DE GRANDES SOLITUDES V

 

 

DE GRANDES SOLITUDES

                      

Il est seulement un lieu privilégié pour le travail intérieur.
Aller dans le désert c'est aller vers soi-même, vers ce qui est immobile au cœur
même de notre marche, plus proche de nous que notre propre souffle.

Celui qui connaît le désert ne sera plus jamais le même, il portera toujours en lui la
nostalgie d'y retourner. Marcher consciemment dans le désert est pour moi une des
plus hautes méditations qui soient.

L'esprit est comme lavé des scories qui le parasitent sans cesse dans le quotidien habituel,
la paix profonde qui nous habite éclot alors comme une fleur de lotus.
Soudain l'infini que nous sommes se révèle et il n'y a plus de questions, seulement la présence
à ce qui est.

"Dans le désert le paysage ne parle pas, il prophétise."
                                                
Rainer M. Rilke

 

Cliquez sur la touche F11 POUR visualiser les photos en plein écran
Le présent album comporte 71 photos
Photos prises le 01  Aout 2016, rubrique mise en ligne le vendredi 05 Aout 2016
 

Mot de passe pour afficher la page

 

 

Cliquez ici pour revenir à la première partie

 

Commentaires (1)

Georges -  Sur :  DE GRANDES SOLITUDES V
  • 1. Georges - Sur : DE GRANDES SOLITUDES V | mercredi, 10 Août 2016

Comme d’habitude vos photos sont sensationnelles, mais qu’il est triste de voir une chouette et un renardeau morts
sont-ils morts par accident ou par la bêtise ou l’ignorance de l’être humain? les routes du sud sont très jolies mais
où vont-ils ces camions et que transportent-ils? le visage du bédouin est expressif ,le visage marqué par la vie dure
qu’il a mené mais ses yeux pleins d’amour pour sa région , ces grandes étendues signe de liberté et d’évasion.
bonne journée
Georges

Ajouter un commentaire

×