Création d’un centre de multiplication de l’Outarde à El Bayadh en coopération avec le Qatar

 

Création d’un centre de multiplication de l’Outarde à El Bayadh en coopération avec le Qatar

L’Algérie et le Qatar ont ratifié une convention portant sur la création d’un centre de multiplication de l’Outarde (Houbara) dans la wilaya d’El Bayadh. Elle a été ratifiée par le gouvernement algérien représenté par le ministre de l’agriculture et le Qatar représenté par son ministère de la défense.

Un décret présidentiel portant sur cette convention vient d’être publié dans le dernier journal officiel datant du 08 octobre dernier  intitulé  » ratification de la convention portant sur la création d’un centre de multiplication de l’Outarde (Houbara) dans la wilaya d’El Bayadh en Algérie entre le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire et le Gouvernement de l’Etat du Qatar » sous le numéro n° 14-276 du 6 Dhou El Hidja 1435 correspondant au 30 septembre 2014 signée le signée à Alger le 7 janvier 2013.

Selon les termes de ladite convention conformément aux objectifs et principes de la convention portant sur la diversité biologique ainsi que la convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction, il est attendu le développement de la faune sauvage et les oiseaux menacés de disparition, notamment l’Outarde (Houbara).

Les deux parties se sont convenues de  créer un centre de multiplication de l’Outarde (Houbara) dans la wilaya d’EI-Bayadh, précisément, dans la zone de Ghassoul, afin de préserver la faune sauvage et la diversité biologique.

Les objectifs de ce centre sont : la réhabilitation des écosystèmes, le développement durable de la biodiversité, la multiplication de l’Outarde (Houbara), le lâcher dans la nature et le suivi de cette espèce, la création de l’emploi pour la population résidant dans la région, le renforcement des capacités nationales des deux parties dans le domaine de la faune sauvage, la diffusion, l’élargissement et la sensibilisation des populations à la notion de préservation de la faune sauvage et l’activation de leur participation en vue de sa conservation, la formation des cadres dans le domaine de multiplication de l’Outarde (Houbara) et d’autres espèces animales sauvages qui seront convenues par les deux parties, ainsi que les méthodes scientifiques d’inventaire à travers des techniques modernes.

La partie Qatarie s’engage à préparer et réaliser un programme d’investissement visant au dévelopement des activités du centre déterminées et mentionnées dans la convention notamment : la réalisation d’un centre pilote d’élevage et de multiplication de plus de cinq mille (5000) Outardes (Houbara) annuellement répondant aux normes internationales en la matière, et conformément à la législation et la réglementation nationales.

Le même centre reproduira et multipliera l’espèce Outarde (Houbara) de la souche locale nommée en latin  » Chlamydotis undulata undulata » et va assurer  un suivi attentif des différentes opérations de lâcher avec évaluation de leur impact et résultats d’une façon continue.

La partie algérienne s’engage à soutenir le centre de multiplication de l’Outarde (Houbara) par la promulgation de la réglementation relative à la conservation de la faune sauvage, conformément aux articles de cette convention, et à permettre à la partie qatarie de réaliser et d’exploiter le centre dans ce site, notamment : de ne pas modifier ou changer l’objet ou les objectifs de ce centre, 60% de la production prévue des Outardes (Houbara) est accordée au centre en vue de les lâcher pour leur multiplication, sous supervision du centre, en collaboration et en coordination avec la direction générale des forêts.

Le centre (partie qatarie) peut librement disposer de 40% de sa propre production. La direction générale des forêts s’engage à lui fournir les facilités nécessaires, conformément à la législation algérienne et aux conventions internationales ratifiées par les deux parties, en vue de transférer ce ratio hors du territoire algérien.

Par Mourad Arbani | 07/11/2014

http://www.algerie1.com/actualite/creation-dun-centre-de-multiplication-de-loutarde-a-el-bayadh-en-cooperation-avec-le-qatar/ 

 

 

Commentaires (1)

Noureddine (webmestre Nostalgie) -  Sur : Création d’un centre de multiplication de l’Outarde à El Bayadh en coopération avec le Qatar
  • 1. Noureddine (webmestre Nostalgie) - Sur : Création d’un centre de multiplication de l’Outarde à El Bayadh en coopération avec le Qatar | vendredi, 07 Novembre 2014

Voilà qu'il débarquent dans une autre contrée!
Qu'ils aillent faire l’apprenti sorcier chez eux

Ajouter un commentaire