DESERT - OMBRES ET LUMIERES IV

LE DESERT - OMBRES ET LUMIERES

UNE PETITE PRINESSE AU DESERT

   Ce n'est pas la distance qui mesure l'éloignement.
     Le mur d'un jardin de chez nous peut enfermer plus
    de secrets que la muraille de Chine, et l'âme d'une petite
   fille est mieux protégée par le silence que ne le sont, par l'épaisseur
des sables, les oasis sahariennes.
Antoine de Saint-Exupéry.Terre des hommes,

 Cliquez sur la touche F11 de votre clavier pour voir les photos en plein écran

 

                                                                                                                                        

 Cliquez ici pour voir la cinquième partie " Le désert - Ombres et lumières

 

 

Ajouter un commentaire

×