LE VIEUX BTOUM

 

 

 

                 BOUTMET ABBES                                                   

  

   EN HOMMAGE A MON ARBRE FÉTICHE ET PRÉFÉRÉ

                  le BTOUM ( TÉRÉBINTHE ) 

 

 Btoum

     Ce spécimen je le voyais toujours de loin , déjà tout petit j’ai toujours  été            le tronc de l'arbre

      fasciné par ce vieil arbre solitaire isolé et loin de ses congénères venant               

      de nulle part et qui exerçait sur moi une véritable  attraction mêlée de peur

      vu la silhouette fantomatique qu'il dégageait , peur qui s'est vite  estompée

      avec l'âge et s'est transformée en un véritable culte .  
      Aussi cette fois ais-je pris la peine de le voir de près et fus impressionné et

     médusé devant son imposante stature qui me fit penser d’être presque en

   présence  d’un homo sapiens ou d’un ancêtre éloigné .
     Aussi c’est avec pudeur que je pris la peine de le toucher et le caresser  

     avec délicatesse et amour de peur d’éveiller ses longues branches pendantes
    qui semblaient tomber dans  une profonde léthargie en attendant que
les

    beaux jours reviennent .

 

 En véritable seigneur des lieux comme un saint vénéré ,  aucune plante ne poussait

 à ses côtés (voir photo) toutes les plantes environnantes gardaient une distance

 respectable autour de lui ,  je ne sais d'ailleurs pour quelle raison , surement par respect vu son âge très avancé.  

               

Tel un phare au milieu de l'océan , il est là debout depuis la nuit des temps essuyant bien des tempêtes veillant sur un heureux locataire

ces sublimes horizons sans fin .

Cet arbre est connu sous le nom de " Boutmet Abbes " surement une magnifique  légende se cache derrière cette

appellation et dont j'aurais tant aimé connaitre l'énigme . 

 

                                                                                              Bons rêves et surtout longue vie l’ami
                                                                                                       Ton ami Noureddine Toumi
                                                                                                             Le Mardi 19 JANVIER 2010                                                                                                                                                                                                            

                                                                                                      

 

Vue de loin

  Traitez généreusement votre oncle le palmier , parce qu'il a été crée lui même du surplus du

limon de la terre dont Adam fût lui même façonné

Hadith Nabaoui Shariff

 

                                                                                                         

                                          

        

 Boutmet Abbes


                                                 Quand le dernier arbre sera abattu , la dernière rivière empoisonnée , le dernier poisson capturé , alors seulement vous

vous apercevrez que l'argent ne se mange pas.
Prédication d'un Amérindien Cree.

 

 

 Retour home page

 

 

 

Commentaires (63)

Noureddine (webmestre Nostalgie) -  Sur : LE VIEUX BTOUM
  • 1. Noureddine (webmestre Nostalgie) - Sur : LE VIEUX BTOUM | mardi, 04 Octobre 2016

Merci mon amie
je suis tres touché par ce "...Elle est belle cette photo belle à en pleurer"
Pas plus qu'hier je lui ai rendu visite, elle se porte comme un charme

PS/ Tout ce beau monde s'est évaporé, je resterais seul s'il le faut à la chérir et à la protéger de toutes mes forces
l'ami Noureddine

Mijo  -  Sur : LE VIEUX BTOUM
  • 2. Mijo - Sur : LE VIEUX BTOUM (site web) | mardi, 04 Octobre 2016

Bonjour Nourredine,
Quel beau texte ! Et quel amour dans ce texte ! Un amour que cet arbre vénérable mérite amplement. Elle est belle cette photo. Belle à en pleurer, car prise au moment où ce vénérable n'a plus sa parure d'été, et semble sous la neige, perdu au milieu du désert.
Son statut de "Seigneur des lieux, l'isole, mais ainsi, le met en valeur.
J'espère de tout coeur que vous avez réussit ce projet de réunion des amoureux du Boum, et que vous oeuvrez pour sa sauvegarde.
Belle vie à cet arbre !
Amicalement,
Mijo

Anne -  Sur : LE VIEUX BTOUM
  • 3. Anne - Sur : LE VIEUX BTOUM | mardi, 14 Juillet 2015

Bonjour Noureddine
On perçoit une grande tendresse pour cet arbre,
texte plein d'émotion
j'ai beaucoup aimé
Bravo

Noureddine (webmestre Nostalgie) -  Sur : LE VIEUX BTOUM
  • 4. Noureddine (webmestre Nostalgie) - Sur : LE VIEUX BTOUM | vendredi, 14 Novembre 2014

Bonjour
Je leur rends souvent visite
Dieu merci tout ce beau monde se porte bien
Cette année j'ai eu le plaisir de visiter une autre " Boutmet Beref-ref " qui a aussi sa propre légende et que je vous invite à découvrir à travers le lien ci dessous
http://steppe.doomby.com/pages/vestiges/boutmet-beref-ref.html
Bien à vous

belhadj -  Sur : LE VIEUX BTOUM
  • 5. belhadj - Sur : LE VIEUX BTOUM | vendredi, 14 Novembre 2014

Bonsoir l'ami,
Silence radio...comment va lala safia?

souso  -  Sur : LE VIEUX BTOUM
  • 6. souso - Sur : LE VIEUX BTOUM (site web) | mardi, 10 Juin 2014

j'ai besoin d'aide dans mon projet sur l'aire de répartition du pistachier de l'atlas dans la région Djelfa, M'sila.
Merci

Noureddine ( webmestre Nostalgie )  -  Sur : LE VIEUX BTOUM
  • 7. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) - Sur : LE VIEUX BTOUM | lundi, 13 Janvier 2014

Bonjour l'amie
Merci pour cette pensée pour note vieux btoum
Dieu merci il se porte comme un charme
Cordialement

Belhadj safia  -  Sur : LE VIEUX BTOUM
  • 8. Belhadj safia - Sur : LE VIEUX BTOUM | lundi, 13 Janvier 2014

Bonsoir cher ami,
Comment se porte notre merveille?

Noureddine ( webmestre Nostalgie )  -  Sur : LE VIEUX BTOUM
  • 9. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) - Sur : LE VIEUX BTOUM | jeudi, 05 Septembre 2013

Bonjour Yvette
Je vois que vous aviez un coin d'Algérie chez vous à travers ces graines de citronniers de Gouraya semées chez vous.
Longue vie à vos arbres
Cordialement - Noureddine

Yvette  -  Sur : LE VIEUX BTOUM
  • 10. Yvette - Sur : LE VIEUX BTOUM (site web) | mercredi, 04 Septembre 2013

Ce Btoum est magnifique imposant, séculaire J'adore les arbres et n'aime pas qu'on les coupe, qu'on les tue. J'aime en planter. Nous avons un terrain qui est très grand et qui maintenant est à notre fille. Quand nous lui avons donné il y avait beaucoup d'arbres sauvages que nous avions plantés. Elle a pris la suite et va finir par être obligée de les répertorier tant il y a de diversité. Chez moi j'ai des citronniers que j'ai fait pousser à partir de pépins qui viennent de mon village d'Algérie , Gouraya à l'ouest de Cherchell. Et puis il y a des eucalyptus, mimosa, olivier pour rappeler mon pays natal. Pas de caroubier chez nous ni de figuier de Barbarie.
Superbe blog très complet. Bravo Yvette

Noureddine ( webmestre Nostalgie )  -  Sur LE VIEUX BTOUM
  • 11. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) - Sur LE VIEUX BTOUM | lundi, 27 Mai 2013

Bonjour
Pour toute fin utile je vous transmets le lien ci dessous ( cliquez dessus )

http://www.rustica.fr/articles-jardin/arbres-et-arbustes/planter-pistachier,6472.html

HIBA  -  Sur : LE VIEUX BTOUM
  • 12. HIBA - Sur : LE VIEUX BTOUM | lundi, 27 Mai 2013

salam, esque l'arbre de pistachier de l'atlas spontani ou cultivé, SVp la réponse rapide pour la setnance et merci

visiteur  -  Sur : LE VIEUX BTOUM
  • 13. visiteur - Sur : LE VIEUX BTOUM | mercredi, 15 Mai 2013

Sublime description
merci du fond du coeur

yurilali -  Sur : LE VIEUX BTOUM
  • 14. yurilali - Sur : LE VIEUX BTOUM | mercredi, 30 Mai 2012

Que du bonheur,à parcourir les textes et à la vue de cet arbre majestueux !!

Benhassaini
  • 15. Benhassaini | vendredi, 14 Octobre 2011

Salam,
Voilà, par un grand hasard je tombe subitement sur votre page que vous dédiez à votre arbre fétiche le "bétoum". je vois aussi qu'il existe d'autres amoureux de cet arbre majestueux. je propose donc que tous les gens qui aiment par passion ce taxon qu'ils s'identifient pour créer un réseau "Pistacia" dont le rôle sera en premier lieu de recenser tous ces amoureux pour ensuite essayer de faire quelque chose de concret pour la réhabilitation de cet arbre majestueux.
Pr Benhassaini H
Laboratoire de biodiversité végétale Sidi Bel-Abbès

Noureddine ( webmestre Nostalgie )
  • 16. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) | samedi, 06 Août 2011

Bonjour Hassiba
Tres heureux d'avoir eu de tes nouvelles , en effet le site est inaccessible à part quelques pages dont le vieux btoum , vous êtes la premiere personne à avoir soulever ce problème preuve de votre amitié
Ce probleme d'inaccessibilité j'éspere sera résolu d'ici quelques jours
Une fois de plus je suis tres heureux de vous avoir lu
SAHA FTOUREK OUA KOUL AM OUA ENTI BIKHEIR
Dieu vous preserve - Noureddine

hassiba
  • 17. hassiba | samedi, 06 Août 2011

Bonjour Noureddine, j'espere que tu vas bien ainsi que tous les tiens, je vous souhaite un bon Ramadan.
Je suis de passage apres longue absence et je trouve que la page d'accueil est inaccessible.
Saha ftourek.

hassiba
  • 18. hassiba | samedi, 12 Mars 2011

LE VIEUX BTOUM

Tel qu'un roi qui monte sur le trône
Maîtres de lieux où ne règne personne

Je te vois de loin, très fort, très haut
Tu t'xprimes sans me dire un mot

Très beau et orgueilleux
Tu defis le changement insoucieux

Sous tes branches, mon coeur palpite
Mes sentiments se mêlent et s'agitent


Entre peur et admiration et amour
Comme ces plantes qui se plantent tout autour

Je ne sais si c'es par respect ou par crainte
Mais ta demeure est reconnue sainte

Te caressant, j'entends ta vois dans chaque coin
Mecontant des histoires dont tu étais seul témoin.

Encore merci Noureddine pour les mlerveilles que tu nous offres.
Amicalement hassiba


belhadj safia
  • 19. belhadj safia | vendredi, 11 Mars 2011

rebonjour,

J'ai beaucoup apprécié !!!! je vous remercie

Noureddine ( Webmestre Nostalgie )
  • 20. Noureddine ( Webmestre Nostalgie ) | jeudi, 10 Mars 2011

Il y a des spécimens dans la région qui ont plusieurs siècles
Aussi je vous invite à découvrir un autre sujet sujet ayant trait à ce magnifique arbre sur le site, c'est la rubrique LALA H'LIMA la sainte boutma , il y a une autre boutma qui porte le nom de lala Safia
Amitiés

belhadj safia
  • 21. belhadj safia | jeudi, 10 Mars 2011

Bonjour,

Je serais ravie de venir le découvrir dans votre région. Je n'ai jamais rencontré des sujets aussi grands du térébinthe.

Merci

Noureddine ( Webmestre Nostalgie )
  • 22. Noureddine ( Webmestre Nostalgie ) | jeudi, 10 Mars 2011

Bonjour
J'ai eu le plaisir de lire quelques livres d'éxplorateurs et botanistes français de la moitié du dix huitième siècle qui ont éxploré ma région et ont tous nommé ce majestueux arbre par l'appellation de Térébinthe.

belhadj safia
  • 23. belhadj safia | jeudi, 10 Mars 2011

Bonjour,

Je vous remercie pour votre réponse. Je connais trés bien le Pistachier de l'Atlas pour avoir travaillé et publié un certain nombre d'articles sur sa diversité et sa dégradation. En ce moment je travaille sur les 4 espèces présentes en Algérie, et ce que vous décrivez comme térébinthe, à mon sens, il s'agirait plutôt de l'Atlas.
Le térébinthe, selon de nombreux auteurs et selon ses exigences écologiques ne pourrait se trouver aux endroits que vous avez cité!!!


Merci

Noureddine ( webmestre Nostalgie )
  • 24. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) | mercredi, 09 Mars 2011

Bonjour Safia
Cet arbre a plusieures appellations ( Thérébinthe -Pistachier - Btoum )
A moins que vous voulez dire Pistachier de l'Atlas autre appellation
Chez nous il est connu sous le " Btoum "
C'est un magnifique arbre qui peut résister aux aléas climatiques les plus durs
Il pousse surtout sur les hauts plateaux ( chez nous )et plus au sud
Je vous transmets ci joint un lien pour de plus amples informations sur cet arbre
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pistachier_t%C3%A9r%C3%A9binthe

P/S La présente rubrique n'a pas pour vocation la déscription de ce specimen , c'était surtout un hommage à mon arbre préferé.

belhadj safia
  • 25. belhadj safia | mercredi, 09 Mars 2011

bonjour,

Je viens de parcourir vos écrits et cela m'a amené à vous poser une question à propos de la nomenclature de l'espèce. Est ce que vous êtes bien sûrs qu'il s'agit du térébinthe et non de l'Atlas? je serais ravie d'avoir plus d'informations à propos de l'espèce. je suis enseignant-chercheur et je conduis de nombreuses recherches sur l'espèce elle même et d'autres du même genre.

Bonne réception!!!!

Fatiha
  • 26. Fatiha | vendredi, 26 Février 2010

Un vrai roman vos écrits.
Je me répète, il faut en faire un livre, c'est trop important ce que vous relatez et la passion que vous avez pour votre région.

Quelle belle musique Nourredine, tous les sens sont en éveil à vous lire et à entendre !!
Sublime, je crois que le mot n'est pas assez fort !!

Merci pour ton implication Nourredine et à tous les protagonistes qui s'investissent sur ce site.

Un site qui devrait être parmi les plus beaux du net.

Merci.
Fatiha

B.Bachir
  • 27. B.Bachir | mercredi, 24 Février 2010

Dans ma communiquation çi-dessus, les parties écrites en langue arabe n'ont pas été saisies.Pour la compréhension du texte je précise:
En arabe, Térébinthacées=Botmyates
Pistaches=Foustouq
Goudheym vient du verbe Qadhama(croquer ou grignoter)
Boursouflures de la botma=Sorrett el botma
Résine='Alk ou Mèstaka
L'ile dont parle Abou El Fida s'appelle Mestaka et est productrice de cette résine qui prend le nom de l'ile.

Abderrahmane MOKHTARI
  • 28. Abderrahmane MOKHTARI | lundi, 22 Février 2010

Ya Si Bachir,je suis très content que tu contribues par des messages constructifs,clairs et motivants qui illustrent ta connaissance en la matière et dénotent une méthode de travail d'une grande perspicacité.Je te vois d'ici,hochant la tête,refusant ces héloges! mais c'est ma manière pour dynamiser et remercier les amis inernautes ! Franchemant,j'attendais de ta part ,la réponse à mon message sur la rubrique de "Rhat Errih" sur la description de" Oued Elffaran " pour voir de plus près ton feed back.Franchement,la mémoire a été défaillante ce jour là,promis je vais redresser la barre,et,je ferais,bientôt,un écrit sur Oued El Ferrann .Quand à toi , tu as rammené un plus à l'édifice,au site et à plus particulièrement à la rubrique Boutmet Abbes .J'ai appris beaucoup de termes sur cette fameuse Boutma,son origine ,sa ressemblance avec le pistachier cad la famille des térébenthacées et ses fruits .Là ,c'est un souvenir qui surgeit dans ma tête:"il y a longtemps ,j'avais à peine dix ans,j'ai acheté sur la rue "Zounket Elhammassa"(la rue de la bastille de chez nous comme l'a déjà dit une internaute ,quelque part dans une rubrique)des "Goudhaîme" ,il se trouve que le soir ,à la maison,j'ai été bien malade car j'en ai mangé beaucoup ,j'ai abusé( comme on dit)ce jour là ,je me rappelle avoir retenu du marchand de Zounket Elhammassa que ces fruits d'Elboutma provenaient de Brézina "Emhaînina"aîe !aie !comme ils étaient salés et plein d'huile .A partir de tes explications,j'ai compris comment et pourquoi les nomades l'utilisaient
à la place du beurre quant il se trouvait rare. Ya Si Bachir ,j'ai beaucoup appris sur Boutmet Abbes,et je te félicite pour nous avoir situer les lieux où habitaient ces miraculeuses Boutmettes.Merci pour tes précieuses indications ,et, à bientôt ya Si BACHIR B, et quant est ce nous irons en pélérinage ,pour visiter les lieux où habitent ces Boutmettes ,...............!!!!!!!!! ,Abderrahmane

B.Bachir
  • 29. B.Bachir | lundi, 22 Février 2010

Le terme BTOUM est le nom générique du Pistachier-Térébinthe ou Botma(féminin en Arabe).Donc Botmet Abbès est la vieille botma plutot que le vieux btoum.Le pistachier-Térébinthe de la famille des térébinthacées(فصيلة البطميات )donne comme fruits des pistaches(
ف س ت ق)appelées chez nous Goudheym ,du verbe(قضم) croquer ou grignoter).

El goudheym est pilé et mélangé à la Mrissa de dattes Hmeyra pour en faire une Ma'akra ou pour en sortir une huile et beurrer le couscous dans les annees de disette.On dit alors ironiquement: Flenn emmkhèrèff goudheym ! On utilise aussi les boursouflures de la botma (صورة البطمة)pour soigner la jaunisse.La résine appelée (علك او مستكا) est machée pour parfumer la bouche et blanchir les dents ainsi que contre les maux d'estomac (anti-acide).

J'ai longtemps cru que le mot Mestaka venait du français Mastiquer.Jusqu'à ce que au hasard de mes lectures je tombe sur un texte de IBNOU EL FIDA ecrivain et historien(1273-1331)qui parle de ce sujet :

هو من شجرة تنبت بجزيرة مصطكى سميت به. تشبه شجر الفستق الصغار. وفي فصل الربيع تشرط تلك الشجر بمشاريط فيسيل منها المصطكى ثم يجمد على الشجر وهو الجيد. والذي يقطر على الأرض يكون دون ذلك. وجزيرة مصطكى جنوبي قسطنطينية بالقرب من فم الخليج القسطنطيني - لأبي الفداء
مرجع: مجاني الأدب في حدائق العرب;

Ainsi le mot Mesteka serait un terme arabe lui-meme d'origine grècque!L'ile dont parle Abou El Fida est située au sud de Constantinople ,aujourd'hui Istamboul,comme l'ile de CHIO ,ile qui a donné son nom à une résine appelée Résine de Chio.Devrais-je en conclure par CQFD?

Victor HUGO évoquait dans "Les Orientales":

CHIO qu'ombrageaient les charmilles
CHIO,qui dans les flots reflétaient ses grands bois
ses coteaux,ses palais,et le soir quelquefois
un choeur dansant de jeunes filles.

Revenons à nos ...botmet : il y a dans notre région beaucoup de btoum et des botmet-repères geographiques et historiques,Botmet La'rèss et Botmet Sidi El HAJ Abdelhakem au sud d'El Abiodh S/C...Botmet Bel 'Aqrout à Kef EL melh de Sidi Tifour....Botmet Berèf-raf sur la route d'Ain El Orak et qui a une belle histoire.Je suggèrerais à Noureddine d'aller à Oumm Essmen une dhaia avec des dizaines de grands btoum magnifiques.Tu dépasses Gour Bent El Khass,à Gouiret Lehbar tu prends à droite la piste du gazoduc et après quelques kms tu y seras.

Abderrahmane MOKHTARI
  • 30. Abderrahmane MOKHTARI | vendredi, 12 Février 2010

Si nous faisons une petite rétrospective depuis la création du "vieux Btoum"de Si Noureddine,nous nous apercevons qu'il y a eu 38 à 40 communications pendant un laps de temps d'une vingtaine de jours environ, ce qui nous donne à peu près deux messages par jour sur seulement la rubrique de Boutmet Abbes . Ce qui dénote qu'il y a eu production et que les félicitations reviennent à Si Noureddine qui a le plus dynamiser le site .Par la même occasion je félicite vivement Si Noureddine et tout les internautes qui ont activé et qui ,je suis sûr ,ne vont pas abandonner la lutte pour la protection de l'environnement .Regardez bien les photos ,exposées d'une manière géniale ,par Si Noureddine ,nous ont fait découvrir les phénomènes de pollution de la nature par les hommes(boites ,papiers,bouteilles et autres détritus abandonnés par des inconscients....) et par des insectes (nid de chenilles et autres),observez comment notre nature est en train d'être massacrée .la question qui se pose à nous et aux services publics:"que faire ? " "comment faire?" pour enrailler ce et ces phénomènes de destruction de la nature? à nous internautes conscients de trouver les outils ? de répondre et de nous concerter ..............? pour trouver les ingrédients qu'il faut !!!!!!!!!!!!!!n'oubliez pas que nous sommes les amoureux de la nature ,c'est à nous de trimer,c'est à nous de jouer,c'est à nous de compter sur nous mêmes et de nous débrouiller tous ensemble et en même temps et êtres solidaires pleinement avec Si Noureddine auquel je souhaite courage,santé et prospérité.Dans la foulée ,il ne faut pas oublier , Mr Grim pour les enseignements qui nous prodigue tout les jours ,en votre nom je le remercie infiniment .Ce que je dis ,ici,n'est ni de la langue de bois ,ni du paternalisme mais ça vient du coeur mes amies et mes amis les internautes !!!!!!!!!!!!!!!!!à bientôt,à tout de suite ,au revoir ,votre compagnon ,Abderrahmane,

Noureddine ( webmestre Nostalgie )
  • 31. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) | vendredi, 12 Février 2010

Bonjour
Au fait et à vrai dire ces photos n'étaient pas déstinées au lecteur mais surtout pour l'ami Abderrahmane et à vous pour avoir simplement une idée, comme vs pouvez le constater elles ont été prises à la hâte , pour celles déstinées au barrage vert , le mieux est de prendre des clichés à partir d'une certaine hauteur pour avoir une idée sur l'étendue de ce barrage et bien d'autres prises que j'ai en tête,ceci n'est qu'un avant gout en attendant que le temps soit plus clément pour des prises réussies
Ce qui m'a le plus hébété c'était sutout le nid de ces chenilles que j'ai appelé " tueuses d'arbres" presque chaque arbre était infecté , quelques unes avaient des nids de 70 cm et le plus beau c'est qu'elles arrivaient à survivre dans des conditions difficiles vu le froid polaire qui regne en ces contrées à cette période de l'année

Grim
  • 32. Grim | vendredi, 12 Février 2010

Le Barrage vert originel -5.

Comme vous l'avez si bien exprimé, il s'agit de dresser un état des lieux compréhensible pour tout visiteur de votre site. Mettons-nous à la place d'un Chinois ou d'un Malien - dont les pays sont engagés dans des opérations de lutte contre la désertification - pour lesquels il est important de localiser les lieux, et de s'y reporter ultérieurement au moyen de l'imagerie satellitaire par exemple.

Chaque photographie devrait également comporter une légende.

L'une de vos images pourrait par exemple être annotée de la maniêre suivante: '' Reboisement de Dra el Ahmar, 12 février 2010, Troupeau de moutons pacageant dans la plantation.''

Une deuxième: '' Reboisement de Dra el Ahmar, 12 février 2010, arbre de X mètres de hauteur et de 0,X mètres de diamètre - ou de circonférence - parasité par la chenille processionnaire.''

Une troièsème: '' Reboisement de Dra el Ahmar, 12 février 2010, coupe délictueuse d'un arbre de la plantation; circonférence - ou diamèttre à la base: 0,X mètres.


Il serait également très instructif de disposer de vues rapprochées d'arbres bien développés; on en indiquerait également la hauteur et la grosseur à 1,30 m. de hauteur.

Point besoin de se hâter Monsieur Toumi; l'essentiel est de présenter des documents parlants et présentant une réalité vérifiable par tout un chacun. Mon voeu est que votre site constitue un espace de référence pour ce qui a trait au Barrage vert (cf. mon post du 10 février 2010).

Noureddine ( webmestre Nostalgie )
  • 33. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) | vendredi, 12 Février 2010

bONSOIR
J'ai été cet apres midi à Draa lahmar mais un peu tardivement , aussi vous ais-je ramené quelques clichés dans ma gibediere , c'est surtout pour nos amis Abderrahmane et Mr Grim et ainsi étancher la soif de Si Abderrahmane qui n'a pas revu ces lieux depuis belle lurette , peut être reconnaitra t-il quelques coins..
Concernant Mr Grim , c'est surtout pour drésser l'état des lieux et par là nous fournir quelques éxplications bénéfiques pour tous
Pour accéder aux images cliquez sur le lien ci dessous
http://steppe.doomby.com/pages/content/draa-lahmar.html

Noureddine ( Webmestre Nostalgie )
  • 34. Noureddine ( Webmestre Nostalgie ) | jeudi, 11 Février 2010

P/S
Concernant Theniet tmar c'est plus au sud entre ghassoul et Brezina
c'est une région qui n'est pas à vocation agricole , les térrains sont rocailleux et accidentés en plus d'un cimat sec et chaud.
Ah ! Theniet Tmar c'est mon coin fétiche je la préfere comme ça sauvage , y prolifèrent quelques Boums dont c'est le terrain de prédilection en plus du rtem et des acacias en plus c'est déjà le printemps la bas , j'ai vu bcps de plantes en fleurs la semaine passée
Si demain il fera beau je m'y rendrais ces trois derniers jours on connait un vent glacial et puissant

Noureddine ( Webmestre Nostalgie )
  • 35. Noureddine ( Webmestre Nostalgie ) | jeudi, 11 Février 2010

Bonjour
Draa lahmar c'est vers la route du petit Mecheria plus loin d'el coursse environ 700 m en prenant l'embranchement de droite , c'est notre mitidja à nous , juste à l'entrée de l'embranchement se trouve une qaria ( village )avec école et tout , on y produit des pommes de terre des courges des navets des oignons enfin presque tout ce qui est maraîcher en plus des melons et pastèques dont le résultat s'avère tres satisfaisant , actuellement à petite échelle quoi qu'il faut avouer que l'état a mis tous les moyens pour venir en aide à ces fellahs : puits , bassins , électricité , semences , arbres
Il ne reste à ces gens qu'à chamrou ala dhraahoum ( relever leurs manches )Existe aussi une pépinière à draa lahmar et plus loin se trouve un trouve un autre village nomé : kariet legraridj ( village de la tribu des graridjs )
Pour le livre jai entendu parler mais je ne l'ai pas lu .

Abderrahmane  MOKHTARI
  • 36. Abderrahmane MOKHTARI | jeudi, 11 Février 2010

ya Si Noureddine,je souhaiterai que tu m'indiques sur le prochain message:où se trouve Draa Lahmar ? est ce une apc ?où une dhaya ?ou coudya? ou autre chose ,est-elle travaillée ? qu'est ce qu'elle produit ? des explications pour que je puisse me faire une représentation de la réalité de notre région ? je me rappelle ,il y a ,deux ans,j'ai fait mon marché,et le marchand de légumes m'a donné la provenance des produits,? :de Draa lahmar car j'avais oublié de me faire situer l'endroit avec précision !j'ai une idée il se peut qu'elle soit la réelle ?
Ou à l'aide d'images de la région,et là se serait une excellente chose . Ca me revient pourquoi pas aussi la même chose pour Ethnièt Etmar ? .....................à vrai dire j'ai la folle envie de répertorier toutes les pièrres ,tous les arbres,tout le relièf:monts,oueds,plaines ,plateaux,dhayat,garett,koudia,etc,.....ahinn comme disent nos encêtres ,ya hasrah alla smahati lehrarr!!!!!!!!!!...........michliya menna oumichliya menhih!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!je ne peux m'étendre sur le sujet! comme je sais que tu pourras m'aider aussi,........ ma question est la suivante :je suis à la recherche d'un livre qui aurait été écrit par Si Boubakeur BENHAMZA qui l'a intitulé "Les Tribus de Géryville "car ce traité est d'une importance capitale pour moi et pour la recherche ethnographique de notre région .Peut être ? que cet ouvrage a été réalisé par un autre auteur ,je ne saurais te dire ? c'est une préoccupation qui reste posée ? Je reste sur ma soif !!!!!!!!!!d'autre part ,la contribution de Mr Grim est très importante ,pour ma part je le remercie infiniment et je prie et demande à Dieu de le rétribuer pour les efforts qu'il déploie, à nous donner des enseignements très efficaces pour la flore et la faune de la région et que Dieu le lui réstitue dans la vie dernière ..........!!!!!!!!!.........merci beaucoup à Si Noureddine,et,à tous les internautes pour ne pas faire de jalouses et de jaloux !!!!!!.........!!!!!!!!!!! à très bientôt mes amies et mes amis,à vous tous!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Abderrahmane votre compagnon!!!!!! ya haouli kirah sari lèroukn,lèdhraa Lahmar!!!!!!!!Lerhet Errih!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!lèlmahboula elghaîba aalinna!!!!!!!!!..

Noureddine ( Webmestre Nostalgie )
  • 37. Noureddine ( Webmestre Nostalgie ) | mercredi, 10 Février 2010

Bonsoir
Dans un précédant méssage j'ai retenu ça de vous " l'éxpréssion barrage vert fut utilisée par Houari boumediene ..........la formule plus brève et plus imagée ........à ma propre éxpréssion à relents technocratiques. Bravo
Quand à feu Houari Boumediene nous lui reconnaissons des ouvrages titanesques entre autres le barrage vert et la transaharienne.
je pense que ceux qui ont décrit que le barrage vert a été entrepris sans étude preéalable c'est les auteurs suivants : Genevienne coude Gaussen , Pierre rognon c'est dans ( Desertification et amenagement au maghreb )ne peut intervenir ici n'étant nullement apte à repondre à ceci.
Je pense que ce fut un grand projet et qu'il n'y pas eu de suivi , je trouve absurde qu'on plante des millions d'arbres et les laisser à leur sort enfin c'est ce que je pense
Pour rappel c'est vers octobre 1974 qu'a été planté le premier arbre du barrage vert entre Djelfa et laghouat.
Pour Draa lahmar la réussite revient aux appelés de l'Armée Nationale Populaire qui ont permis la réussite de ce projet car il y avait un suivi
Pour les photos je n'y manquerais pas
Merci une fois de plus pour tous ces détails et au prochain épisode

Grim
  • 38. Grim | mercredi, 10 Février 2010

Le Barrage vert originel 4.

Avant de revenir à la présentation rapide des wilayas du Barrage vert originel il faudrait apporter quelques remarques.

Les photographies des reboisements à mettre en ligne pourraient concerner:

1- Ce qui a été épargné du vieux reboisement du lieu-dit ''Le crapaud'',

2- Le reboisement de Stitten,

3- Le reboisement de Lagueurmi,

4. Le reboisement de Dra Lahmar (information de Mr. Toumi),

5. Bande routière de reboisement entre Bougtob et El Bayadh,

6. Bande routière de reboisement entre El Bayadh et Bou Alam,

7. D'autres sites éventuellement.

On indiquerait les coordonnées géographiques exactes ou approximatives des stations photographiées de même que la grosseur moyenne ( circonférence à 1,30 m du sol mesurée au ruban de couturier) et la hauteur moyenne des peuplements. Les photographies pourraient d'ailleurs être également adressées au site Paronamio de Google comme l'a très bien fait Mr Chouiha pour la région de Djelfa.

Mr Toumi a fait une excellente observation en faisant de la présence du sanglier un des indices de réussite d'un reboisement: l'espèce demande un abri pour assurer sa sécurité et une plantation dont le développement des ramifications garantit l'impénétrabilité - notamment à l'homme - constitue un bon refuge pour l'animal.

J'ai fait la même observation en 1992 lors d'une visite de la plantation de Moudjebara près de Djelfa.

Par ailleurs, on a abondamment répété que le projet Barrage vert a été engagé sans études. Il s'agit d'une affirmation absolument erronée comme nous le montrerons progressivement. On peut également se poser la question de savoir quelles études ont été menées à bien entre 1973 et 2009 - en 26 ans par conséquent - pour justifier les reboisements de ces dernières décennies dans la steppe et l'Atlas saharien.

À titre d'exemple, dans les années 1930 existaient déjà les postes pluviomètriques de Géryville (El Bayadh) et de Le Kreider (EL Kheiter); le Barrage vert originel préconisait l'installation d'un pluviomètre pour 40 000 hectares de territoire (400 km2); où en est-on en 2010?

QUELQUES REFERENCES

Années 1940

1. 1946 - P.Seltzer; Le climat de l'Algérie.

Années 1950

2. 1955 - P.Boudy; Économie forestière nord-africaine, tome 4.

Années 1960

3. 1968 - S.Grim; Propositions pour la réorganisation administrative de la circonscription des forêts et de la défense et restauration des sols de Djelfa.

Années 1970

4. 1972/1 - S.Grim; Introduction au Barrage vert, Terre et Progrès, 2,1972.

5. 1972/2 - M.B. Kaouche, Tout sur le Barrage vert. La République, 30 novembre 1972, p. 5.

6. 1973 - S.Grim ; La tradition forestière dans la zone du Barrage vert, aperçu succint, Terre et Progrès, 3,1973.

Années 1980

7. 1989 - S.Zahraoui; Forêts II/Alerte au mouton. Horizons, 22 janvier 1989, p.9.

8. 1989 - S.Grim; Le préaménagement forestier, volume 1.

Années 1990

9. 1997 - S.Grim; Le Barrage vert: programme 1972-1977 pour les régions Centre et Ouest (1). Sylva Algeriensis, 95, septembre 1995 - Note rédigée à l'automne 1972.

Années 2000

10. 2009 - S. Grim; La deuxième unité de reboisement de Moudjebara ( avec la collaboration de R.Petibon).

Années 2010

11. 2010 - S.Grim; Site Géryville Nostalgie: interventions de janvier et février 2010 (avec les contributions de N.Toumi).

Noureddine ( webmestre Nostalgie )
  • 39. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) | mardi, 09 Février 2010

Bonsoir
votre méssage est bel et bien là et ne peut subir de modifications , c'est le méssage numero 28 et qui a été posté à 13 h 44 - 14 h 44 chez nous et vous prie de vérifier par vous même

Abderrahmane  MOKHTARI ,ancien géryvillois ,bayidhi  et moumni de souche.
  • 40. Abderrahmane MOKHTARI ,ancien géryvillois ,bayidhi et moumni de souche. | mardi, 09 Février 2010

ya si Noureddine,je ne sais pas qu'est ce qui se passe le message que je vous ai transmis à 14h44 ,a subitement changé de contenu? Je me permets de l'écrire une deuxième fois:"Je commencerai par présenter mon hommage et mes félicitations d'une part ,à Si Noureddine ,pour avoir créé la rubrique "Boutmet Abbes" et nous avoir fourni,des images suivies d'explications et de visites interressantes au lieu du térébenthe lui-même ,et d'autre part ,à Mr Grim ,pour nous avoir transmis son expérience théorique et pratique dans le domaine des essences adaptées au sol des hauts plateaux à travers le barrage vert dont il possède ,sans doute des connaissances. A mon humble avis,"Boutmet Abbes" ainsi que les autres rubriques telles que "Elmahboula","Erhat Errih" et l'ensemble nous exposent une préoccupation unique qui consiste à une demande d'entretien et de rénovation .A mon sens,il serait efficace que les internautes que nous sommes ,s'engagent à rassembler les matériaux ,les documemts et les idées pour protéger notre région sujette à une destruction accélérée .Dieu merci,Mr Grim,a ouvert la compétition ,en nous offrant
des explications sur l'expérience ,cad la sienne,au grand ouvrage du barrage vert .Notre collègue ,dans sa communication de ce jour 09 02 2010 ,nous a promis de nous exposer sur son post les caractéristiques de la wilaya d'El Bayadh,je le remercie ,pour ma part ,bien à l'avance.Je ne voudrai pas que nous restions continuellement à pleurer sur les vestiges du passé ,sur "elatlall"comme le disent les poètes; et rester les bras croisés sans faire quoi que se soit à l'encontre de ce phénomène .J'adresse un appel,à tous les amis internautes,pour rassembler des documents,archives,plans,sur les provenances des eaux ,de la flore,de la faune spécifiques à notre région ,pour les utiliser au moment opportun . Je vous félicite et vous prie de croire à mes salutations chaleureuses,votre compagnon ,Abderrahmane,à bientôt.

Noureddine ( webmestre Nostalgie )
  • 41. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) | mardi, 09 Février 2010

Bonjour
Je vous assure que tout ça m'inquiète , quoique j'ai tjrs en horreur ce mot " Péssimisme " je rappelerais à Mr Grim qu'il y a quelques points positifs c'est surtout vers Draa lahmar et Stitten que cette ceinture verte a réussi , pour preuve le sanglier y prolifère , je ne sais mais je pense que ces endroits étaient bien surveillés.
Cher Abderrahmane , je voudrai tellement ne pas se lamenter sur le sort
des vestiges de la région mais que faire quand il n'y a pas écoute ???
j'éspere qu'on nous rejoindra ce n'est nullement pour me faire plaisir mais pour qu'il y ai un vrai débat et où chacun apportera son concours surtout pour éssayer d'apporter des remèdes et pousser les services concernés à s'acquiter de la tache qui leur est dévolue , aussi la contribution de Mr Grim qui nous a rejoint et nous a éclairé à ce sujet revet une importance capitale à mes yeux , je vous jure que la région est tres belle et mérite notre concours à tous afin de la protéger

Abderrahmane  MOKHTARI
  • 42. Abderrahmane MOKHTARI | mardi, 09 Février 2010

Je commencerai par présenter mes félicitations et mes hommages à si Noureddine ,d'une part,pour la présentation du térébenthe "Boutmet Abbes"avec des images inédites et des explications à chaque fois ,et ,d'autre part, à Mr Grim,pour ses documents spécifiques, son travail excèptionnel sur les forêts et sa contribution théorique et pratique sur le barrage vert. A mon humble avis,"Boutmet Abbes " comme "Elmahboula"comme "Erhat Errih" comme toutes les autres rubriques,posent la préoccupation fondamentale des valeurs,des symboles et des repaires qui sont la proie à la destruction .Il serait souhaitable que les internautes que nous sommes ,puissent apporter des matériaux et des remèdes utiles à la rénovation de cette nature qui dégénère à grande vitesse . Dieu merci,Mr Grim a ouvert la compétition en nous faisant part de son expérience théorique et pratique sur la flore au niveau du barrage vert.J'invite,notre collègue du site,à nous faire profiter surtout de ses expériences dans la plantation d'espèces d'essences utiles à la région d'El Bayadh(comme il a promis sur sa communication du 09 02 2010) .Je voudrai,je souhaitrai vivement ne pas rester ,à me lamenter sur notre sort et rester les bras croisés sans faire quoi que se soit ? et continuer à pleurer sur les vestiges comme le disent les poètes........!!!!!!!!!!!...........sur Elatlall !!!!..Et ainsi comme le dit Si Noureddine en parlant à Mr Grim ,sur les caractéristiques de la wilaya d'El Bayadh .
Mon appel,s'adresse aux hydrauliciens,et en particuliers à ceux qui possèdent des archives sur notre source miraculeuse" Elmahboula",ou sur les provenances de l'eau de la région d'El Bayadh.Comme le dit ci -bien Si Noureddine j'exprime mes félicitations à tous les internautes du site d'Elbayadh,et je les prie d'apporter tout ceux qu'ils peuvent ,en matériaux et en documents pour la rénovation de la nature de notre région .........!!!!!!!!!!!!!.........à bientôt ,Abderrahmane,

Noureddine ( webmestre Nostalgie )
  • 43. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) | mardi, 09 Février 2010

P/S
Concernant le crapaud , je suis sÜr que ce site ou du moins ce qu'il en reste est voué à une disparition proche mais le plus beau dans tout ça c'est que personne ne semble s'en soucier aussi bien les services concernés que la population.
Autrefois ce lieu servait de lieu de recreation , on y emmenait même les écoliers pour faire des cours de botanique et en même temps leur inculquer la nécessité de protéger notre environnement ce qui n'est plus le cas hélas .
Au lieu de reboisement ou d'études c'est des maisons sauvages qui poussent comme des champignons hélas
Amitiés

Noureddine ( Webmestre Nostalgie )
  • 44. Noureddine ( Webmestre Nostalgie ) | mardi, 09 Février 2010

Ah ! ça devient de plus en plus intérssant , j'aurais bien voulu débattre avec vous à ce sujet n'étant nullement spécialiste en la matièere mais seulement en homme amoureux de la nature , ceci dit toutes vos interventions ont retenu mon attention et vois que vous connaissez tres bien la région et que surtout vous y portez un grand interet.
Concernant laguermi , un ami d'Alger m'a informé que ce dernier a été retenu pour mettre en place un centre de developpement des ressources biologiques.( voir sur le site la rubrique " VERS SID EL HADJ EDDINE" sur la catégorie " VESTIGES "
Les travaux sont en phase d'achevement et qu'on va s'attaquer pour le reboisement de la région , j'ai une amie Ingenieur en place et compte m'y rendre un jour et recueillir le plus d'informations possibles
En attente de votre post concernant quelques caractéristiques de la wilaya d'El-bayadh je vous prie de croire en mes salutations sincères
Pour les photos je n'y manquerais pas

Grim
  • 45. Grim | mardi, 09 Février 2010

Il n'était pas dans mon intention d'évoquer mes écrits; je n'ai fait que répondre à votre questionnement. Maintenant que je suis persuadé que ces aspects de la gestion forestière ont retenu votre attention, je me permets d'ajouter que la méthode d'aménagement mise en application dans la région de Saida devait être étendue à l'ensemble des formations forestières d'Algérie avec le soutien technique et financier de l'Union Européenne; l'administration forestière n'en a également pas voulu.

Revenons à présent à El Bayadh; la destruction du boisement exceptionnel du ''Crapaud'' est une perte inestimable pour la région comme pour toute la partie occidentale des Hautes plaines et de l'Atlas saharien. Comme je l'ai déjà écrit, les arbres - d'origine artificielle - possédaient des phénotipes et des accroissements tout à fait remarquables; ils représentaient donc une des rares preuves que l'arbre forestier pouvait être introduit avec succès dans ces régions réputées ''asylvatiques''.

En direction de l'ouest et après la forêt de Senalba Gharbi, le pin d'Alep ne se retrouvera - je parle des années 1968-1973 - que sur de rarissimes stations dans le Djebel Amour, sur le site du ''Crapaud'' et sur le sommet du Djebel Aissa, au dessus d'Ain Sefra.

La station de pin d'Alep de Djebel Aissa pourrait d'ailleurs correspondre à un écotype voire à une sous-espèce - les cônes me paraissaient par exemple plus petits que chez les pins plus septentrionaux si ma mémoire est bonne - mais je doute que les recherches nécessaires aient été entreprises pour valider éventuellement cette hypothèse émise en 1971. A Djebel Aissa toujours, croît spontanément un peuplier tout aussi remarquable mais qui ne semble pas avoir également retenu l'attention des personnes sensées oeuvrer dans la recherche forestière.

Vous faites peut-être partie, Monsieur Toumi, des gens qui, comme moi, estiment que le renoncement relève d'un luxe inaccessible en dépit des déconvenues.

Je ne dispose depuis quelques années que des images gratuites de Google Earth pour me faire une idée de ce que fut le Barrage vert dans votre région. Il me semble que malgré les erreurs et les malfaçons, de jeunes peuplements assez bien venants existent dans la périphérie d'El Bayadh: je pense plus précisément au reboisement de Lagueurmi,à celui de Stitten et à quelques tronçons des bandes routières partant de la ville d'El Bayadh vers Boualem ou y parvenant à partir de Bougtob.

Il serait important pour votre région et pour l'Algérie que des photographies de ces peuplements soient mises en ligne sur votre site. Je sais que vous êtes bon photographe et je suis convaincu que vos illustrations apporteront beaucoup à la connaissance de ce projet qui demeure dans ses aspects fondamentaux totalement méconnu.

Je termine en vous confirmant que c'est moi qui suis à l'origine du Barrage vert originel (1968-1973). Le projet - dénommé d'abord ''Grands reboisements dans la steppe et l'Atlas saharien'' a été exposé en septembre 1969 au président Boumediène dans le canton Mezreb el Ali de la forêt de Senalba Chergui, dans la région de Djelfa. Le président Boumediène, en présence de ses collaborateurs, entérina les propositions que je lui avais présentées.

L'expression Barrage vert date de juin 1972; elle fut utilisée par Houari Boumediène lors d'un discours prononcé à Saida à l'occasion du programme spécial de la wilaya. La formule, plus brève et plus imagée, a fait florès à juste titre et moi-même la préfère à ma propre expression à relents technocratiques.

Le Barrage vert originel a été mis en application sur la partie septentrionale du reboisement de Moudjebara près de Djelfa; les bandes routières de reboisement Ain Oussera-Djelfa et Djelfa-Bou Saada sont également comprises dans le programme du Barrage vert originel dont les caractéristiques sont exposées au chapitre 20 du volume 1 de mon ouvrage ''Le préaménagement forestier''.


Après la wilaya de Naama,je me propose, dans mon prochain post, de traiter de quelques caractéristiques de la wilaya d'El Bayadh.



Noureddine ( webmestre Nostalgie )
  • 46. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) | lundi, 08 Février 2010

Bonsoir
Là je n'en reviens pas quant à la fin de non recevoir si j'ose dire de s'opposer à la mise au point d'un logiciel de grande importance de lutte contre l'incendie , c'est imcompréhensible , absurde et dépasse le raisonnement ???
C'est sûr Mr Grim que l'Algérie n'est et ne fut constitué seulement de ventres, la pâte est là mais ...
Aussi j'éspère que vos écrits verront le jour et par là de nous en faire part

grim
  • 47. grim | dimanche, 07 Février 2010

Le Barrage vert originel -2.


Je n'ai écrit, Monsieur Toumi, qu'un ouvrage - au sens où est compris généralement ce terme; il s'agit du livre ''Le préaménagement forestier'' rédigé avec la collaboration de l'université catholique de Louvain et le financement de l'Union Européenne.

J'ai également rédigé des centaines de ''Notices'' regroupées sous le titre générique de ''Publications artisanalement reliées et diffusées à compte d'auteur''. Ces 34 publications qui totalisent des milliers de pages n'ont pu être imprimées faute de financement. Je possède également un grand nombre de résultats non encore mis en forme, et que je cite jamais, attendant de réunir les fonds nécessaires à leur reliure et à leur diffusion -toujours restreinte par la force des choses. L'administration forestière d'Algérie s'est, depuis 1965, continuellement opposée à prendre en charge l'édition des résultats obtenus pourtant par ses agents et sur les territoires forestiers dont elle a la charge.

L'ouvrage ''Le préaménagement forestier'' a été réalisé grâce à l'obstination du professeur Raymond Antoine favorablement impressionné par le travail des forestiers algériens dans la pineraie des Monts de Daia et de Saida. Il est d'ailleurs utile d'informer les visiteurs de votre site que l'Algérie, bénéficiant de la collaboration de l'Université catholique de Louvain et de l'Administration forestière de la région Wallonne (professeur P.André et docteur Ph.Blérot) a été l'un des premiers pays à disposer - dès 1988 - de cartes forestières numérisées. L'administration forestière d'Algérie s'est également opposée à la généralisation de la technique comme à la mise au point d'un logiciel de lutte contre l'incendie sur la base du dispositif d'aménagement mis en application par le personnel forestier de Saida.
En résumé, Monsieur Toumi, si l'administration forestière d'Algérie revient sur sa position passée que rien de positif ne justifie, il est encore temps de reprendre toutes ces questions demeurées en suspens depuis une vingtaine d'années; en attendant, il convient de poursuivre sur des sites comme le vôtre mon témoignage sur ce que fut l'activité forestière en Algérie de ces dernières decennies.
Vous et moi venons d'horizons différents mais tous deux, chacun à sa façon, attestons que le peuple d'Algérie n'est ni ne fut constitué exclusivement de ventres.

Noureddine ' Webmestre Nostalgie )
  • 48. Noureddine ' Webmestre Nostalgie ) | vendredi, 05 Février 2010

Bonsoir et merci Mr Grim pour tous ces détails on ne peut plus précis, si je comprends bien vous êtes l'auteur de plusieurs ouvrages concernant le barrage vert

Grim
  • 49. Grim | jeudi, 04 Février 2010

Le Barrage vert originel (1968-1973) -1.


Le grand projet du Barrage vert dont on a traité fréquemment sans grand souci de la réalité des intentions et des faits comporte trois étapes:
- Le Barrage vert originel (1968-1973) dont les caractéristiques ont d'abord été définies dans la région de Djelfa en 1968-1969 puis enrichies de 1970 à 1973 jusqu'à constituer un dossier transmis à la présidence de la République qui l'avait entériné;
- Le Barrage vert erratique (1974-1989) dont la mise en oeuvre représenta une remise en cause implicite du Barrage vert originel mais qui n'a pas donné lieu apparemment à l'élaboration d'un document présentant les tenants et les finalités des opérations;
- Le Barrage vert intermittent (1990-2010) dont la réalisation est entreprise parfois sous la même dénomination et à d'autres occasions sous la rubrique ''Lutte contre la désertification'' par exemple.


Le propos ici se limite à évoquer dans de brèves contributions le Barrage vert originel avec l'espoir que d'autres intervenants apportent un éclairage sur les opérations de reboisement réalisées dans la steppe et l'Atlas saharien entre 1974 et 2010.

Comme le dossier du Barrage vert remis aux autorités en 1973 semble avoir disparu, le premier travail consiste, autant que faire se peut, à le reconstituer en l'actualisant - pour ce qui est par exemple des limites administratives.

1.1 LES WILAYAS DU BARRAGE VERT ORIGINEL

1.1.1 - Naama
La wilaya de Naama a été constituée en 1984. Son territoire était auparavant rattaché à la wilaya de Saida.

Renseignements généraux

Superficie: 29 950 km2
Population: 127 314 habitants (1998)
Densité : 4 hab./km2

Remarque: En comparaison, l'Albanie, en 2006, avait une population de 4 125 000 habitants pour une superficie de 28 750 km2.

Collectivités territoriales

Dairas: 2 - Ain Sefra et Méchéria

Communes: 12 - Ain ben Khelil, Ain Sefra, Asla, Djenien Bourezg, El Biod, Kasdir, Mekmen ben Amar, Méchéria, Moghrar, Naama , Sfissifa, Tiout.

Implantation de pluviomètres (programmation indicative)

La connaissance du climat constituait l'un des objectifs premiers à acquérir: en collaboration avec la direction de la météorologie, il était prévu l'implantation prioritaire d'un pluviomètre pour 400 km2 en moyenne. L'administration française avait procédé à la constitution d'un réseau météorologique précieux mais qui demandait à être complété.

1970-1974
Ain Sefra (existait avant 1960)
Méchéria (existait avant 1960)
Naama
Densité en 1974: 1 pluviomètre pour 7 500 km2

1975-1979
Ain ben Khelil
Ain Sefra
El Biod
Méchéria
Moghrar
Naama
Densité en 1979: 1 pluviomètre pour 5 000 km2

1980- 1984
Ain ben Khelil,
Ain Sefra
Asla
Djenien Bourezg
El Biod
Méchéria
Mekmen ben Amar
Moghrar
Naama
Densité en 1984: 1 pluviomètre pour 3400 km2.

Références:

1- 1946 - P. Seltzer. Le climat de l'Algérie.
2- 1968 - S. Grim. Propositions pour la réorganisation administrative de la circonscription des forêts et de la Défense et restauration des sols de Djelfa.
3- 1969 - Procès verbal de la réunion du 14 février 1969 au siège de la direction de l'Office national de la météorologie à Alger.
4- 1989 - S.Grim. Le préaménagement forestier, volume 1, chapitre 20.
5- 2009 - Wikipedia, wilaya de Naama


Noureddine ( Webmestre Nostalgie )
  • 50. Noureddine ( Webmestre Nostalgie ) | mercredi, 03 Février 2010

Pour rappel il y a aussi un autre grand Btoum tres tres vieux du coté de Sidi Tiffour plus au sud et qui servait de point de repère pour les caravanes et les moudjahiddine ( Vous le retrouvez sur la rubrique aine Bentounsi sinon sur mon beau pays ), mais ce dernier à quelques congénaires dans les parages pas comme Boutmet Abbes
Mais ils sont si beaux tous les deux mais la palme pour moi revient à Boutmet Abbes peut être par compassion vu qu'elle est éloignée des siens et vit toute seule

Abderrahmane MOKHTARI
  • 51. Abderrahmane MOKHTARI | mercredi, 03 Février 2010

C'est d'ici du Tell,lieu de mon séjour,espace de ma joie et de ma peine que je vous signale que j'ai perçu un térébinthe ,un grand arbre avec un volumineux feuillage ,majestueux ,le comble!!!!!!!!!......juste collé à lui ,un petit arbre de la même espèce et qui rappelle comme qui dirait une jument avec son petit, par un jour de printemps! devinez, ya si Noreddine,où j'ai pu visionner cette image de la nature qui nous rappelle "Boutmet Abbes"....................!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!...............je vous laisse sur votre faim .Je pose cette question,après quelques jours d'absence de notre espace commun .Je ne sais pas ,je n'ai pas la même motivation que celle d'il y a quelques jours ou suis je devenu dans cet état malgré moi ? ou bien c'est l'envie de voir le pays qui me manque ,ou peut être ,c'est l'attente d'aller en pélérinage à Boutmet Abbes ..........................!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!..........sur ce ,.....................!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!...........Je vous dis à très bientôt ,les amis ,ceux qui sont concernés par cet espace comme les autres amis et les passionnés de la nature auxquels je voue une grande estime ................................!!!!!!!!!!!!!!.........à de suite ,Abderrahmane,votre compagnon de toujours .

Abderrahmane MOKHTARI
  • 52. Abderrahmane MOKHTARI | mardi, 26 Janvier 2010

Aujourd'hui,merci ya si Noreddine,j'ai l'intuition formelle que vous communiquez avec Boutmet Abbes ,c'est ainsi qu'elle a porté un oiseau pour vous permettre de l'approcher encore plus et c'est fantastique,vous avez la consécration à vouloir défendre la nature coute que coute et,pour cela je pense être parmi les femmes et les hommes qui vous en témoignent cette qualité et j'ajouterai que c'est une valeur des plus noble ya si Noreddine .........!!!!!!!!!!.........
c'est une preuve pour ma part, que lorsqu'on protège la nature que dieu fait,on arrive à communiquer avec elle et elle vous renvoie le feed back ,c'est excellent,c'est magnifique !!!!!!!!!.......!!!!!!!!je ne termine pas,mais je vous dirai que je vais poursuivre très bientôt mon acharnement dans la lutte pour la prospérité de la nature et sa protection contre toute action nocive .........!!!!!!!!!......Merci et très prochainement !!!!!!!!!!!!!!!!..........Abderrahmane ,

Noureddine ( Webmestre Nostalgie )
  • 53. Noureddine ( Webmestre Nostalgie ) | mardi, 26 Janvier 2010

Bonjour et bienvenue
J"aurais bien voulu être optimiste , malheureusement ce n'est pas le cas
le cas du crapaud que vous citez et on ne peut plus édifiant , les arbres qui étaient implantés n'éxistent plus , bcps de facteurs sont en cause : secheresse et surtout le nom suivi des services concernés en plus de l'intervention de l'homme irrespectueux de son environnement
Pour le barrage vert il a été délaissé , les arbres je dirais sont restés comme des nains et n'ont pas bougé d'un iota .
Merci pour ces détails intéressants que vous nous avez fourni
Pour l'éleve que vous avez cité il se porte bien et a changé de carriere , je ne sais vous avez parlé de l'école de formation de preposés forestiers , n'est-ce pas cette sorte de ferme pilote à 10 kms de saida , j'ai été en 1980 en visite et avais un ami étudiant
Amitiés

Grim
  • 54. Grim | mardi, 26 Janvier 2010

Forêts et Barrage vert à El Bayadh -1.

En 1971, la station d'amélioration des arbres forestiers du centre de recherches forestières d'Algérie avait effectué un échantillonnage de l'aire algérienne du pin d'Alep en vue de caractériser les écotypes de cette espèce présente à l'état spontané depuis le littoral (forêts de la région de Cherchell par exemple) jusqu'à plus de 2000 mètres d'altitude dans l'Atlas saharien (Djebel Aissa). Il existait également, dominant la ville d'El Bayadh, un peuplement d'origine artificielle dont la plantation remonte probablement vers les années 1880-1890. Le site était dénommé ''Le Crapaud''. J'y suis revenu en 1975 accompagné d'un ingénieur forestier bulgare pour y effectuer une analyse de tige: les résultats avaient été surprenants dans la mesure où les accroissements observés étaient équivalents à ceux qu'on peut lire dans les bonnes stations à pin d'Alep situées plus au nord. Nous ne savions pas quelle explication donner à notre découverte sauf à supposer que les racines des arbres pouvaient atteindre des horizons pédologiques humides.Maintenant que les ingénieurs dans les sciences de l'environnement (foresterie, pédologie, hydrologie, phytosociologie...) sont beaucoup plus nombreux qu'il y a 40 ans, il est à espérer que ce qui relevait de l'inconnu dans les années 1970 a trouvé aujourd'hui une explication.
C'est à partir d'observations similaires qu'a été entrevue, dans la fin des années 1960- début des années 1970, la possibilité - et la nécessité - de renforcer l'armature des formations forestières naturelles par de très importants reboisements qui porteront le nom de Barrage vert. Le Barrage vert originel (1968-1973), contrairement à ce qui est fréquemment affirmé, ne consistait pas à ériger une barrière végétale d'une largeur uniforme le long de la steppe et de l'Atlas saharien: pour s'en convaincre sans grande difficulté il suffit de se reporter aux tracé schématique qui figurent sur les croquis présents dans les manuels scolaires. La plus grande largeur du projet se trouvait d'ailleurs dans la wilaya d'El Bayadh là où la steppe se trouve fréquemment à une altitude dépassant 1.200 mètres.
J'aimerais savoir si le reboisement dit du ''Crapaud'' existe toujours et si des plantations forestières réalisées depuis les années 1970 ont donné des résultats prometteurs.
Parmi mes anciens élèves de l'école des préposés forestiers de Saida-Rebahia se trouvait un natif d'El Bayadh dénommé Bahmane - je n'ai pas retenu son prénom. Bahmane était un excellent élève; j'espère que sa carrière de forestier s'est déroulée sans trop d'encombres et je lui transmets mes salutations. Grim

Abderrahmane MOKHTARI
  • 55. Abderrahmane MOKHTARI | lundi, 25 Janvier 2010

...............!!!!!!!!.........suite de mon message qui vient de s'envoler vers vous à l'instant !ouf!enfin ça marche:Il a suffit que tu me parles de bois de notre pays ,à l'instant même me revient l'idée à l'esprit :"elhelhel" ! "lefliou" ! " ertemm" et d'autres arbres d'antan,de chez nous !" ya oumma khaîti " ! et voila que la saveur ,le gout et l'odeur me reviennent à l'esprit spontanément et je me vois en train de consommer une tasse de tisane d'"azzir",de l'arbre béni.Vous allez automatiquement me dire : où ? as tu pris cela et bien , j'ai bu cet arôme à Hammam Echellali,après avoir pris un bain !ah !ah! comme c'est doux et plein de baraka de" erhat errih " Abderrahmane !!!!!!!.....!!!!!!!!!.J'éprouve,maintenant,après une cinquantaine d'années de séparation ,ce gout inoubliable !!!!!......ah,ah,ah. ya rabbi sidi comme le disaient nos encêtres (ces pasteurs de la steppe,ces nomades de grandes étendues ..........du pays de l'alfa) .Vive Boutmet Abbes ,qu 'elle vive à l'éternité .Je me sens vivre à présent ,au passé ,juste ,sous l'arbre dit "térébinthe" ya houali il s'appelle bien :"Boutmet Abbes"je me sens tranqilisé et calmé ,car c'est cet arbre majestueux qui va me consoler tout le temps........!!!!!!!!.....ah!ah!comme la séparation est longue !!!!!!ya oumma kheiti!!!!!!!!....ya si Noureddine !!!!!!!!!.......!!!!!!!!!!!.......je pleure intérieurement pour me calmer car je me sens las à force d'attendre.......!!!!!!.....le pélérinage à mon pays !!!!!!......!!!!!! j'ai le cafard!!!!!!!!.......j'ai la folle envie de m'envler vers mon pays pour retrouver "Boutmet Abbes" ....!!!!.........à bientôt ya si Noureddine,,,,,,ton ami Abderrahman,

Abderrahmane MOKHTARI
  • 56. Abderrahmane MOKHTARI | lundi, 25 Janvier 2010

aujourd'hui ya si Noureddine ,j'ai écrit ce message une dizaine de fois ,mais la connecxion ,à chaque fois se bloquait,cette fois ci j'espère qu'elle va marcher .Je suis d'accord avec toi,ya si Noreddine,Boutmet Abbes,c'est notre point de ralliement ,cette suggestion me réconforte et j'adhère pleinement à cette idée de lutte pour la protection de l'environnement. Pour que vive Boutmet Abbes et à bientôt,si ça marche ,demain je te ferais parvenir la suite de mon message . .........!!!!!!.............Abderrahmane .

SUDISTE
  • 57. SUDISTE | dimanche, 24 Janvier 2010

ya houali ou la nosatalgie de trop on est tres attaché à cette terre , à cet arbre,à une touffe d' alfa à une odeur de romarin de bouderga ,à une vieille au front tatoué,à un grand père chapelet à la main assouvir sa soif à ain el mahboula un soir d'eté.ya houali ou la nostalgie de trop oui parceque on s est aperçu qu'on est de trop sur la terre de nos ancetres.oui on s'attache à nos ksours,à une citadelle à un arbre à un dhab ,à une gerboise; on veut preserver cela pour proteger l'environnement et pour l'equilibre naturel mais surtout pour une nostalgie de trop ya houali. salami lakoum

Noureddine ( Webmestre Nostalgie )
  • 58. Noureddine ( Webmestre Nostalgie ) | vendredi, 22 Janvier 2010

Espérons le tout de même , mais une petite apprehension concernant "Boutmet Abbes" car lorsque je me suis rendu il y a 2 jours de celà , j'ai vu à 1500 m de là un petit pâté de 2 ou 3 maisons et ça m'a fait froid au dos sincèrement de peur pour notre amie
La bête immonde ( l'homme ) gagne du térrain prions et croisons les doigts " khamssa oua khmouss ala Boutmes Abbes
Amine et que Dieu la protège

Abderrahmane MOKHTARI
  • 59. Abderrahmane MOKHTARI | vendredi, 22 Janvier 2010

C'est le crépiscule ,c'est le moment où une miltitude d'oiseaux se perchent sur les branches de "boutmet abbes" et chantent ,gazouillent à l'unisson ya Sudiste,toi,celui qui s'exprime par son pseudonime et nous rappelle les parcelles de terrain si cher à nos encêtres .Je me permets de te tutoyer" ya ould l'eblèd !ya houali! qui esrra lèl Roukn!
la terre où campaient" les Oulèd Moumen " et" ma famille en particulier" .Attention je ne fais pas de tribalisme, ni du benamiste ,ni de la assabia ,comme le dit Ibn Khaldoun mais j'utilise et je brandis l'étandard des tribus de "Jbell Eksel" ou "Laghouat Ksel"pour lesquels je suis en train de chercher l'historique,l'origine éthnique ,arabe,amazigh,africaine,hilalienne,andalouse !qui peut savoir ,qui voudra m'aider à voir plus clair?Ya Sidi Rabbi!ya Moulana ! ya houalli!je me suis égaré mais j'éssaie de tirer les reines de ma monture comme le disait à l'époque le grand poète Bèlkheir des Rzèguète.Je reviens aux essences qui éxistaient dans nos montagnes ,elles sont nombreuses,je vous cite quelques unes:"elkarrouch,ettaga,ertem,elaarich,esnaoubarr et tant d'autres .A l'instant un gentil voisin vient de me faire la remarque suivante:"pourqu'oi tu n'écrirais pas en arabe pour que la plupart des gens puissent te comprendre"Je ne sais à vrai dire,c'est juste qui lit nos message ya Si Noreddine,ya Si Sudiste . A très bientôt,votre amis :Abderrahmane.........!!...............Tahya Boumet Abbes.......!!

Sudiste
  • 60. Sudiste | vendredi, 22 Janvier 2010

c' est un genre humain qui ne se respècte pas lui meme comment veus tu qu 'il respecte la nature , son environnement; comprendra t'il qu il ya valeur à cela.takhti rassi bark.association pour la protection de la nature ou association des mounassabat.nul ne pourra le faire s'il na pas d'amour pour ce beau pays.mais tant qu'il yaura des hommes LAGHOUAT KSEL et BOUTMAT ABBES survivront pour l'eternité meme thniyat ouled moumen ya si abderrahmane.

Abderrahmane MOKHTARI
  • 61. Abderrahmane MOKHTARI | vendredi, 22 Janvier 2010

ya si TOUMI Noreddine ,je rectifie le tir ,le nom de la famille des Btoums ou térébinthe c'est,la famille des" térébinthacées " ,le nom scientifique de cette espèce . Je corrige aussi,on nomme communément par huile d'elbtoum ,huile de térébenthine et non térébinthine .Quant à l'espèce d'oiseau ,cad dans la faune ,les espèces animales ,il y a beaucoup de contes et de hadith du prophète Mohammed (qpssl)qui ne parlent que de la protection de la flore et de la faune,avec une rétribution interessante dans la vie éternelle.Ceci nous prouve que nous n'avons pas de culture et de tradition en la matière et je t'avoue qu'après ma petite et humble expérience,acquise dans les voyages , dans ma lecture quotidienne et dans ma contribution dans des actions citoyennes .Ces manières d'être,ce savoir être et savoir faire s'apprend dans la cellule familiale,à l'école publique et dans la société civile ,"un point c'est tout".Il y aussi ,une action importante à faire connaître aux élèves des écoles publiques,ce document s'appelle :"la monographie d'El Bayadh et sa région". Ce document est diffusé à des élèves des classes de l'élémentaire et ceux du secondaire .J'ai appris qu'il y a longtemps que l'éducation ne veut pas entreprendre cette action citoyenne et ne fait qu'appliquer scrupuleusement le programme officiel au détriment des élèves,futurs citoyens de demain .Cette action doit être la préoccupation des élus de la municipalité et de la région .A cet égard,l'université est tout indiquée pour faire l'étude technique et de faisabilité,à mon humble sens!!!!...........!!!!!!!!!......Il ne faut pas oublier que chaque chose possède une durée de vie !!!!!!!!!.........!!!!!!!!!.....mon ami si Noreddine ,ce vendredi 22 01 10,je te souhaite bon courage et je demeurre solidaire avec toi et avec les gens,les citoyens volontaires pour la protection de l'environnement !!!!!!!.......!!!!!!!........à très bientôt ton ami Abderrahmane .

Abderrahmane  MOKHTARI
  • 62. Abderrahmane MOKHTARI | jeudi, 21 Janvier 2010

Tu nous as surpris aujourd'hui avec cette belle image de "Boutmet Abbes"ou comme tu la désigne par som en latin le térébinthe ,tiens ça me rappelle l'huile de térébinthine si toute fois je me rappelle bien .C'est terrible à voir et à le contempler pendant un moment avec cet oiseau qui ressemble à une colombe qui donne une envie de voltiger en l'air .A cet instant même ,je viens de me souvenir d'un fruit d'un arbre du côté de Brézina qui s'appelle "el goudhaîm "est ce? un fruit du térébinthe par hasard ya Si Noreddine .Oh ! combien ,j'ai la folle envie de poser des questions sur le nom scientifique du "btoum",ce qu'on peut faire avec? son utilité pour les habitants de la région.Subitement,après ma deuxième question:comment se fait il que cet arbre est resté indemne et sauf et a échappé aux mains des destructeurs d'elmahboula,de l'église , de....../.........ect.....! et j'en passe .Pour se fait il que cet arbre est solitaire n y at il pas loin d'autres arbres de la même espèce ? pourrait on un jour essayer de réssusciter cette espèce en plantant quelques boutures du genre .Il se peut que le sol ,à cet endroit est bien fertile et peut être possède- t -il les conditions intrinsèques à sa reproduction sur ce terrain ,je prie Dieu et t'invite à réfléchir à cette expérience ."Couffous"!regardez ya Ouled El Bayadh comme notre pays est beau et riche il a besion d'hommes dynamiques !!!!!!!.ya Oulèd bladi !!!!!!! . Si Noreddine T ,merci et à très bientôt ,Abderrahmane MOKHTARI .

sudiste
  • 63. sudiste | jeudi, 21 Janvier 2010

et j'ajoute majustueux dans sa posture en maitre dans ces immensites.il est là debout temoin d'une ere revolu.que diriez vous d'un bon thé sous cette boutma de mon beau pays.

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire

×