L'ART PREHISTORIQUE

 

 

L'ART PREHISTORIQUE

REGION DE EL BAYADH

                                           

  L’art rupestre de l’atlas Saharien est beaucoup moins connu que celui du Tassili
  mais il renferme de grandes œuvres
  Dans ce musée à ciel ouvert les animaux les plus représentés sont surtout les buffles,
  des félins et des béliers, il est impossible de faire un inventaire de cet art, beaucoup
  de sites restent à découvrir   dans ces immenses espaces 
  Notre région renferme un nombre considérable de ces gravures de l’atlas saharien et
  peut être classée première en la matière
  Ces gravures sont d’une qualité remarquables tel le splendide bélier à sphéroïde de
  El ouediene (El bayadh) ou le magnifique sorte de scorpion à Garet Etaleb ainsi que
  le magnifique bélier style de Tazina aux environs de la localité de El digham
(El bayadh) qu’un bédouin m’a fait découvrir

                                            La station de El Koreima (le figuier) située en contrefort du djebel Bounocta l'un des plus vigoureux chaînons des monts des
                                            ksour renferme sur un immense rocher de grès des centaines de figurines de grande qualité,
                                            On peut trouver jusqu’à plus d’une dizaine de figures de dimensions variées  sur un seul mètre carré, on y découvre une
                                            magnifique gravure d’un  rhinocéros malheureusement dont une partie supérieure a été détruite suite à l'érosion de cette
                                            paroi

   On distingue plusieurs périodes ayant trait à cet art

La période naturaliste:
 ( photo de l'étonnant personnage que je vois comme une sorte de chaman, voir photo sur la station de gouiret Bent Saloul,
ainsi que celles de femmes station de kalaat Cheikh Bouamama...

La période bovidienne:
C'est la plus répandue dans notre région

La période caméline
Photos de garet Tben où l'on distingue des caravanes, les gravures sont de qualité inférieure par rapport à celles des autres
âges

La région recèle aussi de magnifiques traces de dinosaures (environs de Brezina) comme des restes d’ossements de
dinosaures que j’ai découvert par pur hasard du côté de Ain el orak (El bayadh), j’y suis retourné une année plus tard,
malheureusement une pelleteuse est passée par là pour élargir la route et le site a été complètement rasé à mon immense
regret et comme l’a stipulé l’écrivaine  Mélanie Materese il y a de cela 130 millions d’année la région était une véritable
mer comme en témoignent mes récentes découvertes de coquillages marins sur le site de Larouia, on m’a même signalé
des restes de poissons fossilisés du côté de sidi Ahmed Belabbes (El bayadh) on y découvre aussi des tumulus (tombeaux
anciens)

Malheureusement cet art (rupestre) est en péril, il s’agit pourtant d’un patrimoine des plus anciens et des plus précieux de
l’humanité entière laissé à l’abondant livré aux éléments (un moindre mal comparé aux dégradations causées par l’homme)
Trop souvent la bêtise et la cupidité de l’homme l’emportent et beaucoup de stations ont été dégradées, cellee qui a connu
une dégradation inadmissible reste à mes yeux celle de la khaloua de sid Cheikh, refuge oû venait prier ce saint
homme (embranchement El bayadh – El abiodh sid Cheikh) son seul tort est d’être juste à côté de la route, beaucoup d'autres
Dieu merci sont éloignées et à l’accès difficile et semblent être épargnées du moins pour l’instant,bien d'autres disséminées
à travers ces immensités gardent à tout jamais jalousement  leur secret

A mes yeux la seule station encore préservée et intacte reste celle de Kalaat Cheikh Bouamama
L’heure est grave si aucune mesure n’est entreprise pour pouvoir sauver ce très riche patrimoine, peine perdue dirais-je car dès qu’un site devient connu c’est bonjour les dégâts
Les spécialistes estiment l'âge de ces gravures à 8000 ans et plus pour d'autres
Nos ancêtres nous ont légué un patrimoine inestimable, au contraire de notre époque où la nature, est
martyrisée à chaque seconde mais le jour où elle se rebellera ça sera trop tard et les prémices de cette
rébellion se font déjà sentir
Ceci est le regard humble d'un simple et d'un fou passionné de ce magnifique art et non celui d'un spécialiste en la matière

                                                                                Par Noureddine  Toumi
                                                                                            Le jeudi 18 juillet 2019

 

 

                                                                  Le présent album comprend  213 photos
                                                     Cliquez sur la touche f11 de votre clavier pour voir les photos en plein écran
                                               NB/ Branchez vos enceintes acoustiques pour écouter la musique d'accompagnement

                   Petit bonus: une courte vidéo juste en dessous du diaporama photo que j'ai réalisé avec le père et ami Raymond
                   sur un site isolé du côté de El koreima 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

                                                     

 Vidéo réalisée avec le père et ami Raymond à El Koreima - gravure rupestre ayant trait à une panthère (vidéo réalisée le 12/04/2O13)

Commentaires (1)

Georges. Salemme -    Sur : L'ART PRÉHISTORIQUE
  • 1. Georges. Salemme - Sur : L'ART PRÉHISTORIQUE | mardi, 23 juillet 2019
cher ami
Je n’arrivais pas à visionner l’art préhistorique mais grâce à vous tout est rentré dans l ordre .c’est magnifique un vrai bonheur , un vrai plaisir tous ces dessins rupestres de quoi méditer. j’ai eu le plaisir de voir le père Raymond.

Georges

Ajouter un commentaire