A CEUX QUE J'AIME

A CEUX QUE J'AIME 

                                                               SUR LES PAS DE NOS AÏEUX                                                              

                                                                             

                                                                                 L'homme moderne redoute le silence car il pressent, confusément, que le
                                                                                 silence est une terre de confrontation avec l'essentiel, avec nous-même,
                                                                                 avec notre vocation d'homme.
                                                                                 Il faut plonger dans le silence comme on s'aventure dans le désert.
                                                                                 Il nous faut retrouver le chemin du silence.
                                                                                                                             Terre et ciel de Théodore Monod
 
 

  NB/on voit sur le diaporama une maison en pisé c'est une très vieille zaouia en abandon
Le bonhomme est un Malien poussé par la guerre et avec qui j'ai passé un long moment (Paix au Mali)

Cliquez sur la touche F11 de votre clavier pour voir le présent diaporama en plein écran
Les photos ont été prises le 02 Février 2017
Le présent album comprend 87 photos

NB/ Utilisez vos enceintes acoustiques pour écouter la musique d'accompagnement

                             

     Par Noureddine Toumi
                        Le 03 Février 2017

                                                     
                                           

 

 

 

Commentaires (4)

Georges. S -  Sur : A CEUX QUE J'AIME
  • 1. Georges. S - Sur : A CEUX QUE J'AIME | dimanche, 05 Février 2017
Merci Noureddine , j’ai visionné votre site , je trouve vos photos de plus en plus jolies , vous réussissez à mettre en valeur toute votre région , pour mon plus grand plaisir.
je vous salue et à très bientôt
Georges
Bruno -  Sur : A CEUX QUE J'AIME
  • 2. Bruno - Sur : A CEUX QUE J'AIME | samedi, 04 Février 2017
Merci de nous offrir cette Impressionnante harmonie dans un'éblouissement de lumière et couleur; étonnante vie des plantes, harmonie des rides du sable,puissance,beauté des falaises. Présence discrète,respectueuse de l'homme .Merci puisse cette Nature échapper à trop de ..civilisation.
Noureddine (webmestre Nostalgie) -  Sur : A CEUX QUE J'AIME
  • 3. Noureddine (webmestre Nostalgie) - Sur : A CEUX QUE J'AIME | samedi, 04 Février 2017
Bonjour Abdelhamid
Merci beaucoup, au fait c'est pas de l'armoise qui ne pousse pas dans ces coins, c'est du "methnane" je ne connais pas son appelation en français, une anecdote à propos de cette plante phénoménale qui peut résister à de tres longues secheresse elle émane des anciens disant "ana el methnane ma takoulni zayla ma tahragni gueyla" ( je suis le methnane je ne suis mangé ni par les bêtes ni brûlé par le soleil), tout aussi pour le remth qui ne pousse pas dans les coins
Amitiés
Bessaïh Abdelhamida -  Sur : A CEUX QUE J'AIME
  • 4. Bessaïh Abdelhamida - Sur : A CEUX QUE J'AIME | samedi, 04 Février 2017
Bonjour Noureddine,
Très belle images d'une nature somptueuse; quoique d'apparence inhospitalière, elle renferme d'immenses richesses et promesses d'avenir pour autant que l'homme qui en est le premier bénéficiaire,en use avec respect et en soit le dépositaire et non propriétaire, en attendant la transmission aux générations futures.
Il y a également quelques images artistiques: les chaussures qui marchent seules; l'hombre du photographe....
J'ai cru apercevoir du Chih? (Armoise) Peut être aussi du Remth? (Haloxylon)

Mes amitiés

Ajouter un commentaire

×