CONTEMPLEZ TOUT SIMPLEMENT

 

 

CONTEMPLEZ TOUT SIMPLEMENT

LA MEMOIRE DES PIERRES

                                                         Juste une petite parenthèse je me suis enlisé dans une marre d'eau jusqu'aux genoux, j'ai laissé même mes chaussures
                                                         (c'était sauve qui peut) sitôt sorti de ce bourbier j'étais mort de rire , il faisait frisquet heureusement que le chauffage
                                                         de la voiture m'a été d'un grand secours, mais quel bonheur!
                                                         C'était une de mes plus belles escapades
                                                         Les paysages ça a l'air ceux de Ouarka mais ce n'est pas le cas
                                                         Sauf que m'a appris un cueilleur de sel que le clan des prédateurs va implanter une usine de sel dans ce grandiose
                                                         paysage, sacrifier toute cette beauté pour une pincée de sel à deux sous à moins qu'il y ait d'autres projets machia-
                                                         -véliques et ce pour le seul profit d'une caste prédatrice à qui toutes les vannes et facilités ont été ouvertes au
                                                         grand dam de nos populations déshéritées et qui ne savent à quel saint se vouer
                                                         C'est surtout notre région qui est devenue un veritable eldorado pour ces faussaires incultes galvanisés et gavés à
                                                         satiété par le système rentier en place se permettant même le luxe d'étaler au grand jour une richesse mal acquise au
                                                         vu et au su de tous                                                    
                                                         Puisse cette généreuse terre vous emporter bande de charognards et comme le stipule un adage bien de chez nous:
                                                         " Maydoum fel oued ghir hjarou" (ne reste dans l'oued que ses pierres)

                                                         Et comme disait feu Théodore Monod: "Ils ne comprennent pas, ils ne peuvent pas comprendre que l'on puisse se
                                                         préoccuper d'autre chose que de ce qui se mange ou se vend; l'hypothèse est absurde, invraisemblable. Alors ?
                                                         Alors, ou bien, de ces cailloux, le mystérieux voyageur, qui échappe aux classifications usuelles - n'étant ni caporal,
                                                         ni capitaine, ni boutiquier - va tirer de fabuleuses richesses, de l'or, une fortune, ou bien, tout simplement c'est un
                                                         "majnoun", (un fou.)

                                                         "Je fais partie de la race humaine et pourtant je dis : qu'importe si l'homme disparaît du globe. Il l'aura bien mérité !
                                                          Sa folie actuelle est telle, tant de stupidités et d'imprudence ! Il existera toujours des relais dans la nature.
                                                          Dans l'évolution biologique, si une branche disparaît, elle est relayée par une autre. La nature et les animaux existaient
                                                          avant nous sans avoir à supporter notre rapacité. Et l'évolution peut dessiner un cercle, lequel se refermera sur les
                                                          origines neuves, c'est à dire préhistoriques."

                                                           Une image forte m'a interpellé et a attiré mon attention c'est celle de ce rocher où l'on voit à gauche une sorte de personnage
                                                           qui semble vouloir s'échapper avec peine à quelconque catastrophe qui se déroule en bas
                                                           Puissent ces rapaces connaitre ce sort inchaallah

 

                                                              

                                                                                                      Dieu merci c'est la terre qui aura son dernier mot et engloutira à jamais cette vermine
                                                                                                    Jusqu'à quand allons nous subir ce diktat et cette "hogra" qui prend de plus en plus
                                                                                                  d'ampleur sans que personne ne dise "SUFFIT"

                                                     

                                                                                                                                             Par Noureddine Toumi
                                                                                                                                                   le  jeudi 29 novembre 2018 

                                                                                                                              Le présent album comprend 124 photos
                                                                                                                              Les photos ont été prises le 26/11/2018 

                                                                                                 Cliquez sur la touche F11 de votre clavier pour visualiser les photos en plein format
                                                                                               NB/  Branchez vos enceintes acoustiques pour écouter la musique d'accompagnement

 

 

                                                         

 

 

 
 

 

 

Commentaires (4)

jubba -  Sur : CONTEMPLEZ TOUT SIMPLEMENT
  • 1. jubba - Sur : CONTEMPLEZ TOUT SIMPLEMENT | jeudi, 06 december 2018
Salam,
Majestueux monts qui font un sourire malicieux aux Aurès et au Djurdjra
car ce derniers portent un manteau blanc quand la tp° est au + bas,alors
qu'eux offrent des couleurs pastels tout le temps.
C tjrs les + belles choses qui sont convoitées et donc détruites.
Ce ne seraient pas les montagnes sacrées?

Merci ami pour cette virée
Corinne -  Sur : CONTEMPLEZ TOUT SIMPLEMENT
  • 2. Corinne - Sur : CONTEMPLEZ TOUT SIMPLEMENT | vendredi, 30 november 2018
Merci très cher Nouredine
Des vues splendides un panorama des plus grandioses et une très belle plume et une musique formidable
Pourquoi quitter et s’arrêter en un si bon chemin?
Quel rêve et que ces espaces qui te sont si chers soient préservés
Corinne
Bruno -  Sur : CONTEMPLEZ TOUT SIMPLEMENT
  • 3. Bruno - Sur : CONTEMPLEZ TOUT SIMPLEMENT | vendredi, 30 november 2018
Bonsoir cher ami vous me bombardez de vues merveilleuses par leurs diversités et leur miracle d'harmonie de variétés de vie de lumière,depuis l'ensemble jusqu'au rides du sable,la couleur des pierres
Merci,espérons que se soit respecté,avec mon amitié et souhaits les meilleurs pour vous et votre famille Bruno
Jean -  Sur: CONTEMPLER SIMPLEMENT
  • 4. Jean - Sur: CONTEMPLER SIMPLEMENT | jeudi, 29 november 2018
infatigable Noureddine, bonjour. Merci d'immortaliser ces dernières nouveautés et permettre aux générations futures de les contempler, avant leur "piratage" par les prédateurs inconscients de leurs beautés.
Avec toute mon amitié et reconnaissance!
Jean.

Ajouter un commentaire