EL-BAYADH AUJOURD'HUI


Retour home page

 

Commentaires (21)

1. Hortense - Sur : EL-BAYADH AUJOURD'HUI Jeudi, 24 Juillet 2014

Salam,

Je découvre une ville aux senteurs sahariennes,ses couleurs me rappellent Adrar
mais je n'aurais jamais imaginé qu'il y aurait des hammams!
L"aéroport donne un ton de "modernité".
Charmante ville.
Merci .

2. tagada - Sur : EL-BAYADH AUJOURD'HUI Jeudi, 14 Mars 2013

je souhaite que les responsables concernes se pencheront sur le probleme de la piscine municipale qui a tendance a disparaitre par le manque d'entretien(desherbage,absence de douches,absence de vestiaires et autres)et c'est le moment de s'occuper de cette derniere pour donner a nos jeunes un vrai lieu de defoulement ainsi qu'a leur parent qui les accompagnent(cafeteria,cremeries terrain de volley etc..pour la prochaine saison estivale(photos suivront)

3. tagada - Sur : EL-BAYADH AUJOURD'HUI Dimanche, 17 Février 2013

el mahboula
puisque tout le monde semble deplorer la disparition de la source
el mahboula pourquoi ne pas la ressuciter?du moins virtuellement l'idee serait de baptiser l'un des salons du forum ou bien d'en creer un nouveau avec ce nom cette initiative aura divers avantages. immortaliser le symbole et le role de cette source que celle ci a joue pendant des decennies,faire connaitre aux jeunes ces rares lieux qui ont servi ds notre ville( le temps efface vite les bonnes choses)et peut etre inciter les responsables de la ville a voir ds quelle mesure ce patrimoine et d'autres tel que hammame agrouba pourraient etre rendus a leur fonction initiale???..certains lieux devraient etre proteges et ne peuvent donc etre transformes aussi facilement...

4. tagada - Sur : EL-BAYADH AUJOURD'HUI Vendredi, 08 Février 2013

elbayadh ex geryville je l'aime comme elle est...modeste archaique (misereuse)...peu importe ,je l'aime parce que je suis d'elle et elle est en moi..des photos sans casting,sans couleurs maquillantes sans jeux de lumiere..elles sont pales sobres criantes parfois mais reelles d'une authenticite frappante;un naturel debordant et une vie loin des building des supermarket et des coquetteries urbaines...el bayadh avec son souk tjrs hebdomadaire et ses charrettes qui defient et cotoient les dernieres innovations mecaniques el bayadh avec son oued qui la traverse avec ses aleas et caprices...el bayadh qui parfois donne l'impression de survivre en defiant,climat isolement et tant d'autres facteurs...el bayadh associe la modestie d'un village et le vacarme d'une ville et entre ces deux aspects de la vie s'est degage un conflit de generation..l'une attachee a geryville avec son charme et son contexte et une (nouvelle) generation qui eclabousse tout sur son passage pas uniquement les tabous mais les belles et petites choses qui faisaient d'el bayadh une ville a effet magique au point de dire que c'etait la source MAHBOULA qui faisait revenir ses visiteurs...les nostalgiques s'accrochent aux quelque souvenirs et lieux echappes aux massacres causes par un developpement parfois cruel
a l'egard de la beaute et du charme qu'avait notre ville si chere...merci assil

5. tagada - Sur : EL-BAYADH AUJOURD'HUI Vendredi, 08 Février 2013

aimer une ville c'est banal;etre attache sentimalement a elle c'est presque logique chez l'humain...exprimer cet amour sans la parole c'est presque delicat...il y'a ceux qui optent pour la poesie d'autres pour la peinture,d'autres pour la chansson,d'autres pour le cinema...afin d'exprimer leur sentiment q l'egart d'une ville d'un village ou d'une dechra de...juste un coin sur la terre...j'ai opte pour un historique sportif pour dire voila ma ville(forum el bayadh el baouba)

6. MANSOURI - Sur : EL-BAYADH AUJOURD'HUI Samedi, 06 Octobre 2012

Le travail de la pensée ressemble au forage d’un puits : l’eau est d’abord trouble puis elle se clarifie. M. MOKHTARI, à travers ses écrits se rapportant à l’idée de l’aménagement de l’Oued El Bayadh, a bien clarifié le fait qu’il s’agit là d’un projet important qui demande du savoir, du savoir faire, de l’argent et du temps ; et avant tout et surtout de l’engagement qui ne doit pas tarder. Son appel pour commencer et pour avancer me réchauffe le cœur.

A propos de « l’engagement » je voudrais revenir sur la question de changement de mentalité que j’ai évoquée précédemment. Je pensais à deux choses : à l’insouciance de ceux qui, de part leurs positions, devraient être, ici ou là, les yeux de la ville ou ses porte-paroles. L’insouciance qui s’installe dans le cœur d’une personne à l’effet d’une drogue. Et je pensais, aussi et de façon générale, à ce pilotage à vue sans plan de vol, à ces solutions provisoires qui sont adoptés pour les différents problèmes, au colmatage, au provisoire qui dure …… Ce sont ces choses qui n’existaient pas auparavant dans notre Société et que nous devront faire disparaitre, chacun en ce qui concerne sa personne, ses moyens et ses responsabilités. Et nous pouvons le faire.

Je joins mon appel à celui de M. MOKHTARI en direction de ceux qui ont le pouvoir et /ou le savoir pour poser le problème et faire avancer les choses.

Salutations à tous et merci bien.

7. MANSOURI - Sur : EL-BAYADH AUJOURD'HUI Jeudi, 04 Octobre 2012

Le changement de la réalité passe par le changement des mentalités.
Le changement , aujourd'hui, s'impose. Et comme disait Churchill, il vaut mieux attraper le changement par la main avant qu'il nous attrape par la gorge.
Je suis convaincu que l'idée de l'aménagement de l'oued prendra vitesse et force en avançant. Les réponses aux différentes questions viendront, si nécessaire est, des spécialistes dans le domaine tels que M. MOKHTARI et des gens de bonne volonté tels que M. TOUMI - Je les salue au passage -.
Malheur à celui qui peut aujourd'hui et ne se hâte pas car demain il n'aura pas le pouvoir de dire et surtout pas la possibilité de faire.
Qui veut faire trouve un moyen, qui ne veut pas faire trouve une excuse.
Malheur à une génération qui ne pense pas à la génération future.

8. Abderrahmane MOKHTARI (site web) Jeudi, 04 Octobre 2012

................................................................................................................Je vous salue à tous les internautes et notre grand Ami Si Noureddine qui déploie beaucoup d'efforts pour l'évolution du site de "nostalgie géryville" .J'ai le plaisir d'être intéressé par la rubrique :"El-Bayadh aujourd'hui" en lisant le poste 1 de Mr Manssouri du 02 10 2012 sur lequel je découvre une idée géniale qui consiste à :.................rénover complètement le parcours de l'oued d'El-Bayadh de Sid El Hadj Bahous jusque la sortie de la ville,;voici comme l'écrit notre ami : Début de citation: "les dispositions pour réaliser un aménagement paysagé de l'oued et de ses berges avec harmonie minutieusement étudiée. Les travaux peuvent, si finance oblige, être étalés sur une décennie ou plus. Un poumon vert pour la ville, des belles vues, et des points de repos en construction légère voire amovible, ne peuvent que contribuer à donner à El Bayadh son rang de chef lieu de Wilaya . Des déversoirs d'orage à réaliser de façon adéquate à l'amont de l'oued éviteront les problèmes des débordements tels que ceux que la ville a connu d'hiver dernier. " Merci notre ami ,qui me semble bien connaitre le problème de l'environnement et nous expose la méthode utile et adéquate pour rénover et créer un espace nécessaire aux habitants de la cité dont il est question et pour éviter les aléas et les dégâts causés par les fortes pluies de la saison hivernale ou par des intempéries conjoncturelles.
A mon tour ,je propose une plante qui peut faire l'objet d'une utilisation pour la fixation du sol sur les gerbes et en même temps servira d'un joli décor de la Cité .Il s'agit de la fameuse "
"Opuntia humifusa"il est bien enttendu qu'on peut utiliser la proposition que fera Mr Manssouri ,que fera aussi Mr Bénameur Kamel et bien bien d'autres internautes à solliciter.
Une plante de décor :voici les spécifications de notre plante en question:
Opuntia humifusa L'oponce sauvage (Opuntia humifusa, du latin humus, sol, et fusus, qui fuse, "qui épouse le sol" en référence au port rampant de cet Opuntia) est une espèce d’Opuntia largement répartie à l'Est des États-Unis, du Mississippi aux États du Nord-est des États-Unis et Canada, jusqu'en Floride. Il devient rare dans son habitat d'origine en raison du développement agricole et urbain, mais s'est naturalisé en France, notamment dans la vallée du Rhône, en Suisse, dans le Valais et le Tessin, en Italie, en Lombardie, et jusque dans les Balkans. Plante buissonnante ,formant des coussins de moins de 30cm de haut .Cladodes de forme ronde à obvie ou elliptique de 4-10 cm de long et 4-6 cm de large ,souvent fripés en hiver .Galochardes jaunes ou marrons ,jusqu’à 3 mm de long formant des coussins de moins de 30 cm de haut .Fleurs uniformément jaunes,parfois doubles ,de 4-6cm de long et de diamètre. Etamines réagissant au contact des insectes (ou d’un doigt :filament sensitifs).Fruits comestibles pourpres ou rouges en forme de poire, de 1,5-4 cm de long sur 2-3 cm de diamètre ,aux auréoles portant des galochardes (à retirer avant de consommer ).Graines plates à arille blanche et épaisse (6-30 par fruit)
Variétés :
. Opuntia humifusa var.humifusa,
. Opuntia humifusa var.ammophilia,présente uniquement en floride .
. Opuntia humifusa var.austrina,présente essentiellement en floride et en Caroline du Sud Culture
Extrêmement résistante au froid et aux climats humides,elle croit sans difficulté dans les jardin du nord de l’Europe, où elle peut résister jusqu’à -25° C .Convient particulièrement à une plantation en rocaille exposée au sud .La floraison printanière est d’autant plus spectaculaire que l’hiver a été froid.Une espèce à recommander à tous les débutants .Cependant, elle doit impérativement être maintenue en extérieur. La régularité des températures de l’intérieur des habitations lui est fatale. Plante pionnière qui affectionne les milieux ouverts et disparait lorsque des plantes trop hautes envahissent son milieu .".........................................................................Cette plante peut être utilisée comme elle peut être remplacée par une autre espèce qui a bien donné des résultats par ailleurs et suivant les expériences faites par les paysagistes connus dans le monde .Moi personnellement,je crois en le génie créateur des internautes de notre site auxquels il faut faire confiance et communiquer avec eux souvent et leurs exposer souvent les questions,idées et problèmes que nous vivons .Sur ce ,je vous remercie de votre écoute et patience et je vous dis à bientôt les amis et amies internautes ,votre collègue ,Abderrahmane,votre humble serviteur,

9. MANSOURI - Sur : EL-BAYADH AUJOURD'HUI Mardi, 02 Octobre 2012

Déjà une année est passée après l'inondation qui a frappé la ville d'El Bayadh . Des opérations plutôt techniques ou dites de sécurisation ont été opérées ou sont en cours de l'être. Mais l'occasion à ne pas rater aujourd'hui pour cette ville est de faire prendre la décision et les dispositions pour réaliser un aménagement paysagé de l'oued et de ses berges avec harmonie minutieusement étudiée. Les travaux peuvent, si finance oblige, être étalés sur une décennie ou plus. Un poumon vert pour la ville, des belles vues, et des points de repos en construction légère voire amovible, ne peuvent que contribuer à donner à El Bayadh son rang de chef lieu de Wilaya . Des déversoirs d'orage à réaliser de façon adéquate à l'amont de l'oued éviteront les problèmes des débordements tels que ceux que la ville a connu d'hiver dernier.

10. MANSOURI : Sur EL-BAYADH AUJOURD'HUI Samedi, 29 Septembre 2012

Je connais pas mal de localités à travers l'Algérie. El Bayadh compte parmi celles qui conservent encore de bonnes traditions disparues ailleurs. Je citerais ce qui est le plus marquant pour un visiteur étranger : le respect du cortège funéraire aussi bien par les passants que par les automobilistes et dont certains y prennent même part à son passage. Cette tradition dénote, tout simplement, une assez profonde marque de civilisation, et doit être préservée.

11. Au nom de Dieu... - Sur : EL-BAYADH AUJOURD'HUI Samedi, 23 Juin 2012

2:126
Abraham pria : « Mon Seigneur, fais de ceci une terre de paix, et pourvois ses habitants de fruits. Pourvois aux besoins de ceux qui croient en Dieu et au Jour Dernier. » ...

12. IDI Samedi, 24 Septembre 2011

une orientation pour MENAD Yasmina de FRANCCE
Pour la famille de MENAD OU SOUIDI OU AGHA,Ils sont les déscendents des OULED BOUKHALKHAL Ibn ABDELKRIM .....Ibn JOAFAR Ibn ABI TALEB....Ibn KORICH
Pour la famille ALI CHERIF,Elle est déscendante des OUELD AHMED
Frère de BOUKHALKHAL.....
Pour bien trouver ton origine,adresse toi à la mairie d'EL MEHARRA W.EL BAYEDH Ou soite presente à la OUADA DES KARRARMAS Le 06 & 07 OCTORE 2011 dans la méme commune.
Moi aussi je suis un karroumi....... au revoir..amicallement.

13. Nour-eddine ( webmestre Nostalgie ) Samedi, 16 Juillet 2011

Bonjour Abderrahmane
Concernant Bouslah c'est une petite localité qui est distante d'El ghassoul d'environ 12 Kms elle est réputée pour son naânaâ ( menthe)et de ses innombrables djenanes , les pêches de Bouslah ont un goût des plus succulents.
Concernant la waada des ouled Moumen elle est tenue chaque année par une fraction des ouled moumen , l'année passée elle a été tenue à EL HODHNA à quelques 20 kms d'El bayadh malheureusement je n'y ai pas assisté , j'ai été avisé trop tard
Promis je vous enverrais la photo de la waada qui a été tenue à Bouslah il y a quatre ans en plus j'ai une petite surprise pour vous j'ai pris en photo une vue générale d'EL ROUKN la terre où campaient votre tribu et si chère à vous , vous en parlez souvent
Je vous envérrais la photo ce soir
Amitiés

14. Abderrahmane MOKHTARI Samedi, 16 Juillet 2011

Bien le bonjour à tous les amis internautes et en particulier à ceux qui continuent à écrire et à réfléchir et à ramener un plus à notre Site bien aimé et à ceux qui luttent pour la protection et la sauvegarde de l'environnement ,surtout en ce qui concerne la faune et la flore .
Ya Si Nour 'Eddine l'image de la Waada des Ouled Moumen à Bouslah m' a beaucoup plus et aussi en la regardant j'ai eu l'eau à la bouche et de la chaire de poule ,à vrai dire !je vous pose pour cela plusieurs questions et je souhaiterais ya Si Nour'Eddine !que tu m'expliques:où se trouve Bouslah!? est ce que la Waada se passe chaque année à Bouslah ou ailleurs ?la composante de la Waada? Jemlenbi?Toutes les actions et évènements,conférences,prières qui se font pendant cette fête! ...etc.....etc.....!Je suis très curieux d'apprendre des informations sur cette Waada et les Ouled Moumen comme tu le sais si bien.En échange je te remercie infiniment et je saurais le moment venu prier Dieu pour te récompenser .J'ai oublié de te parler et te poser des questions sur Hammam Agrouba!qui certainement dépasse un siècle depuis sa construction,il serait d'origine Turc! à ma connaissance .
iL y a aussi Hammam Echellali,Hammam Oulèd Ejdid (les Brahmi)et comme on dit sans oublier Hammam Bergam! aussi .Et pourquoi pas la plus vieille maison d'El Bayadh !!!!!!,je te remercie et sollicite si tu pourrais m'envoyer la photo de la Waada des Ouled Moumen à Bouslah(sur mon E.Mail)merci et à la prochaine livraison,ton Ami internaute ,Abderrahmane,

15. BENYAHIA Med Lundi, 24 Janvier 2011

quant'à moi je ne sais pas ce qui m'attire vers cette région qui est si différnte des plaines de Ain-Temouchent dans les quelles j'ai toujours vécu, mais il y a eu cette anneé 2009, ou j'ai passé la majeur partie à EL-BAYADH et surtout aux environs de Mecheria Seghira pour des raisons de travail(Electrification Rurale),et depuis, je n'ai q'une seul envis, c'est d'y retourner à la premiere occasion qui se presentera et j'espère que sa sera pour très bientot.
en fin, merci mille et une fois, pour le travail que vous avez fait et surtout pour l'amour que vous portez à votre region qui est si magique.
cordilement BEYAHIA Med

16. MENAD YASMINA Lundi, 24 Janvier 2011

Bonjour
je suis tombée par hasard sur votre site et j'en suis ravie.
Mes parents sont d' Elbayadh. Quant à moi suis née en France mais retourne en vacances
Je souhaiterais faire des recherches sur ma famille
arbre généalogiques
ma mere vient de la tribu des krrema (Ali Cherif et mon père des Menad
les photos sont très belles
très cordialement
Yasmina Menad

17. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) Mercredi, 22 Septembre 2010

A l'intention d'Abderrahmane
Apparemment vous n'avez pas de chance mon cher Abderrahmanecar car m'a t'-on appris (je viens juste de l'apprendre) que demain auront lieu bcps de waadates celle d'El-ghassoul qui vous tenez à coeur tout comme celles d'El ouediene et Sidi Amar , c'est ce qu'on m'a dit .
Avant le temps des waadates était prévu plus d'un mois à l'avance , ce qui n'est plus le cas maintenant hélas.
Pour la waada d'Asla elle aura lieu le jeudi prochain

18. Baydi Mercredi, 22 Septembre 2010

Ce jeudi 23 septembre 2010
LES WAADATE SUIVANTES AURONT LIEU à :
-- STITTEN
-- SID EL HAJ BENAMEUR
-- SIDI MOHAMED LEGHRISSI

19. Noureddine ( webmestre Nostalgie ) Mardi, 21 Septembre 2010

Bonsoir Abderrahmane
Concernant votre question , qui s'occupe de la waada des Ouled moumen ? elle revient chaque année à une fraction , je ne saurai vous donner la tenue éxacte et qui s'en occupera pour cette année , en tout les cas je vous tiendrai au courant dés que j'aurai la date précise ,à toute fin utile ce jeudi il y a la waada de Sid el hadj Benameur.
Amitiés

20. Abderrahmane MOKHTARI Mardi, 21 Septembre 2010

.......,c'est moi,j'ai été subjugué quand j'ai découvert la rubrique :"El Bayadh aujourd'hui",j'ai eu un frisson ,au démarrage des images,surtout celles de Erhat Errih et Zounket Stitten,c'est terrible,je me suis branché sur le site de "Khlifi Ahmed " et comble du sort j'ai dégusté" le luth de Alla" ya oumma kheiti!quels moments !avec le défilement des images qui parlent d'elles-mêmes ;je ne peux que féliciter Si Noureddine pour ces images pathétiques qui font rêver à chaque occasion qui vous est permise de voir ce spectacle .Je suis triste d'être loin de mon bled et en même temps isolé de mes semblables ,mais que faire si ce n'est observer et écouter en silence ces tableaux angéliques .
Oh! la Waada des Ouleds Moumen ,ce tableau m'a donné les larmes aux yeux,le fait d'enclencher en moi plusieurs souvenirs;.Je souhaiterais par respect que Si Noureddine me donne le nom de l'organisateur et à peu prêt la date approximative de cet évènement,comme ça je pourrai trouver les anciens de la tribu ,pour pouvoir avoir plus de données sur l'origine de notre tribu dont je me trouve en train de chercher depuis le temps,je remercie Si Noureddine en retour,je tiens à cela ,le plus sérieux du monde!
j'essaierai de reprendre mes commentaires sur cette rubrique à la moindre occasion.............. .!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!..................,je revois toujours Hammam Echallali,alors que j'étais très jeune,Zounket Esttiten!!!!!!!!!!!!!!!!!Hammam Agrouba!!!! et plusieurs images qui parlent d'elles -mêmes ........, oh!comme c'est fantastique!je suis heureux et je retombe triste d'être loin !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
ya houali quirah sarili elyoum!!!!!!au revoir et à très bientôt,je vous remercie ,votre compagnon , Abderrahmane et bonjour à tous les amis du site"nostalgie géryville"

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire