THENIET TMAR

 

Theniet Tmar

 

THENIET TMAR

( Défilé des dattes )

 

 

                                                                Theniet Tmar ou défilé des dattes , par le passé et en ces époques lointaines c’était

                                                                 le passage obligé    des caravanes venant et partant vers le Gourara haut lieu

      d’échanges commerciaux avec notre région.

      On rapporte que par un jour de pluie une grande caravane venant du Gourara vit

      le glissement de plusieurs de ses dromadaires à l’entrée de ce défilé sur les immenses

      roches plates et  glissantes ( effet de la pluie ) et que toute la charge de dattes se

      déversa sur le sol et y resta là pendant quinzejours tout le temps que dura ce  temps

      maussade et pluvieux et c’est depuis cette mésaventure  qu’elle gardé cette appellation.    

      Theniet Tmar est située aux confins de la commune d’El-Ghassoul et est rattachée à

       la daira ( sous préfecture ) de Brezina , ce  défilé est traversé par une magnifique

       montagne en dents de scie , fond et très abrupte caractérisée surtout par de longs

       blocs épars .

       On y rencontre plusieurs lits d’oueds asséchés où d’immenses pierres d’un blanc

       éclatant y gisent auqui au contact du soleil brillent de mille feux.
Theniet Tmar

 

 On y retrouve aussi quelques ensembles dunaires modelés d’une façon artistique par le vent.

 Ce haut lieu regorge d’une flore exceptionnelle et variée , on y rencontre une multitude d’arbres ( Btoum – Acacia –

 Olivier sauvage … ) c'est surtout le " Remth " qui est très répandu  et qui occupe une surface considérable et y est

 considérée comme la plante mère vu sa force phénoménale à résister aux aléas climatiques les plus durs.

 

 Si bien qu’à  leur arrivée par le passé dans les environs de Brezina  les Hilaliens ( Banou hilal ) ont été fascinés par

 la région à ce sujet un jour, un vieux chasseur de la tribu , qui s'était porté en avant avec ses lévriers , revint après

 une absence prolongée.

 Quand les guerriers se réunirent pour la prière du  soir et causèrent des affaires de la tribu, après s'être prosternés, il

 leur dit :

 Je vous ai trouvé trois oueds : Une eau courante, une autre pour les chevaux  et une autre pour les  les troupeaux ,   
 leurs rives sont rocheuses , leurs lits plats et unis (leurs ventres lisses) et toutes les bonnes plantes y
abondent                        
 Ls chacals sont inoffensifs ; Si vous voulez vous y établir                

Chacune de vos chamelles enfantera un troupeau.

 

Concernant la faune on y rencontre surtout les invertébrés : ( fouette queue ,  lézards " Boulem " )  , 

malgré leur capacité phénoménale d’adaptation en ce milieu rude ces derniers connaissent un  déclin 

alarmant suite à une multitude d’agressions : chasse intensive ( Braconnage ) et à une sécheresse   qui a duré plusieurs Theniet Tmar

décennies , beaucoup hélas ont connu un destin tragique et ont quasiment disparu, aussi nous osons espérer qu’avec

l’implantation d’une annexe  du CNDRB d'Alger à Laguermi ( Centre National Des Ressources Biologiques ), une attention particulière sera accordée pour penser à la réintroduction des quelques espèces disparues , je pense à Laroui - L'hyène - Chacaletc ... qui à ma connaissance verront une croissance considérable , car la région est encore vierge   

du contact humain sinon à petite échelle du moins pour l'instant, il suffit seulement d'une petite dose de volonté  .

 

                                                                      Toumi Nour-Eddine

                                                                             Le Mercredi 17 Fevrier 2010

 

 

Theniet Tmar vue avec mon Appareil Photos

 

 

 Cliquez ici pour visualiser un petit morceau vidéo

 

 

 

                                                 Retour home page

 

 

 

Commentaires (6)

SUDISTE
  • 1. SUDISTE | vendredi, 19 Mars 2010

C'est la ruée et tout le monde court.Dans cette indifference l'etre humain est incontrolabble das sa lancée.Peut il apprecier ce beau tableau non les yeux sont figés ailleur"youkhariboun bouyoutahoum biaydihom"oui c'est la ruée vers l'ephemere et nul ne pourra dire "sobhana ALLAH machaa ALLAH DIEU a donné ce beau pays preservons cette faune et cette flore.Et dans cette ruée tout est detruit sous leurs pieds "soumoun boukmoun"nous dans cette espace prions et sauvons ce qui reste l'ouragan est en route. salami lakoum

Noureddine ( webmestre Nostalgie )
  • 2. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) | lundi, 15 Mars 2010

Bonsoir
C'est sûr l'amie dès qu'un site est visité il perd de sa magnificence , l'environnement s'en portait bien sans ses soit disant spécialistes , l'homme s'est toujours cru maitre de la terre et qu'il veut dompter à sa guise , les répercussions s'en font sentir , crues , tempètes etc...
Qu'entend on à longueur de journées sur ces chaines télévisées occidentales pour la préservation de l'environnement , des documentaires des spots , alors qu'ils ne cessent de polluer ,rien que la chine et surtout les USA détiennent à eux sels 50 p/c le triste record des pays les plus pollueurs de la planète.
La situation chez nous n'est pas critique mais alarmante en certaines contrées,le phénomène prend de l'ampleur avec ce foutu cadeau du crédit pour l'achat des véhicules , alors tout le monde a plongé sur "l'aubaine" et bonjour les dégats , le parc auto a plus que doublé en un laps de temps et c'est inquiétant.

Fatiha
  • 3. Fatiha | lundi, 15 Mars 2010



Eh bien, il va falloir se retrousser les manches !!!

Le sauvetage et la préservation de cette nature doit faire l'objet de communication auprès de nos internautes et trouver des spécialistes dans les lecteurs de ce site.

Je suis sûre que des passionnés vont se joindre à vous pour vous aider à maintenir ces lieux et ces arbres en vie.

Les botanistes du monde entier vont se "ruer" vers votre région.

Je sais que ce site est de plus en plus visité, et ton travail Nourredine, va produire les effets escomptés, à savoir faire connaitre cette région.

Attention à trop d'affluence dans la contrée !!!

Au plaisir de vous lire !!

Fatiha

Noureddine ( webmestre Nostalgie )
  • 4. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) | vendredi, 19 Février 2010

Rassurez vous cher Abderrahmane ce Btoum est encore bel et bien en vie ,certes il porte beaucoups de bléssures et a éssuyé bien des tempétes mais il est toujours là ses racines bien ancrées dans cette magnifique contrée qui l'a vu naitre et a vu bien des caravanes venant du gourara prendre une pause sous son ombrage j'en suis sûr.
Oh ce devait être un grand spéctacle à voir
Tout comme à notre Boutmet Abbas nous lui souhaitons longue vie à lui aussi

Abderrahmane  MOKHTARI
  • 5. Abderrahmane MOKHTARI | vendredi, 19 Février 2010

C'est terrible ces tableaux présentés en images de ces lieux, à Thnièt Etmar ,parlent d'eux -mêmes et nous montrent ces arbres solitaires dont ce fameux térébinthe (Elbtoum)qui ressemble à un éléphant qui est en train de mourrir.Car si vous ne le savez pas,je vous le montre,l'éléphant quand il sent arriver la mort,il se retire de sa communauté et devient solitaire pour affronter la mort.Observez avec moi cette Boutma ,regardez bien,qu'est ce qu'on voit! hélas !un creux ,un vide sur son tronc,à côté ,une de ses branches,tombée la veille .Il porte aussi des branches à moitié mortes.Mais sur l'aspect photographie ,sur le domaine de la photographie ,c'est une réussite de celui qui a réalisé ce travail ,ya si Noureddine ,je vous félicite vos images sont des documents qui parlent d'eux-mêmes .Si on s'amusait à décrire ces arbres et ces lieux pris en photos ,on mettrait beaucoup de temps à réaliser cette description. Mais,ce que je veux dire,qu'une image vaut mieux que des centaines de documents écrits.Surtout quand ces images symbolisent et font paraître des détails importants. Je remercie Si Noureddine qui nous a offert ces illustrations sur Thniet Etmar et nous a expliqués auparavant et plus haut, sur la rubrique,l'origine du nom de Théniet Etmar .Ya ehouali !ce défilé ,comme le nomme Si Noureddine,Ethnia me rappelle le lieu où a vécu ma Tribu d'origine"Ouled Moumen" il est connu,il s'appelle :"Thnièt Ouled Moumen"!vous allez me traîter de "assabbi" ou de régionaliste,ou de tribaliste,je suis naturel avec moi-même ,j'ai le mal du pays,je pleure la mort de ces Btoum,de ces Taga,de ces Kerrouchs,de ces Snaouber ,la perte petit à petit de ces lieux qu'il va falloir se redresser les manches pour les protéger d'une perte certaine .Je n'ai pas fini avec l'éléphant car un peu loin se trouve sa communauté d'éléphants qui se met, à son tour ,à le pleurer de chaudes larmes.C'est cet état dont lequel se trouvent les amis internautes de cet espace et moi aussi ,dedans et pardit!je pleure aussi.Je ne peux pas vous quitter sur cette note de tristesse,je vous rappelle,et,sans faire de langue de bois et sans faire de paternalisme ,qu'il va falloir trouver un moyen solide pour faire régénérer toutes ces espèces en voie de disparition,courage et avec une volonté nous arriverons !ain challah!!!!!!!!!!!!!!!!..............à toutes les
amies,à tous les amis internautes ,je vous dis ,et,s'il vous plait ,participer ,contribuer en nous donnant votre appréciation sous forme de message qui va nous encourager à percéverer ,et à protéger notre nature ,merci les compagnons de la nature et à bientôt !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!à très bientôt!!!!!!!!!!!à tout de suite !!!!!!!!!!!!!!!!!votre compagnon , Abderrahmane,

cheikh62
  • 6. cheikh62 | jeudi, 18 Février 2010

Merci bien Si noureddine avec toi je commence à connaitre le bled encore merci pour tes efforts RABBI IKHALSSAK

Ajouter un commentaire

×