RHAPSODIE PRINTANIERE

 

 

 

 

oiseau85.gif

            RHAPSODIE PRINTANIÈRE

 

 

     

 HEUREUSE STEPPE

 

    Ce jour là le ciel est un peu pâle et semble se confondre avec cet horizon sans fin et
    dont rien ne vient  troubler la succession des longues journées, il en est ainsi sur ces
    contrées immenses faites  de longues heures sans tristesse , vagues et reposantes où
    l’on peut vivre de silence et  où règne une splendeur indescriptible mêlée de magie.
    L’une des meilleures surprises des traversées de ces zones steppiques c’est la
    rencontre du b’toum : c’est dans ces platitudes et hamadas pierreuses que surgit ce
    grand et bel arbre rond et très fourni en feuillage rompant la solitude de ces
    contrées sauvages.
    La présence de ce géant en ces contrées arides étonne plus d’un, il étend une ombre
    rafraîchissante  pour les pasteurs nomades , on éprouve en sa   présence un grand
    respect mêlé de grand réconfort.
    Nos aïeux ne disaient ils pas : الهواء لا هواء البطمه  (il n'y a rien de tel que l'air que dégage
    le térébinthe) . Aux abords de l’oued la végétation est luxuriante , s’élèvent de quelques
    guelta (marres d’eau) des coassements d’innombrables crapauds emprunts d’infinie
    douceur , par moments leurs appels se faisaient pressants pour trouver l’âme sœur ,des
    sources au mince filet d’eau jaillissent du fond de l'oued dégageant une eau limpide
    serpentant au milieu des rosiers roses qui sont
d’une beauté lancinante et d’un vert éclatant après le rude hiver où seuls le froid et le vent règnent en maîtres
des lieux , les genêts renaissent et de leurs longues tiges souples poussent de minis cules fleurs blanches en
forme de petites clochettes , l’iris violet est partout , on y rencontre aussi des jujubiers épineux et des touffes
de drine ,l’armoise dégage de suaves senteurs, l’alfa reprend de plus en plus du terrain et laisse frémir ses
longues tiges sous une légère brise complice.
 
Les alouettes ivres d’amour grisollent et montent haut dans le ciel  battant des ailes et repiquent
telles des flèches vers les grosses touffes d’alfa.
Quelques nomades pasteurs campent en ces contrées magiques dont une grande partie de la tribu des ouledAissa
J’eus  aussi l’agréable surprise de croiser les ouled Nail venus paître leur immense  troupeau poussés par les pluies abondantes du printemps qu'a connu la région ; de petites filles frémissantes de bonheur pataugeaient dans l’oued
à travers leurs regaret emplissent mon cœur d’une infinie douceur et de mélancolie .ds tout un pan de souvenirs
caressa mon esprit et des souvenirs heureux de ma tendre enfance rejaillissent
Une anecdote du passé me traversa l’esprit c’est celle de nos bédouins revenant du tell et qui se hâtaient de retrouver leur steppe aimée , quand ils sont de retour , ils répondent à ceux qui les questionnaient d’un air mêlé de dégoût  :
« j’étais au tell el khanez . (1) »
et c’est ce que je ressens à l’idée de retrouver ce lugubre mur de béton nommé El -bayadh.

1 - Tell el khanez : En s'y rendant par le passé à ces contrées lointaines pour affaires
ou autres, nos ancêtres se sentaient très mal à l'aise devant les immeubles qui leur barraient
l'horizon , ne respirant pas librement sans compter toutes sortes de détritus qui jonchent les rues


                                                                             Toumi Nour eddine
                                                                                           Le 17 mai 2012


Cliquez sur la touche F 11 de votre clavier pour visualiser le diapo.photo en plein écran

utlign42.gif

 

 

 

 

 

 

   Retour home page

 

 

 

 

Commentaires (11)

Noureddine (webmestre Nostalgie)  -  Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE
  • 1. Noureddine (webmestre Nostalgie) - Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE | dimanche, 31 Août 2014

Merci pour cette pensée, cette année on n'a pratiquement pas connu de printemps, s'en est suivi un été très chaud ( du jamais vu )
Notre planète va mal très mal même

Abderrahmane MOKHTARI  -  Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE
  • 2. Abderrahmane MOKHTARI - Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE (site web) | samedi, 30 Août 2014

.......................................................je viens de cliquer sur le site ,notre site préféré,quelle joie d'être surpris par cette symphonie de gazouillis choisie par le Webmestre ,je suis sûr lui-même,sûr,je le remercie de cette voix d'oiseau qui fait ouvrir les yeux et vous vous trouvez à voir autour de vous la nature fraiche et livre du pays des pasteurs nomades et du pays très cher des Arab-Ksel et des Ghouat -Ksel ,Ya Rabi Amin,Allah yarham ouwalidik ya Si Noureddine!....................................................................votre collègue ,Abderrahmane MOKHTARI,

Farbala
  • 3. Farbala | mardi, 26 Août 2014

Des montagnes,des étendues d'eau,de la végétation variée,des animaux broutant paisiblement
des oiseaux qui gazouillent,des humains détendus,tous vivent en harmonie et cette musique
choisie par un expert vient boucler la boucle de la beauté.
Je rejoins Jubba qui dit que l'on vient se reposer,se relaxer et repartir de bon pied.
Je remercie Mr Noureddine de nous inviter dans ces lieux dépaysants,et l'amie qui m'a refilé
le nom du site.

Nour eddine ( webmestre Nostalgie )  -  Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE
  • 4. Nour eddine ( webmestre Nostalgie ) - Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE | jeudi, 31 Mai 2012

Bonsoir
Vous savez la nature ne livre ses secrets qu'à une minorité d'initiés ou d'amoureux.

yurilali  -  Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE
  • 5. yurilali - Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE | jeudi, 31 Mai 2012

Regardez amis et jugez !
ne trouvez-vous pas que notre ami a apprivoisé la nature ?
Voyez bien,ces arbres et ces fleurs,ces oiseaux et ces brebis, ces fillettes et ces jeunes bergers ,ces rochers et ces ruisseaux ! ne pensez -vous pas que tous l'attendent , écoutent son coeur et lui obéissent ?

Yur , avec tant d'admiration!

Abderrahmane MOKHTARI  -  Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE
  • 6. Abderrahmane MOKHTARI - Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE (site web) | lundi, 21 Mai 2012

...................................................................comme je suis heureux je viens de savoir la création d'une nouvelle rubrique dénommée:"rhapsodie printanière"je vous dirais qu'elle vient juste à point avec ce printemps timide ,car aujourd'hui il y a du vent ,en ce mois de mai ,et je ne sais à El-Bayadh comment se déroule le climat de la région des "Ghouat Ksel"j'espère qu'il fait doux en ces jours de Printemps car j'ai appris que les gens qui habitent la cité se sont régalés de la truffe"Etterfès"et aussi du "Jer Jir" et aussi les fameuses tisanes de "Lèzir"il faut que je visite ces jours -ci la région pour que je puisse me régaler à mon tour Aîn ChaaAllah".Sur les images de la rubrique ,j'avoue que je n'ai jamais vu ,de plus prêts les fleurs du "Jir-Jir"à l'époques les tiges de ces plantes étaient préparées à la vapeur et elles sont servies après induites du bon beurre de la brebis ,ça me donne plein d'eau à la bouche !ya Rabi Elkarim!sur une autre image je vois une touffe d'alfa bien fournie et j'ai bien saisie que cette plante régénère et revient à la vie ,oh!la bonne nouvelles pour les pasteurs-nomades de la région des "Arab Ksel",elle est suivie par une majestueuse"Boutma"plantée bien droit au ciel d'un bleu très clair .De l'autre côté je remarque le lit d'un oued à sec mais étonnant il est pein de verdure à vous couper le souffle .Sur cette autre image ,une touffe de fleurs violettes et à côté et en haut sortant des rochers ,le feuillage,d'un térébenthe .Je me sens à l'aise et suis vraiment heureux de découvrir un champ d'alfa ,j'en suis émerveillé de percevoir que la plante alfa s'est régénérée dans l'espace qui avait bien besoin .Je vous dis au revoir et à bientôt pour savourer du Jbenn dans un gafss d'alfa Aîn Chaa Allah" Juis jaloux de vous et je ferais en sorte pour venir prendre un thé 71 avec les amis du Blèd ............................................................votre ami Abderrahmane .

yurilali  -  Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE
  • 7. yurilali - Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE | lundi, 21 Mai 2012

C'est beau ,c'est beau ,c'est très beau tous ces paysages ! Merci mille fois.

yurilali  -  Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE
  • 8. yurilali - Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE | lundi, 21 Mai 2012

Ah! merci ,aujourd'hui seulement que je découvre le goût qu'on voulait nous faire savourer par ses "éloges de la vie bédouine", je confirme ,ce n'est que beauté et grandeur,tant dans ces écrits que dans la réalité de cette steppe .

Nour eddine ( webmestre Nostalgie )  -  Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE
  • 9. Nour eddine ( webmestre Nostalgie ) - Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE | lundi, 21 Mai 2012

Bonjour " Yurilali " , c'est sûr que toute âme sensible ne peut rester insensible au charme que dégage notre belle région , l'émir Abdelkader ne disait il pas :
O toi qui prends la défense des habitants de la ville
Et qui condamne l'amour bédouin
Pour ses horizons sans limites,
Est-ce la légèreté que tu reproches à nos tentes ?
N'as-tu d'éloges que pour des maisons de pierre et de boue ?
Si tu avais les secrets du désert
Si tu t'étais éveillé au milieu du Sahara
Si tes pieds avaient foulé ce tapis de sable
Parsemé de fleurs semblables à des perles,
Tu aurais admiré nos plantes
L'étrange variété de leurs teintes,
Leur grâce, leur parfum délicieux.
Tu aurais respiré ce souffle embaumé
Qui double la vie,
Car il n'a point passé sur
l'impureté des villes...


Merci et heureux de vous avoir lu - Amitiés sincères

yurilali  -  Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE
  • 10. yurilali - Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE | lundi, 21 Mai 2012

Quoique je ne suis pas du tout native de votre région , mais du Tell !! que votre anecdote décrit, j'aime ce que vous écrivez et cela me touche profondément.Certainement parce que je suis nostalgique d'une Algérie propre et sans "béton" que j'ai retrouvée dans l'étendue de la Saoura paysages,ksours,nomades,kheima ...que du charme a été offert à mes yeux !...

hassiba  -  Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE
  • 11. hassiba - Sur : RHAPSODIE PRINTANIERE | dimanche, 20 Mai 2012

Magnifique...j'aimerai bien me perdre dans cette steppe, dans sa splendeur, dans son immensité, vivre un petit moment de sérénité, respirer son air pur, écouter son silence majestueux...
Merci l'ami pour cette beauté partagée.
Bonne fin de soirée
hassiba

Ajouter un commentaire

×