AINE BENTOUNSI / SIDI TIFFOUR

 

 

 

Aine bentounsi 

                                      

AU PAYS DES STALACTITES ET DES COULEURS 

 

 

Les préparatifs allaient bon train , nous primes la route  , le soleil était à son zénith , les uns pour se protéger                      

de ce soleil de plomb portaient des chèches ( Turbans ) , d’autres des   casquettes , les autres  de grands 

chapeaux de paille que portaient nos ancêtres , nous longâmes les magnifiques vergers de Sidi Tiffour , non

 sans s’approvisionner en abricots aux gouts différents et succulents,allant du jaune à l’orange et au moucheté ,

à la lisière des djenanes l’eau de aine Sidi Tiffour suivait son cours imperturbable à travers les séguias

 

Nous regagnâmes les grandes étendues steppiques à la conquête du magnifique kef El Melh non sans embuches vu

les terrains accidentés et surtout   les lits sablonneux des oueds véritables guet-apens pour les chauffeurs non avertis.

 

 

Notre compagnon de route et chauffeur chevronné  le jeune Mohamed connaissait très bien le coin , en cours

de route nous rencontrâmes  les  Ouled Nail venus faire paitre leurs troupeaux aux abords de l’oued et nous

convièrent à partager avec eux du thé , les dernières pluies bienfaisantes ont poussé ces « Rahala » à venir

camper ici , leurs visages étaient radieux. Après la prise de thé nous primes congé de ces bédouins et  roulions        

 une bonne demi heure au milieu de ces contrées loin de tout  contact humain et soudain j’entrevois cette imposante

montagne qu’est «  kef El Melh » et en son sein la source de ma convoitise « Aine Bentounsi » ; on fit halte sous

l’ombrage d’un arbre millénaire connu sous le nom de  btoum , nos traits étaient tirés mais radieux devant ce spectacle

avec cette majestueuse montagne aux différents coloris ;tout prés les eaux de l’oued ruisselaient au milieu de cette sorte

de canyon , égayées par le chant mélodieux de quelques espèces d’oiseaux que je n’avais jamais vu auparavant et que je

voyais pour la première fois .

 

Nos ventres criaient famine , nous nous partagions les tâches , quant à moi je partais à la recherche de quelques morceaux

de bois sec , on alluma un grand feu de bois pour cuire un bon morceau de viande d’agneau et laissons mijoter le thé au

coin du feu.

 

Après s’être repus nous nous dirigeons vers notre ultime  voyage et fus sidéré et vivement frappé par l’aspect étrange et les

contrastes de couleurs que dégageait cette montagne  d’une rare beauté: des rochers multicolores marqués par l’action

 

 du  vent et du ruissellement continu des eaux salées de Aine Bentounsi et qui leur donnaient des formes qu’aucun artiste

 ne saurait décrire ( voir photos )

 

Nous suivîmes le cours d’eau d’Aine Bentounsi jusqu’à l’arrivée d’une grotte , dès que nous la franchîmes  et que nous

posâmes pied à l’intérieur : un froid glacial et bienfaisant nous enveloppa et au fur et à mesure que nous avancions

l’obscurité se faisait de plus en plus totale , par endroit ascension se faisait difficile vu l’étroitesse de la grotte en quelques

endroits , par moment c’est à genoux que nous rampions pour éviter les stalactites de sel cristallisé qui pendent en plusieurs

endroits de la grotte

 

Ce n’est qu’à la faveur du crépuscule que nous quittâmes ces lieux si chers à mon cœur , en cours de route j’aperçus sur la crête

d’un rocher un « Dhab » de la famille des agamidés connu sous le nom scientifique de «  Uromastyx Acanthiturus » et connu

aussi sous le nom de fouette queue , sa queue constitue son caractere le  plus frappant  de la même longueur du corps  , elle est revétue d’écailles épineuses qui constituent une sorte de cuirasse ; véritable arme , elle lui sert à se défendre contre d’éventuels prédateurs.

En effet à chaque fois qu’on tentait de déloger cet invertébré de son trou qu’il avait regagné à grandes vitesse à notre  vue            

il ne céssait d’éssayer de nous donner des coups de queue circulaires  , finalement c’est Ali qui réussit à le déloger de son gîte

non sans peine les mains gantées du turban qu’il portait , la béte était magnifique et d’un vert éclatant , malheureusement ces merveilleuses créatures sont pourchassées , la légende court que leur chair est bénéfique pour la guérisson de quelques maladies ?

Ali prit son couteau pour procéder à cette sale besogne , je l’arrêtais net et finalement l’animal fût relâcher , comme pour me remercier l’animal resta de marbre et ne bougea pas ce qui me permit de prendre quelques clichés et fus soulager et tout heureux

de le voir regagner les rochers son lieu de prédilection. 

 

       Mausolée de Sidi Tifour 18 e siecle

                                                                                       

 

En cours de route nous longeâmes une magnifique kouba du saint Sidi Mohamed Ben brahim et tout prés quelques pierres entassées éveillèrent ma curiosité , elles étaient érigées sur une petite falaise abrupte à ce sujet on me fit savoir que c’était l’endroit où comptaient les «  Beni m’zab » constuire un ksar , une nuit et en faveur des premières lueurs du jour un des leurs lança ce cri  « Ya khali Ameur , ya khali Ameur » à l’encontre de son oncle , ces derniers ont déduit que c’était un mauvais présage et en donnèrent une signification tout autre :

- Khali = Vide

- Ameur = Ne pouvait étre habiter

Ils plièrent bagages et on ne les revit plus dans ce coin

                                                     

                                 TOUMI  Noureddine

                                                                                                          Juin 2008

 

 

 

 

 

 

 

 

 Retour home page

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (12)

BENTOUNSI -  Sur : AINE BENTOUNSI / SIDI TIFFOUR
  • 1. BENTOUNSI - Sur : AINE BENTOUNSI / SIDI TIFFOUR | mercredi, 12 Novembre 2014

essalem alaikoum : mes ancetres sont enterres à Nefta en Tunisie et j'aimerais connaitre le lien de parenté de OUELED BEN BRAHIM avec BENTOUNSI

Habibi Ibrahim Ben Dine - Sur : AINE BENTOUNSI / SIDI TIFFOUR Ben Brahim
  • 2. Habibi Ibrahim Ben Dine - Sur : AINE BENTOUNSI / SIDI TIFFOUR Ben Brahim (site web) | lundi, 27 Août 2012

salut.............................merci pour ce travail et bonjour aux twahria et sidi tiffour pour toujours

bousbia tiffour
  • 3. bousbia tiffour | vendredi, 25 Novembre 2011

merçi de ce bon travail qui montre une zone touristique magnifique 'd'elbayadh ...

belarbi
  • 4. belarbi | vendredi, 04 Mars 2011

jesuis toujour fedel avous les geryvilio aisseque les baydh je medemande ou et elle la derection de la culture et la rtesana de la willaya pour felissete et regarde ce grant proge de cette jeune willaya qui a besoi de cou de main de gens cofience de vraie geryvilio atout les persone tulectuel ilfaut metre debou

KACIMI BEN ABDELKADER CHEIKH
  • 5. KACIMI BEN ABDELKADER CHEIKH | mercredi, 05 Mai 2010

Salam alikom wa rahmatoullah wa barakatouhou. Que dire ce cette région qui est à l'image des hommes qui l'habitent, belle et rude, où les yeux se plissent face au soleil mais où le coeur s'ouvre face à la beauté, où le silence est plus assourdissant que la moindre parole, où les aspirations de ce bas-monde se noient dans ces étendues infinies, où sait ce qu'il fait et où il va parce qu'il croie.O Sahara ...

 A.MOKHTARI
  • 6. A.MOKHTARI | samedi, 23 Janvier 2010

Bonjour,
Merci pour le travail que vous réalisez.

bouarkat mounira
  • 7. bouarkat mounira (site web) | lundi, 07 Décembre 2009

Bonjour Tout le monde,
es ce que quelqun a une idée de la famille BOUARKAT originaire
de Géryville et normalement plus exactement de la tribu des Trafi?

je suis a la recherche de traces de mon arrière grand père
Kaddour Ben Slimane né présumé en 1870 à Géryville et décédé vers 1925
à Géryville. je le cherche sur les registres de l'état civil mais j'ai rien trouvé. Si quelqun a une information faites moi signe

Merci d'avance

Mohamed Ben Allal
  • 8. Mohamed Ben Allal | vendredi, 28 Août 2009

Salama-aleikoum, wa-rahmouta Allah...et Ramadhan moubarak pour tous...ya Si-Nouredine...!
Travail très intéressant que vous faite pour faire connaitre El-Bayadh et sa région...toutefois il faut se renseigner à la base, chez les gens du coins, les tribus qui vivent à la région même...
Ainsi à propos d'Ain Bentounsi que vous avez pu visiter...elle est bien dans la W; d'El-Bayadh....dans Oued-El melh et du kef qui porte également le même nom...bien au sud de Sidi Tiffour.
Les oueds qui se rejoignent;sont à l'Ouest; Oued El-Moujahidine(nom ancien, bien avant la guerre d'indépendance) et à l'Est Oued Raghtane...
Avant de traverser l'oued, vous avez la Kouba de Sidi-Ali Berriabe à droite au bord du oued, sur la Ga'ada du même nom...
Après avoir traverser l'oued et 600 m plus loin vous avez sur votre droite sur la falaise la Kouba de Sidi Mohamed Ben Brahim, descendant de Bouali-Chrif( boualem) et qui est enterrer; il y a son mausolée, à Nefta en Tunisie...
A propos de Sidi Mohamed be Brahim, c'est notre ancêtre, nous Ouled-Brahim...et tous ses descendants ont émigré et implanté à Sidi- Slimane où il y a également une source très, très ancienne...
Autour de la Kouba, vous avez en haut tout un village en ruine et en en bas le cimetière dont on voit encore les tombes...Mais le temps et le sable effacent ces traces...
A cet endroit,c'était un passage privilégié et obligé pour les caravanes de marchandise de l'époque...et d'après l'histoire, Sidi Mohamed ben-Brahim, prélevait son droit de passage...
Pour plus d'informations, vous pouvez vous adresser aux gens de Sidi-Slimane (Ouled Brahim) qui vous donneront un peu plus de l'histoire du coin, comme de ceux Sidi-Tiffour d'ailleurs...
Moi je suis en france...Très cordialement. Mohammed ben Allal

Noureddine ( webmestre Nostalgie  )
  • 9. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) | jeudi, 25 Décembre 2008

Bonjour Nabil
Ain Bentounsi se trouve dans la wilaya d'El-bayadh

Nabil Bentounsi
  • 10. Nabil Bentounsi | vendredi, 19 Décembre 2008

Salut
Comme vous pouvez le constater mon nom est Bentounsi de constantine et je vous demande de bien vouloir m'indiquer exactement le lieu où se trouve Ain Bentounsi et merci pour les belles Photos

Bousbia Abdellali
  • 11. Bousbia Abdellali | jeudi, 28 Août 2008

merci d'avoire realise ce grand travail concernant le portrait explicatif de notre region c'est tres geneale prochainnemnt les tradition de la region inchaae ellah nous serons a votre disposition par tout les moyens necessaires merci Abdellali

nini
  • 12. nini | mercredi, 25 Juin 2008

trop beau paysage !!!les photos sont superbes!les visages comme tu l'as dis noureddine radieux!!!!longue vie au dhab que tu as sauve!!!!je connais bien les ouled nails:nass m'lah!!!!bravo pour tout on travail!!!

Ajouter un commentaire

×