dit que c'est aussi grace à lui que nous avons réussit à surmonter les obstacle, ce qu'il a semer en nous, ce n'est qu'amour et respect de la libeter respect de l'autre sans essayer de l'ecraser par ce qu'il est diddérents de nous mais faire de son mieux pour tous nous vivions heureux.
Merci, beaucoup pour cette renaissance.
Je pense qu'en ce moment tout le monde entier a besoin de discours comme ceux du défun pour enfin chacun de nous arrivions à mieux comprendre l'humainité.

meziane
  • 19. meziane | vendredi, 28 Mars 2008

bonjour
a tous sil vous plait je cherche desesperement a postè une lettre a madame anisa boumedienne je vous remercie par avance merci dans lattente
meziane oran algerie

Sid-ahmed
  • 20. Sid-ahmed | vendredi, 28 Mars 2008

Bonjour a tous,
Tout vos témoignages mon fait beaucoup de bien car ca prouve une chose que nous aimons tous notre algerie! et ce lui qui nous a guidé tant d'année je vous mbrasse tous et allah ya rahmou. vive l'algerie

Sid-ahmed
  • 21. Sid-ahmed | vendredi, 28 Mars 2008

Un vrai pére de la revolution et de tout le peuple algeriens moi qui a fait mon chemin sur les traces de Mr Boumediene j'ai vu la prospérité,la puissance de notre pays aux yeux du monde entiers et la richesse de nottre force et notre bien a tous la téte haute comme il nous a toujours demander de la faire car nous avons une histoire qui pourra toujours temoigné que nous existons et nous serons toujours la pour nos futures enfants.
la seul chose qui nous manque aujourd'hui une vrai politique du nouveau monde tout en gardant les conseils que nous a laisser notre boumediene . allah i rahmo.

otmani
  • 22. otmani | jeudi, 20 Mars 2008

allah ayramou notre chere bomedeine

Rachida
  • 23. Rachida | mardi, 04 Mars 2008

Houari Boumediéne, un Grand Homme que l'Algérie à perdu, ça fait mal...

ABDELHAMID
  • 24. ABDELHAMID | mercredi, 02 Janvier 2008

LA SEULE PIRE PERTE QUE L'ALGÉRIE NOTRE AMOUR PATRIE AURA À REGRETTER POUR TOUJOURS ET SANS ESPOIR DE SORTIR DANS LEQUELLE ELLE SE TROUVE , SAUF MIRACLE ....

missimra
  • 25. missimra | mercredi, 10 Octobre 2007

Oui c'était la belle époque comme vs le dites aujourdhui dieux nous preserves

khadra-lo
  • 26. khadra-lo | mardi, 28 Août 2007

bonjour toumi,je passe d une page a l autre devotre site:j avais 14 ans petite collegienne a el-zahra de laghouat et un jour le president houari a rendu visite a ma ville:parmi les eleves ,en rangs au centre ville ,j ai vu passer a 1metre cet homme beau,fort,au franc -parle,je me souviens l avoir trouve un peu moins brun que laisse supposer la tele a l epoque noir et blanc,l algerie etait en ebullition permanente,revolution agraire,volantariat des etudiants,villages:je revois encore les remises des cles aux paysans,j en ai charge des pierres en journees volantaires !des camions pleins,pour l des constructions diverses,et un jour,la terrible nouvelle,j ai tant pleure!comme jamais de ma vie pour personne!!!!juste une parenthese(le stade du 5 juillet,je connais;j y es couru cross national ou 1 truc de ce genre:en 74 ou 75...j ai la memoire qui flanche,je ne sais plus tres bien comme dit la chanson;y a bien longtemps deja......a bientot ami?

ZIHOUF  Tayeb
  • 27. ZIHOUF Tayeb | jeudi, 28 Juin 2007

non mon ami ne sois pas triste s'il n'ya pas de commentaires sur cet illustre personnage
ce nif algerien et puis sincèrement quoi dire sur cet homme ce responsable , ce guide qui a tout donné à son pays san rien prendre -MR le président était la fierté non seulement de l'Algérie mais de tous les pays qui luttaient pour leur honneur et leur liberté - Nous avons vécu à l'époque et on sait que l'Algérien avait sa vraie valeur et son prestige jadis- Des fois je me demande est-ce-qu'on mérite vraiment de l'avoir eu comme président - Reposez en paix Mr le président vous méritez ce repos eternel puisse dieu tout puissant et mésicordieux t'acceuillir dans son vaste paradis amin - L'Algérie dont vous révez et voulrez construire le sera un jour c'est certain car des homme comme vous il en reste encore . Vos valeurs , votre patriotisme et votre amour pour ce pays sont ancrés dans le cour et l'esprit de beaucoup d'Algériens et Algériennes et l'étendard ne tombera pas à terre ils vous ont fait le serment et ils tiendront parole- Reposez vous président

djakani
  • 28. djakani | jeudi, 28 Juin 2007

Oui on a perdu un grand homme ou etes vous Mr le président pour voir l'Algerie d' aujourd'hui oui je reconnais que durant votre periode moi le fils du pauvre j'etais au meme rang que le fils du ministre actuellement je suis medecin grace à la politique que vous meniez ils disent n'importe quoi sur votre periode que je la trouve moi et les autres comme moi la plus brillante dans l'histoire de l'Algerie heureusement on sent votre odeur en la personne de votre compatriote actuellement notre président BOUTEFLIKA que Dieu le protége .

TOUMI.N
  • 29. TOUMI.N | mardi, 05 Juin 2007

le pays compte beaucoups d'héros malheureusement on ne pourra pas tous les citer

guendouz
  • 30. guendouz | lundi, 04 Juin 2007

salut amie c'est bien se qui tu a fait mes cette povre ville qui cherche les vrai hommes pour metre son hystorique parmer les villes algerien pandon la revolition je cherche les histoirs des anciens modjahidine comme guendouz benabdallah-lamari-nour bachir -etc;

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire